Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 insomnie d endormissement mon histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anne59



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: insomnie d endormissement mon histoire...   Mer 14 Déc 2011 - 13:50

Bonjour à toutes et tous,

Je me présente ,Anne j'ai 40 ans, je souffre d insomnie d 'endormissement depuis l'âge de 8 ans.
Tout a commencé quand je suis partie en colonie de vacances à l âge de 8 ans. Alors que je mourrai d 'envie d aller passer une semaine au sport d hiver, j ai vite déchantée quand je me suis apperçu que je n arrivais pas à dormir.Je faisais des nuits blanches, je n avais plus d appétit et je voulais que ma mère vienne mea chercher.Le directeur du centre m a simulé un rapatriement. J'ai donc était rassurée et j ai retrouvée le sommeil en finissant le sejour malgré tout.Les années qui suivent ont été calqué sur le même shémas à chaque fois que je partais en vacances, le phénomène se reproduisait..Je ne dormais pas , pas une seule minute, je voulais rentrer chez mes parents..j ai été rapatriée à plusieurs reprises..
Vers 30 ans j ai été hospitalisé pour que l on m adapte un traitement.Je prends du Deroxat, laroxyl et imovane depuis 10 ans. Seulement, le démon de l'endormissement fait surface de manière cyclique..J ai consulté en parallèle une psychologue..Ma crainte était de mourir de ne pas dormir..Elle m a fait comprendre que c'était impossible..Que mes problèmes d endormissemnent et de nuits blanches étaient juste le reflet d une contrariété..
mes symptomes sont les suivants, si je ne m endort pas rapidement , je commence à angoisser, je regarde les heures, mon coeur s emballe, il bat vite, je me lève je me sens seule, j ai qu une envie d appeller ma mère en pleine nuit..(ce que j ai cessé de faire il y a 6 ans)..je l appelle ca me calme un peu, mais tout revient de plus belle une fois en position allongée,...Je cherche les signes de fatigues et quand je sens que ca vient, c'est comme plus fort que moi, et bien il y a comme qq chose qui me retient ..je n arrive pas a lacher prise.
Avant, si je dormais ne serait ce qu une heure, mes angoisses disparaissaient et je retrouvais le sommeil..
A présent, cela ne me sastisfait plus.. Quand je dors 1 ou 2 heures(bien souvent vers 5 heures du matin) ca m angoisse, la journée est un véritable cauchemar..Je suis obligée de me mettre en arrêt car je suis trop pas bien..je n ai de gout à rien, j ai peur de revivre chaque nuit le même cauchemar..JE n epprouve aucun signe de fatigue je n arrive même plus a bailler..tout est tendu..Les pensées pour la nuit prochaines s agitent dans ma tête, je ne cesse d y penser..c est obsessionnel.Forcèment la nuit qui suit est encore sur le même shémas , voire pire...
Que faire? il n 'y a que une nuit complète de sommeil qui peut me rassurer et ainsi me permettre ne plus cogiter et ne plus vivre mal..JE redeviens une autre personne, qq un de gaie de joyeux aimant la vie etc...mais en attendant cette nuit de sommeil, mes journées comme mes nuits sont un calvaire...Je m en veux..C'est un combat entre moi qui cherche à dormir et mon cerveau qui m 'en empeche..Au secours, en ce moment, je le vis très mal..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bugmann



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Jeu 15 Déc 2011 - 8:01

Bonjour Anne,

Ce que tu décris, c'est simplement ce que vivent tous les insomniaques et si cela peut te rassurer, nous sommes beaucoup.

Toute la problématique vient du fait que plus on désire dormir, moins on y arrive... chaque jour passant le problème grandit, grandit, grandit... et les nuits blanches remplies d'angoisses, de solitude, de souffrance, ... se suivent.

Idéalement, il faudrait pouvoir rompre ce cercle vicieux et ne plus y penser mais les émotions ne sont pas toujours maîtrisables.

A mon sens (mais je ne suis pas spécialiste), tu devrais commencer un travail pour dédramatiser ta situation, ne pas en faire un drame lorsque tu ne dors pas... tout en essayant de retrouver un rythme de sommeil qui favorise la somnolence (lever à heure fixe, le week-end y compris, banir les siestes et diminuer le temps de sommeil quotidien).

Comme tu le dis "C'est un combat entre moi qui cherche à dormir et mon cerveau qui m 'en empeche" (sic) et une partie du problème vient de là... du fait qu'en te mettant en mode combat "je dois dormir", inconsciemment tu perçois un danger et ton corps se met naturellement en état d'hypervigilance.

Maintenant sachant que l'insomnie est d'avantage un symptome qu'une atteinte à la santé, peut-être devrais-tu consulter un psychiatre afin de travailler sur les éléments qui t'amènent à fonctionner de la sorte.

Quoiqu'il en soit, COURAGE Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne59



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Jeu 15 Déc 2011 - 11:41

Un ENORME merci Bugmann pour ton soutien..Inutile de te dire que ca fait du bien de savoir qu on est pas seuls à vivre cela.
Pour répondre à tes conseils, oui c'est tout à fait ca, je dramatise énormèment..j accorde une tros grosse importance lorsque je suis en phase d insomnie..Pour tout te dire, la notion de sommeil prend le dessus sur tout..Plus rien, ni personne n a d importance à mes yeux, je suis tout autre, et les pensées obsessionnelles, l angoisse , la solitude occupent mon esprit en permanence.
Hier soir, je suis donc retournée voir mon médecin généraliste qui m a prescrit un traitement"d appoint"..Je prenais deja du Deroxat, et de l imovane en hypnotique depuis 10 ans..mon corps s en est accoutumé forcément. Il m a donc prescrit un anxyolitique (nordaz) du laroxyl et havlane en hypnotique...j ai eu bien peur en avalant tout ca hier soir...Par le plus grand des bonheurs j ai enfin dormi correctement. Je suis consciente que les médicaments sont une solution à un moment bien précis , mais que l 'essentiel réside dans la recherche et le travail du"pourquoi"..

La peur de revivre des nuits blanches demeurent encore...Je pense que c est normal..et je prends l exemple d une personne qui par exemple se casse une jambe au ski, elle aura toujours peur , si elle en refait, de tomber... Sauf que la pratique du ski n'est pas quotidienne contrairement au sommeil ..lol

En tout les cas, je te remercie infiniment, ton message me réconforte beaucoup..
MErci pour ton soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Ven 16 Déc 2011 - 10:02

bonjour anne,
j'ai des pb de sommeil différents du tien, ms je peux peut être t'apporter une piste:
à force de terreurs nocturnes, je me suis mise à "diaboliser" mon inconscient qui me paraissait responsable de mes nuits catastrophiques. J'étais en colère contre moi même.
J'ai consulté un médecin qui pratiquait l'hypnose, qui m'a expliqué que mon inconscient, loin de me vouloir du mal, avait trouvé ce seul moyen pour faire ressortir les soucis, et qu'il fallait que j'arrête de considérer cette "partie" de moi comme un adversaire.
S'en est suivie une séance d'hypnose, au cours de laquelle le médecin s'est adressé à mon inconscient en lui demandant de me permettre de faire des nuits paisibles, en lui demandant de trouver un autre moyen de communiquer mes angoisses.
Après celà, je devais chaque soir, au moment du coucher m'adresser à mon inconscient de manière positive et calme (ex"merci de me laisser dormir tranquillement...") en évitant toute formule avec négation (ex, ne m'empêche pas de dormir)
Celà a très bien marché, m'a tranquillisée, et m'a permis de reprendre confiance en mon sommeil, (même s'il est resté agité, puisque le pb pour moi est physiologique)
Même si ça ne fait pas tout, il faut arriver à sortir de la spirale de colère (ou de combat) qui ne fait qu'envenimer les choses

j'espère t'avoir apporter un peu d'aide, bon courage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne59



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Ven 16 Déc 2011 - 21:29

Bonsoir Mélinda,

Tout d abord merci pour ton aide et ton soutien. Comme je le disais à Burgmann tout est bcp plus rassurant ..d avoir des témoignages, et du vécu ...et comme dis un vieux proverbe "le malheur des uns fait le bonheur des autres".
Je n ai jamais pratiqué l hypnose..j y est certes déjà songé, cependant j ai un peu peur de ne pas réussir à lacher prise lors de l hypnose..mais je suis prête à tout pour arriver un jour à ne plus jamais subir d angoisse pendant la nuit..Visiblement cela t a été bénéfique..Tu avais quoi comme problème de sommeil exactement?
Tu habites dans quelle région...? Je ne connais pas du tout de coordonnées d un hypnotiseur "fiable"!
Question

Merci Mélinda, merci infiniment de m avoir donné ces precieux conseils..dans l 'attente, je te souhaite d excellente fêtes de fin d années à toi et à toute ta famille.. santa santa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13929
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Mer 21 Déc 2011 - 12:14

Bravo à Bugmann et à Melinda qui donnent avec beaucoup de justesse la bonne perspective: ils mettent en évidence le "combat" mené qui renforce la situation d'hyper éveil, et qui vous met alors à l'exact opposé de l'abandon nécessaire à la survenue du sommeil.
En plus c'est du vécu, donc cela donne une légitimité que nous ne pouvons que saluer en tant que spécialistes du sommeil...

C'est en suivant les conseils de Bugmann, et surtout le lever à heure régulière, quelle qu'ait été la nuit précédente et y compris le week end, que vous allez pouvoir peu à peu régulariser vos nuits.
Parallèlement, le traitement médicamenteux va lui aussi contribuer à rompre le cercle vicieux de votre insomnie. Cette aide ponctuelle est importante pour que vous retrouvier confiance dans votre sommeil.

Vous trouverez également des informations sur l'insomnie sur notre site, en suivant le lien:
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/pourquoi-linsomnie/insomnie-psychophysiologique

Bon courage et tenez nous au courant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
anne59



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Mer 21 Déc 2011 - 19:26

Tout d abord merci Morphée pour la réponse rapide..
Voilà où j en suis actuellement, depuis une semaine d arrêt de travail et de nouveau traitement " d appoint".
Le traitement à fait son effet dès la première prise, j ai donc réussi à m 'endormir très rapidement..J ai donc, voyant que la journée j'étais encore "vaseuse", diminué l anxyolitique (Nordaz) de un comprimé , j ai très vite diminué pour n en prendre qu un quart jusqu'à hier soir mon dernier jour d arrêt de travail , de même le Laroxyl je prenais 25mg au lieu de 50, et l hypnotique (havlane) lui n a jamais été diminué..
Au fil de cette dernière journée de travail donc, je pensais bcp plus que les autres jours à cette nuit précédant la reprise du boulot..Je suis consciente que le fait d y penser n arrange en rien la récidive...Mon entourage, mon amie ne cesse cessent de me répéter , arrête d y penser,au plus tu y penses au moins t arrivera à t endormir...Forcément le cerveau ds toute sa complexité, plutot que d'ecouter les conseils, et bien..il ne cesse de me parasiter..de parasiter mes pensées et de s accrocher à moi telle une huitre à son rocher...Je sais que dans ces moments là, il est nécessaire de ne pas me mettre la pression(ex il faut que tu t endormes car demain c 'est le boulot et tu te lèves tôt)..alors l heure venue je fais comme si de rien n 'etait..Et c'est après 1 h30 , après avoir pris le traitement, après avoir tourné à droite à gauche..de me détendre comme je peux, de me rassurer comme je peux...que l angoisse monte progressivement..je me lève..je vais svt au toilette car le stress me donne une envie permanente d uriner..je fume une cigarette..là je suis ds le salon tout est calme à l extérieur, plus aucune lumière apparente ds les habitations..Je me sens seule une fois de plus et je m empresse de retourner me coucher...et le rituel de chaque heure passe, sans que pour autant je trouve le sommeil, quand je pense être sur le point de m endormir, soudainement je me ressaisie, le stress revient de plus belle..mon coeur bat très vite..impossible de le calmer..Il est quatre heures du matin, je me lève bientôt et pourquoi alors que j ai pris ce qu il fallait en medoc, pourquoi rien ne fait effet...ca me fait peur..je résiste à l effet des médicaments..ca m angoisse je ne sais plus quoi faire...J ai réveillé mon amie lui évoquant mes craintes mes peurs mes émotions...au final, j ai du m endormir une bonne heure..et le pire c est que je me suis réveillée spontanément 5 mn avant l réveil...un truc de fou..Je suis qd même aller travailler aujourd hui mais..je me sens mal...je comprends plus rien..J ai peur de renouveler une nuit identique et d être dans un état pitoyable pour affronter la prochaine journée..Je voudrais apprendre à ne plus dramatiser..j aimerai ne plus en accorder autant d importance...je me sens impuissante..seule avec moi même..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bugmann



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Jeu 22 Déc 2011 - 7:51

Bonjour Anne,

C'est juste le parcours de tout insomniaque qui se respecte ; ) J'entends par là que c'est un schéma somme toute classique et qui est d'autant plus vrai lorsque l'on reprend le travail, que ce soit après le week-end, des vacances ou un arrêt maladie.

Je pense surtout que s'il ne faut pas sous-estimer le problème, ne soyez pas si trop exigeante avec vous même car il faut du temps et souvent de l'aide pour démêler les différents éléments susceptibles de perturber le sommeil.

Bien que ce ne soit pas la période idéale, tentez de faire quelques pas en fin de journée, profitez pleinement de vos soirées, ... Conservez une heure de réveille fixe même le week-end et n'essayez pas de compenser le manque de sommeil d'un jour à l'autre (effet yo-yo).

Profitez également de ces quelques jours de fêtes pour reléguer vos soucis au grenier un temps durant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Mar 3 Jan 2012 - 22:07

bonjour Anne, tous mes voeux pour cette nouvelle année, j'espère que tu as passé de bonnes fêtes malgré tes problèmes et que tes angoisses se sont allégées...
j'aurais voulu te répondre avant ms je me suis faite avoir par la fermeture du forum Smile
je suis dans le 69. Si tu le souhaites, je peux demander à mon médecin qui pratique l'hypnose s'il connaît des confrères dans d'autres départements, qui auraient les mêmes aptitudes.
en suivant les conseils de bugman, cela va peut être déjà mieux?
bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne59



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Mer 8 Fév 2012 - 20:18

Bonsoir,

me revoilà..pour vous faire un bilan de ces 2 derniers mois.
Mon generaliste m avait prescrit nordaz en plus du deroxat, du laroxyl et havlane..mi decembre..j ai du revivre 2 arrets de travail de manière rapprochées suite à des nuits blanches qui m ont fait bien peur malgré tout ce traitement.
j ai donc été voir une psychiatre, qui m a expliqué que le deroxat dans les phobies d endormissement comme la mienne est indispensable, donc a conserver..Après une heure de consultations, elle a détecté mon pb comme "troubles anxieux avec décompensations thymique"Je sais pas exactement la définition de ce symptome..
A cela elle veut subsituer le laroxyl par Valdoxan avec contrôle hépatique regulierement.La Valdoxan est visiblement plus adapté car il contient de la mélanine hormone qui est sensé réguler le sommeil..d après ce que j ai compris.
La diminution du Laroxyl se fera par palier de 3 semaines a raison de 5 gouttes..en prenant le Valdoxan et ainsi de suite jusqu a extinction definitive du Laroxyl.
En parallèle je continue la consultation psychologue qui travaille en ce moment sur l agenda du sommeil..et étayage avec une psychomotricienne..
En voilà tout un programme..moi qui voulait revoir le traitement je ressort avec 1 ordonnance gigantesque. Twisted Evil
Je continue de positiver..En ce moment je vais mieux et c est le principal. cat
Je continue de vous tenir au courant de la suite des événements. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13929
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Mer 15 Fév 2012 - 11:07

Vous etes bien prise en charge, à partir d'angles de vue différents, et cette approche plurielle va certainement porter ses fruits!
Il est tout à fait judicieux de travailler avec un agenda de sommeil. Cela vous permet en plus de visualiser vos progrès.

Petite rectification: le valdoxan contient de la mélatonine (et non pas mélanine), qui est une hormone qui nous donne le temps, puisque c'est sa sécrétion qui "orchestre" en quelque sorte nos différents rythmes, dont le rythme veille sommeil. Prenez le donc régulièrement à l'heure préconisée par votre médecin!

Merci de vos nouvelles, continuez!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
yell14



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: bonjours   Ven 8 Mar 2013 - 20:23

je comprend cette souffrance de mal dormir. Le problème le manque de sommeil du aux horaire de travail à respecter, on déprime. Moi je fais des insomnies (manque de sommeil) du aux horaire d'école a respecter, depuis bébé depuis 17 ans, j'ai 17ans jai fais une déprime très petites. Et a 7ans j'ai développé une sorte de phobies.
Enfaite a partir d'un certain temps je ne supportait pu ma déprime, mon stress mon manque de sommeil, cette souffrance tout ce stress, et dormir 5h par nuit pour aller en cours cest juste horrible voire etre suicidaire, et très phobique, très déprimé a ne pas assez dormir. Sa me rendais dingue, mais le psychiatre s'enfoutais que je dorme 5h, il voulais que continu a me lever tôt et tant pis si je dormais que 5h. C'est juste horrible, ma peur étais juste horrible. Même si javais un traitement augmenté je ne pouvais pas aller mieux, avoir moins cette phobie, être beaucoup moins déprimé, et être pu suicidaire.
Enfaite mal dormir insomnie manque de sommeil sa stress sa fait trop déprimé juste un enfer. Il faut le vivre pour comprendre, et la depuis que je me lève tard et que je dors enfin 9h ma peur a bcp diminué, bcp moins déprimé, et pu suicidaire.
Le manque de sommeil rend dépressif.
Pour ma part je fais des insomnie du a une frustration affectif.
Enfaite plus on stress plus on réfléchit, le but est de baisser ton niveau de stress. Et justement le manque de sommeil sa stress.
Tu peux faire du sport pour te détendre, sa fait du bien.
De parler de tes problème a un psy ou personne de confiance, ou forum.
Car parler fait du bien.
D'etre soutenu.
De ne pas rester seul ou dans une solitude, car sa peut etre stressant.
Bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yahn59



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: insomnie d endormissement mon histoire...   Dim 10 Mar 2013 - 20:44

Oui bon courage Anne et tiens nous au courant.
Je découvre ce forum, j'ai entamé une TCC avec restriction du temps passé au lit il y a 3 semaines, c'est vraiment difficile, mais j'ai envie d'essayer tout ce qui est possible pour ne plus avoir ce problème handicapant.
En tout cas malheureusement ça rassure de voir que nous ne sommes pas seuls...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
insomnie d endormissement mon histoire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» insomnie d endormissement mon histoire...
» Insomnie d'endormissement
» insomnie d'endormissement, réveil précoce...des méthodes?
» insomnie d'endormissement et mauvais sommeil
» Peur de l'insomnie engendre l'Isomnie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: