Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 RTPS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathina



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: RTPS   Jeu 24 Jan 2013 - 8:53

Bonjour , je suis atteinte du syndrome des jambes sans repos , et je prends 1 comprimé de Sifrol et je fais un sevrage de Valium depuis 1 an je suis passée de 30mg à moins de 3 mg.
Mais je ne dors presque plus et comme j'avais essayé la méthode de réduction du temps passé au lit , et que je l'avais laissé tomber vers l'été , je vais reprendre et j'ai besoin de quelques conseils .
D'abord est ce que ça peut marcher même si on a des mouvements périodiques des jambes ?
Ensuite , comme je me couche vers 23h et que je suis dans un demi sommeil à partir de 2h ou 3h , je ne sais pas si je dois me coucher plus tard ou pas .
Je me force à me lever à 6 h , et la forme de la journée est déjà mois mauvaise que si je traîne au lit sans dormir jusqu'à 8h ou plus .
L'efficacité de mon sommeil est à peine de 50% , que fait il changer dans les horaires ?
Merci pour votre aide , je suis épuisée .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: RTPS   Jeu 24 Jan 2013 - 12:03

Les traitements du syndrome des jambes sans repos ont pour but de diminuer les mouvements qui peuvent fractionner votre sommeil (MPJ), mais aussi de diminuer le seuil de perception de l'inconfort, de façon à minimiser les éveils intra-sommeil ou l'allègement du sommeil.
En diminuant le niveau d'éveil avec une benzodiazépine comme le valium, vous jouiez su ce deuxième aspect. Pendant la période où vous arrêtez ce médicament, resserrer la fenêtre de temps que vous consacrez au sommeil peut aider à augmenter la pression de sommeil et ainsi "forcer" le sommeil dans le temps imparti.
Cela ne va pas pour autant supprimer le fractionnement de votre sommeil par les mouvements périodiques, aussi il est important que vous évaluiez avec votre médecin prescripteur l'efficacité du traitement spécifique. Si vous êtes déjà somnolente à cause d'un sommeil non restaurateur parce que fractionné, il paraît difficile de vous demander de reculer encore votre coucher, à moins que vous compensiez ce sommeil par une petite sieste si cela vous est possible!
En revanche, continuez à bien suivre les conseils d'hygiène de sommeil (garder des horaires de lever bien réguliers tous les jours, éviter les excitants, favoriser l'activité physique et l'exposition à la lumière surtout le matin, ...), vous avez déjà repéré leur efficacité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
RTPS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: