Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 endormissement, autisme et melatonine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: endormissement, autisme et melatonine.   Jeu 13 Sep 2012 - 16:04

Bonjour a tous,

Je renomme ce post "endormissement, autisme et mélatonine" pour si un retour d'expérience sur le sujet intéresse certaines personnes, vu que j'en parle en fin de post.
Je laisse bien entendu l'historique de la conversation qui partait de problème de sieste a l'école.

Je suis la maan d'un petit garcon de 3 ans qui viens d'entrer en petite section.
L'an dernier nous avions eu beaucoup de difficultées a lui trouvé un rythme niveau someil car il ne dormait pas la nuit, après avoir essayer de decaler et/ou ecourter la sieste... finalement la suppression de la sieste avait permis a mon ptit garcon de retrouver un bon rythme de sommeil, apparement il s'agit tout simplement d'un petit dormeur.
Il viens de faire son entrée en Petite section de maternelle et ils me le mettent a la sieste pratiquement 2h, resultat il se remet a etre en pleine forme la nuit et ne s'endors alors que vers minuit voir plus tard. Vu que le matin je le leve a 7h, forcement le matin il n'a pas assez dormi la nuit et donc quant il le mette a la sieste il dors ... et le cercle vicieux se met en place, il va finir completement crevé, son rythme est completement bouleversé.

quelles sont les solutions qui s'offre a moi auprès de l'education nationale afin qu'ils tiennents comptent du rythme de mon fils, et arrete de lui faire faire la sieste.  

J'en ai deja parlé a la maitresse qui bloque completement
j'ai eu la directrice qui me dit repos obligatoire pour les PS et de voir avec le medecin scolaire
J'ai contacté la PMI qui me dit que c'est pas de son ressort que tout ce qu'il peuvent me proposer c'est de le descolarisé chez une ass mat qui ne le mettra pas a la sieste
La responsable enfance de la mairie qui me dit de voir avec la directrice
et je tente de joindre le medecin scolaire
J'ai rdv mercredi prochain avec le medecin de mon fils pour tenter de trouver une solution avec elle.


Dernière édition par bidouille le Jeu 6 Oct 2016 - 12:30, édité 2 fois (Raison : je modifie l'intitulé de mon post)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Ven 14 Sep 2012 - 0:38

bon ben je vais pouvoir aller faire un post chez les insomniaques (j'exagere) mais ca me bouffe tellement cette histoire de sieste que j'en perd le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Sam 15 Sep 2012 - 0:38

Il viens de s'endormir,00h30 je suis desespérée je vais vois avec notre medecin pour le mettre sous medicament. y'a t'il d'autre solution?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiliane



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/11/2010

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Dim 16 Sep 2012 - 7:57

Bonjour! Ma réponse ne sera pas sans doute très utile, je voulais juste vous dire que je connais ce problème, et en témoigner. Ma fille de deux ans avait un rythme naturel d'endormissement a 14h30 pour 3/4 d'heure, et des belles nuits a 8h30. Son ex nounou la mettait au lit a 13h, et la rendormait a 13h45 pour que sa sieste dure deux heures. Résultat: elle ne trouvait le sommeil le soir qu a 23 h... Nous avons change de nounou et depuis notre petitoune ne fait plus de sieste, tout va mieux pour elle et pour nous. Pour votre cas, j'ai bien peur que cesser l'école ou en changer soit la solution, car l'éducation nationale est une grosse machine difficile a raisonner.. Peut être lui trouver une ps ou un temps calme au lieu de la sieste est propose aux petits dormeurs ? bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suzie

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Dim 16 Sep 2012 - 17:39

Et un PAI (plan d'accueil individualisé) ??? La maîtresse serait bien obligée de le suivre...

Pour cela, il faut voir le médecin scolaire, avec peut-être une lettre de ton médecin. En attendant, en homéopathie, il y a le sirop "quiétude" qui pourrait peut-être l'aider à s'endormir (pas sûr, mais parfois l'effet placebo ça peut aider). Bon courage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Lun 17 Sep 2012 - 13:28

Merci pour vos reponses

J'ai pensé a la changer d'ecole ou le mettre en ass mat l'après midi aussi.
J'ai aussi pensé a faire un PAI mais la directrice m'a dit que "je trouverai jamais un medecin qui ira dans mon sens"... "et que de toute facon le PAI c'est pour donner des medicaments." et qu'aucun medecin scolaire ne me ferai un PAI pour sauter la sieste...

Mais j'ai bien rdv demain avec le medecin pour voir si elle peux m'aider, et mon homme a rdv jeudi avec la directrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Mer 19 Sep 2012 - 16:51

bon j'ai un ptit medoc pour le faire dormir histoire de lui faire prendre le rythme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Jeu 17 Oct 2013 - 16:40

Bonjour je viens donner des nouvelles je pense que peut etre des maman inquietes seront dans la meme situation que j'etais l'an dernier.

Donc Le medicament n'a pas fait grand chose, on a passé l'année a lutter pour faire dormir notre fils, sans grand succé, il dormait a l'école, mais vu qu'il dormait très peu la nuit il etait infecte a l'école et s'en est pris pleins la tête avec son enseignante qui l'a rapidement pris en grippe. Elle nous le decrivait comme insuportable, inobeissant, ne voulant pas travailler, capricieux, violent avec les autres... Il etait aussi difficile a la maison, sauf bien entendu pendans les vacances scolaire ou il pouvait enfin récupérer.

Il est entré en moyenne section cette année, pas de place au dortoir donc il ne fait plus la sieste a l'école, resultat il s'endors a 20h se reveille tout seul comme une fleur a 7h30. Et son comportement n'a rien a voir, sa nouvelle enseignante le decrit comme calme posé, bien integé dans le groupe classe. Voila pour vous dire le cauchemard est terminé pour lui.

Je souhaite du courrage pour cette année scolaire a tous les parents qui sont dans la situation dans laquelle j'etais l'an dernier. Pensez a la descolarisation, j'ai pas passé le cap mais je le regrette.
Je suis depuis par periode redevenue insomniaque (j'etais insomniaque enfant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Lun 16 Mai 2016 - 14:59

Je reviens pour donner quelques nouvelles, mon ptit garçon est maintenant en CP, il a 7 ans. Il viens d'être diagnostiqué autiste, d'où le fait qu'il dorme si peut.
Le reste des année de maternelle s'est bien passé, bien qu'il était un peu atypique.
Il dort toujours très peu pour son age.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13652
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Mar 17 Mai 2016 - 13:52

merci Bidouille de votre fidélité sur ce forum. C'est en effet très important pour ceux qui nous lisent de voir une situation évoluer dans le temps.
Le sommeil des enfants souffrant d'autisme peut être en effet plus difficile à gérer que le sommeil d'autres enfants.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: autisme et melatonine un retour d'experience   Jeu 6 Oct 2016 - 12:27

Bonjour a tous,

Je reviens donner la suite, devant des difficultés de plus en plus grande d'endormissement, le médecin nous a conseillé la mélatonine. Pour le moment la première prise fut hier soir, et notre fils s'est endormi très vite, résultat il était en forme ce matin au réveil.

Je viendrai donner quelques nouvelles, des suites je pense que ca peux intéresser d'autre parents un retour d'expérience a ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13652
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Jeu 6 Oct 2016 - 15:17

bonjour Bidouille,
Excellente idée de rebaptiser votre poste. En effet, la mélatonine a une indication pour certains enfants atteints d'autisme, et peut être une très bonne aide pour le sommeil.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Ven 7 Oct 2016 - 14:58

Deuxième nuit parfaite pour notre loulou qui s'endort très bien avec ce traitement.
Au niveau scolaire ca s'en ressent il a réussi a copier tout ses devoirs tout seul hier en classe.
Il est plus reposé et donc plus concentré et moins irritable.
Pour nous c'est extrêmement reposant qu'il dorme la nuit, le recoucher sans arrêt et rester vigilant toute la nuit au cas ou il se lèverait pour jouer était épuisant. Pourvu que ca dure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13652
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Ven 7 Oct 2016 - 20:24

Very Happy

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
bidouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Mar 22 Nov 2016 - 14:59

bonjour,

Voici quelques nouvelles, donc durant 3 semaines nous lui avons donné le soir la mélatonine, et il dormait très bien avec ce traitement. Depuis nous avons perdu la tablette de médicament. Alors nous avons arrêté de lui en donner, ca fait un moment au début il dormait très bien, mais depuis quelques jours il a à nouveau des difficultés a s'endormir.
Donc nous allons probablement recommencer le traitement. y'a t'il des risque a prendre de la mélatonine durant un long moment?

Sinon j'ai une autre question je ne sais pas si il vaut mieux la poser dans un autre post ou pas.
Mon fils fait des sortes de crise, il tombe d'un coup et deviens tout mou tout en restant conscience, il ne parviens pas a parler ou difficilement durant ces crises et communique par gémissement. Ca viens d'un coup sans qu'on comprenne vraiment pourquoi. Je pensais que c'était du a son autisme (une sorte de crise d'épuisement sensoriel) mais quant je pose la question on me répond que cela n'a rien a voir avec l'autisme. Je vais en parler au médecin
La cataplexie ressemble beaucoup mais est ce que c'est possible qu'un enfant de 7 ans autiste fasse des crises de cataplexie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13652
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: endormissement, autisme et melatonine.   Jeu 24 Nov 2016 - 11:25

bonjour Bidouille,
Il n'y a pas encore d'études avec un recul sur des dizaines d'années de prise de mélatonine, mais rien pour l'instant ne laisse penser qu'il y aurait des effets secondaires à long terme, dans la mesure où l'indication est clairement justifiée, et la mélatonine donnée à l'heure adaptée.
Il est possible qu'un enfant de 7 ans, autiste ou pas, fasse des cataplexies dans le cadre d'une narcolepsie. Statistiquement parlant ça parait peu probable, mais ça vaut le coup d'en parler à votre médecin qui saura évaluer l'indication d'examens complémentaires ou d'une consultation spécialisée si nécessaire.

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
endormissement, autisme et melatonine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» endormissement, autisme et melatonine.
» endormissement difficile
» Nouvelle Etude : L'ocytocine sur l'Autisme - Amélioration des liens sur la compréhension, communication des relations sociales
» difficultés d'endormissement et insomnie
» au coeur du cerveau de l'autisme TSR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil de 0 à 18 ans :: Sommeil de l'enfant-
Sauter vers: