Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 SDJSR et deroxat

Aller en bas 
AuteurMessage
missalice1978



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: SDJSR et deroxat   Mer 16 Jan 2013 - 22:10

Je souffre du SDJSR depuis ma 1ere grossesse, il y a 7 ans.
J'ai appris il y a peu que mon frère et ma mère en étaient atteints également.
Etant peu atteinte (une crise par semaine en moyenne), je ne le vivais pas trop mal sans prendre de traitement particulier ( très occasionnellement du tétrazépam)

Ms depuis qq mois, ayant eu de gros problèmes au travail, mon médecin généraliste m'a prescrit du deroxat et c'est à ce moment que les crises se st intensifiées. Evidemment, je ne peux pas arrêter du jour au lendemain le deroxat (si j'avais su que j'allais être dépendante de ce produit, je me serais abstenue! grr!) pr vérifier cette hypothèse.

Pouvez vous me renseigner s'il existe véritablement un lien entre deroxat et SDJSR.
Je commence le sevrage par rapport au deroxat (je suis passée de 1 cp à 1/2 cp par jour. Bjr les vertiges!) ms je ne sens pas de réelle amélioration.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14476
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: SDJSR et deroxat   Ven 18 Jan 2013 - 12:04

Vous avez un SJSR familiaux qui s'est déclaré au moment de votre grossesse. Il y a un lien avec le taux de fer (bas pendant la grossesse) et les symptomes apparaissent souvent quand le ferretine est inférieure à 50ng/ml. Un peu de tétrazépam de temps en temps car les symptômes sont rares et tout allait bien. Et ensuite une dépression et la mise sous antidépresseur. Hélas les antidépresseurs peuvent aggraver les symptômes d'un SJSR mais ce n'est pas systématique - certains ne voit aucun modification dans leurs symptômes, d'autres, comme vous, sont très gênés. Deroxat est associé à une aggravation de SJSR chez environ 9% des patients.

Il est important de vérifier votre ferretine et, si ce dernière est inférieure à 50ng/ml, de prendre un traitement martial. Arrêtez votre Deroxat (deux semaines feront l'affaire si tout va mieux sur le plan psy) et si nécessaire essayer un autre antidepresseur - parlez-en à votre médecin traitant / psychiatre. Les antidepresseurs moins impliqués dans le SJSR sont: citalopram, fluoextine et duloxetine. Pour le moment nous ne savons pas si l'agomelatine est associé ou non avec une aggravation de SJSR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
missalice1978



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Re: SDJSR et deroxat   Mer 30 Jan 2013 - 23:40

Ca fait bientôt 3 mois que je suis en sevrage pr le deroxat. Je viens seulement de passer de 1/2 cp/jour à 1/2 cp ts les 2 jours... Et j'ai de nouveau bcp de vertiges (ça a duré 1 mois et demi pr la 1ere diminution du produit). Dc je ne pense pas être sevrée en 3 semaines.
Je n'ai plus de problème de dépression (j'ai été mise sous deroxat suite à un coup dur au travail (je suis éducatrice en foyer et les jeunes ne st pas tjs faciles à gérer, c'est parfois difficile émotionnellement), ms une solution a été trouvée en 2 mois).

J'ai régulièrement des contrôles de ferretine qui st totalement normaux.

En ce moment, j'ai svt des crises pdt 3/4 nuits (et jours : très dur de faire la sieste en journée) et puis ça se calme pdt une dizaine de jours et ainsi de suite.
Je prends mon mal en patience (en voyant que des gens st bcp plus atteints que moi).

Merci bcp pr votre réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14476
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: SDJSR et deroxat   Ven 1 Fév 2013 - 11:54

Le taux de ferretine nécessaire pour contrôler un SJSR est nettement supérieur aux normes donnés par les labos: il faut en avoir 50ng/ml. Vous en avez combien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Philippe92



Nombre de messages : 4
Localisation : 92
Date d'inscription : 15/01/2018

MessageSujet: SJSR et Deroxat   Lun 15 Jan 2018 - 16:50

Bonjour.
J'ai effectué un enregistrement du sommeil il y a 2 ans.
Cet enregistrement indique que j'ai un SJSR, mais je vivais avec jusqu'à ce que j'ai dernièrement une cruralgie (et prenne aussi un peu d'Oxynorm et ensuite de la codéine).
Maintenant le SJSR m'empêche de bien dormir la nuit..
Mon taux de ferritine est > à 200ng/ml..
J'ai essayé Pramipexol qui aggravait le SJSR et ensuite Gabapentine 100 plusieurs jours et qui m'endormait trop longtemps..(pb professionnels..)

Nota : Je prend depuis 15 ans -1/2 Deroxat le matin (pour causes professionnelles).
Je sais que cet antidépresseur peut aggraver les symptômes et souhaite le changer prochainement.
Merci de me conseiller un antidépresseur de la famille des ISRS (Inhibiteur Recapture Serotonine) qui provoque moins de SJSR ?

J'ai vu sur Internet un système chez Restific (USA) : Wrap for RLS (bandage du pieds avec une orthese).
Merci de m'indiquer l'efficacité de ce matériel sur le SJSR et où je peux me l'approvisionner facilement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14476
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: SDJSR et deroxat   Ven 19 Jan 2018 - 10:44

Attention, le syndrome des jambes sans repos est un diagnostic clinique, qui se fait par l'interrogatoire (http://reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/mouvements-relation-sommeil/syndrome-jambes-repos ; pour faire le test : http://reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/troubles-sommeil/avez-vous-un-syndrome-des-jambes-sans-repos)...complété par un examen clinique pour éliminer les diagnostics différentiels.
Ce que la polysomnographie peut mettre en évidence est un syndrome des mouvements périodiques nocturnes associés (qui peut se traduire par le fait de donner des coups de pieds réguliers à son partenaire dans son sommeil !).
Les bons conseils à suivre :éviter ce qui peut aggraver les symptômes comme le café, le thé, l’alcool, une dépense physique intense, surtout en fin de journée et certains médicaments comme certains neuroleptiques, anti-dépresseurs, antagonistes calciques, anti-émétiques (c’est à dire contre les nausées et les vomissements, sauf un produit comme la dompéridone.
Il faut veiller à une bonne hygiène du sommeil.
Lors des crises, utiliser les moyens qu’il vous convient : massages, compresses d’eau froide (ou chaudes pour certains), déambulation, exercices d’étirement, technique de relaxation…
Une activité intellectuelle soutenue, des travaux ou des jeux captant l’attention peuvent atténuer les symptômes ou en empêcher l’apparition.
Donc, effectivement, la paroxétine peut être un facteur aggravant ; au passage, les médecins du sommeil l'utilisent néanmoins, (en dehors du SJSR, dans certaines insomnies chroniques )en la prescrivant plutôt le soir, car c'est un bon inducteur du sommeil !
Le citalopram et la fluoxétine sont deux antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, susceptibles de ne pas aggraver le SJSR...sachant que l'idéal est encore de chercher des solutions pour arréter les antidépresseurs. En avez-vous parlé à votre psychiatre ?
Bon courage !

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
SDJSR et deroxat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SDJSR et deroxat
» Deroxat
» deroxat et rivotril
» deroxat et nozinan
» Seroplex, deroxat ....questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Syndrome des jambes sans repos-
Sauter vers: