Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Sevrage brutal zopiclone

Aller en bas 
AuteurMessage
Fredodo



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 01/12/2012

MessageSujet: Sevrage brutal zopiclone   Sam 1 Déc 2012 - 11:43

Bonjour à tous,

Je suis traité pour des TOC et mon médecin m'avait donné du zopiclone pour dormir, à renouveler deux fois. Mais à la pharmacie ils m'ont dit que le renouvellement n'était pas possible avec du zopiclone. Je n'ai pas cherché à comprendre et me suis dit que ça irait pour dormir vu que j'ai aussi du xanax. La nuit a été...bizarre. Je n'ai pas mis trop de temps à m'endormir, j'ai pris 0.5 de xanax. Mais je me suis réveillé vers 6h du mat' et ai mis du temps à me rendormir. Heuresemetn on est en week end...mais je me sens vraiment bizarre ce matin, un peu à l'ouest...

Donc plusieurs questions : par rapport à la pharmacie, est ce vrai qu'ils ne peuvent pas accepter le renouvellement ?

Ce sevrage brutal, est ce bien prudent ? QU'est ce que ça peut entrainer ? Encore une autre, le zopiclone fait dormir, ça c'est sur. Mais est ce qu'il modifie la qualité du sommeil ? En mieux, ou pire ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14679
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage brutal zopiclone   Mer 5 Déc 2012 - 11:20

Votre pharmacien a raison - afin de limiter l'utilisation des hypnotiques il faut un ordonnance tous les mois de votre médecin traitant. A l’arrêt de certains hypnotiques pris depuis un bon moment, un effet de sevrage avec une augmentation des difficultés du sommeil est le règle. Afin de pallier à cet effet attendu vous avez (si j'ai bien compris) pris de Xanax. Mais le Xanax n'est pas un hypnotique - ses effets durent plus longtemps qui peut expliquer pourquoi votre sommeil n'a pas été parfait et pourquoi ce matin vous n’êtes pas tout à fait bien.

Tous les hypnotiques altèrent ce qu'on appelle l'architecture du sommeil - c'est à dire la quantité et la qualité du sommeil. Certains de façon radicale, d'autres moins. Il est certain que les hypnotiques, utilisés pendant longtemps, ne sont pas une solution aux troubles de sommeil car ils ne traitent point la cause de vos difficultés. Mais, pour un court période, afin de passer un étape difficile et sans qu'il y ait d'autres troubles du sommeil (ex des apnées) ils sont très utiles. Parlez-en à votre médecin avant de tomber en panne de zopliclone a prochaine fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
aliry32



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Sevrage brutal zopiclone   Jeu 16 Jan 2014 - 9:05

Fredodo a écrit:
Bonjour à tous,

Je suis traité pour des TOC et mon médecin m'avait donné du zopiclone pour dormir, à renouveler deux fois. Mais à la pharmacie ils m'ont dit que le renouvellement n'était pas possible avec du zopiclone. Je n'ai pas cherché à comprendre et me suis dit que ça irait pour dormir vu que j'ai aussi du xanax. La nuit a été...bizarre. Je n'ai pas mis trop de temps à m'endormir, j'ai pris 0.5 de xanax. Mais je me suis réveillé vers 6h du mat' et ai mis du temps à me rendormir. Heuresemetn on est en week end...mais je me  sens vraiment bizarre ce matin, un peu à l'ouest...

Donc plusieurs questions : par rapport à la pharmacie, est ce vrai qu'ils ne peuvent pas accepter le renouvellement ?

Ce sevrage brutal, est ce bien prudent ? QU'est ce que ça peut entrainer ? Encore une autre, le zopiclone fait dormir, ça c'est sur. Mais est ce qu'il modifie la qualité du sommeil ? En mieux, ou pire ?

Merci.

Salut, je prends du Zopiclone depuis 2 semaines et je me sens vraiment mieux. Souffrant d'insomnies particulièrement sévères, mon médecin m'a prescrit du zopiclone 7,5 mg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14679
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Sevrage brutal zopiclone   Ven 17 Jan 2014 - 12:00

Aliry, j'ai viré le lien que vous avez laissé; notre site n'accepte aucune publicité. La prise de somnifères n'est qu'une solution ponctuelle pour une insomnie aigu et induite une accoutumance et une dépendance à la prise chronique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Sevrage brutal zopiclone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sevrage brutal zopiclone
» Benzodiazépines - anxiolytiques, hypnotiques : le danger d'un sevrage brutal
» Librax (chlordiazépoxide) - comment l'arrêter - sevrage par la méthode Ashton
» Sevrage NOCTAMIDE et comment éviter les symptômes des effets indésirables
» sevrage de l'imovane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: