Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez
 

 Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Grand Large



Nombre de messages : 8
Age : 40
Date d'inscription : 26/01/2012

Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales Empty
MessageSujet: Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales   Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales EmptyJeu 26 Jan 2012 - 17:23

Bonjour,

Ma fille aura 1 an dans quelques jours. Elle a fait ses nuits à 6 semaines et ne nous a jamais pausé de problème ni d'endormissement ni de réveil jusqu'à début décembre, nous avions plutôt le soucis inverse, à savoir qu'elle faisait de trop longues nuits (jusqu'à 14h), ne se réveillait pas pour manger (repartait systématiquement sur un nouveau cycle de sommeil) et du coup ne prenait pas assez de poids... J'ai réintroduit des tétées le soir en me couchant (sans la réveiller) et le matin jusqu'à fin novembre. Ensuite, comme la diversification a commencé à complèter un peu l'allaitement et que j'avais peur de la réveiller en la nourissant, j'ai cessé d'y aller en me couchant.

Mi-décembre, tout était bien en place mais une succession d'évènement se sont enchainés et depuis c'est la galère à tous les points:
- réveils nocturnes (toute les 3-4h),
- refus de la cuillère (elle goute à peine même aux alliments qu'elle aimait)...
- refus des siestes: j'ai commencé à la feinter en l'endormant dans l'écharpe, puis ensuiste comme elle se réveillait lorsque je voulais la coucher, j'ai réutilisé la nacelle pour l'endormir via une promenade quotidienne...
- et depuis peut nous enchainons sur les problêmes d'endormissement ! Nous l'endormons dans les bras... ce qu'il ne faut pas faire mais sinon elle s'énerve et ça peut prendre des heures pour la calmer...

Les évènements qui se sont enchainés sont:
- 1ère sortie ciné en couple (nous avons attendu qu'elle s'endorme pour partir mais elle s'est réveillée 10min avant notre retour, alors qu'elle faisait ses nuits habituellement...), à la suite de ça elle s'est réveillé toutes le 2h.
- othite
- 5 jours de vacances dans notre famille où notre fille a dormi dans son lit mais dans notre chambre pour finir dans le notre: mon mari et moi avons été malade à tour de rôle (gastro) ce qui l'a certainement réveillé)
- "trachéithe"
- othite
- grosse poussée dentaire (3 en même temps dont 2 prémolaires qui peinent à terminer de percer...)

En bref, toujours une bonne raison pour que le Dodo soit un calvers, et lorsque nous avons voulu tester la méthode préconisée pour lui apprendre à s'endormir seule, ça n'a pas marché... elle avait une othite !

J'ai lu vos conseils sur plusieurs points mais je m'intérroge:

- concernant l'allaitement nocturne: peut-être que son manque d'appétit est aujourd'hui causé par les dents, j'ai l'impression qu'elle compense la nuit ce qu'elle ne prend plus le jour en solide, cela ne rentrera-t-il pas dans l'ordre une fois les dents sorties ? Un bébé qui a su faire ses nuits tôt ne peut-il pas les refaire de lui même une fois la cause de son réveil résolu ? Est-ce une question d'âge ? Comment faire pour refuser de nourir un enfant qui a faim ? Ou comment être certain qu'il n'a pas vraiment faim ?
Ma fille n'a jamais été une grande "tétouilleuse", elle tête vigoureusement et s'arrête une fois rassasiée (pas de tétée sans déglutission, refus du sein après un gros repas).

- concernant l'endormissement/réveils nocturnes: nous avons essayé avec mon mari pendant 3 jours, au bout de 3 heures de pleurs, personne de dormait et ça finissait en général dans les bras... Le 3ème jour, désepérée, je suis retournée voir la pédiatre que j'avais vu la semaine d'avant, elle a diagnostiqué une nouvelle othite... Vous imaginez sans doute notre culpabilité, la laisser pleurer avait déjà été un calvers... Comment être certains qu'il n'y a pas une nouvelle raison 'médicale'? Comment connaître la part de "difficulté d'endormissement" et celle de "poussée dentaire" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredelph38



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 24/01/2012

Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales Empty
MessageSujet: Une piste à essayer   Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales EmptyVen 27 Jan 2012 - 9:55

Nous vivons à peu près la même galère que vous sauf que notre fille n'est plus allaitée. Nous enchainons aussi les événements douloureux : otites et poussées dentaires. Depuis 2 semaines, parce que nous nous posions les mêmes questions que toi, nous avons pris la décision de lui donner chaque soir, une dose de paracétamol, avec l'accord de notre médecin. Nous éliminons ainsi les douleurs qui pourraient l'empêcher de s'endormir, et ça va déjà un peu mieux comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15359
Date d'inscription : 29/11/2005

Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales Empty
MessageSujet: Re: Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales   Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales EmptyMar 31 Jan 2012 - 12:08

il est tout à fait classique que des difficultés de sommeil surviennent après des épisodes infectieux: les parents interviennent plus souvent la nuit, ce qui est bien normal, et du coup de mauvaises habitudes de sommeil s'installent et ont tendance à perdurer si on n'y met pas bon ordre.
en période de poussée dentaire l'idée de Fredelph.38 me parait bonne, à savoir ne pas hésiter à donner du paracétamol le soir au coucher; idem en cours de nuit si vous avez l'impression que votre bébé souffre.
concernant l'allaitement nocturne à 12 mois: si vous compensez la nuit ce que votre bébé ne prend pas la journée vous entretenez le cercle vicieux: plus il mange la nuit moins il mangera le jour; il faut aussi savoir que l'apport de liquides la nuit distend la vessie et du coup augmente les réveils nocturnes; je vous conseillerais donc de rester assez ferme sur ce point, à savoir qu'un bébé de 12 mois n'a pas de raison d'être alimenté la nuit.
pour les problèmes de sommeil: la thérapie comportementale ne peut marcher qu'à certaines conditions:
-que les parents ne culpabilisent pas d'appliquer cette méthode et soient parfaitement à l'aise avec l'idée que laisser pleurer un enfant en retournant le voir régulièrement n'est pas traumatisant pour lui.
- que le message délivré à l'enfant soit parfaitement clair et ferme: si vous le prenez dans les bras alors que vous venez de lui expliquer pendant 2 heures que ce n'est pas une bonne chose pour lui de terminer sa nuit dans votre lit, le messaqe est très embrouillé pour l'enfant, qui risque de pleurer 2 fois plus et 2 fois plus longtemps la nuit suivante.
je comprend parfaitement vos craintes de passer à côté d'un problème organique, mais petit à petit vous apprendrez à faire la part des choses entre un bébé qui pleure de douleurs et un bébé en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Le Grand Large



Nombre de messages : 8
Age : 40
Date d'inscription : 26/01/2012

Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales Empty
MessageSujet: Re: Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales   Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales EmptyMer 1 Fév 2012 - 15:24

Bonjour,

Avant tout, merci pour votre réponse.
Il est à noter que notre fille a encore une nouvelle source de réveil: rynho et encore 2 prémollaires...et une othite peut-être en préparation. Je sors une nouvelle fois de chez le pédiatre et du coup traitement médicale et dose d'Advil à 9kg pdt 5 jours au coucher.

Concernant le conseil de fredelph38, nous le mettons en pratique avec de l'Advil (Doliprane ne la calmait pas) depuis 2 semaines.
Le hic c'est que depuis elle ne se rendore qu'avec: nous le lui donnions pas au coucher mais lors du 1er réveil nocturne (entre minuit & 2h), on espèrait ainsi qu'elle s'en passerait parfois. Nous diminuions progressivement la dose mais en dessous du seuil de 6kg, elle ne se rendorre pas et a encore des difficultés lors du 2nd réveil nocturne (entre 3h30 & 5h30), alors qu'avec une dose de 6 à 9kg, elle se rendore en 45min et lors du 2nd réveil nocturne elle retrouve le sommeil juste après la TT.
-> faut-il continuer à lui donner l'Advil la nuit lors de son 1er réveil ou plutôt le lui donner au coucher ? Combien d'heure ce médicament est-il efficace ?

Concernant le repas nocturne, j'ai mis en pratique hier soir.
Lors du 1er réveil nocturne (minuit) j'ai réussi à la rendormir dans les bras en la berçant, ça a pris un peu plus de temps (1h30) que les autres soirs où je lui donnait TT + Advil mais elle a fini par se rendormir.
Le 2nd réveil nocturne (4h30) mon mari y est allé mais ne parvenait à la calmer: à 5h15 il me l'a ammenée et là elle s'est rassasiée avec une très grosse TT. Ensuite elle avait encore du mal à s'endormir, il l'a changée puis dose de Doliprane et elle s'est endormi vers 6h, dans ses bras.

-> Son dîner était à 19h30 et que la dernière TT à 21h, doit-on considérer que cette TT à l'aube est son petit déjeuner ? Quelle distance doit séparer 2 repas à son âge ?
Avant que les réveils nocturnes n'apparaissent, elle tétait à 21h puis pas avant 7h45 le matin... ce nouveau rythme va-t-il se mettre en place progressivement ou doit-on là aussi le lui imposer ?

Nous sommes décidés à appliquer la thérapie comportementale, confortés dans cette idée par notre pédiatre qui dit que notre fille nous "tyrannise", mais comme vous l'avez dit il faut être à l'aise avec l'idée de laisser pleurer un endant et ne pas culpabiliser... et comme hier elle avait un peu de fièvre et couve peut-être une othite, nous ne nous sentions pas capable d'être assez ferme.
->Pour la mise en pratique de cette méthode, tous les combats doivent-ils être menés de frond ou peut-on procéder par étape ?
A savoir faut-il en même temps:
- endormissement seule le soir
- ré-endormissement seule la nuit
- la contraindre à s'endormir seule dans son lit pour la sieste au lieu de nacelle + quelques bercements (nb: pdt les sieste elle se réveille au bout d'1h mais se rendore seule). Les fois où j'ai essayé de la contraindre, elle n'a pas dormi puis soit est tombée de fatigue dans les bras après 17h et le coucher a été un enfer, soit s'est couchée à 19h...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommeil "cassé" suite différentes causes médicales
» Les différentes sortes d'églises
» Les différentes Dou'a au moment d'éternuer
» Les propriétés des différentes eaux florales
» Contrôle différentes subordonnées en 3e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil de 0 à 18 ans :: Sommeil de l'enfant-
Sauter vers: