Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Tolerance zopiclone & recherche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ononirik



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Tolerance zopiclone & recherche    Jeu 6 Jan 2011 - 11:33

Bonjour à tous.

Dans la perspective d'un sevrage très progressif, je recherche, j'ai envie de dire j'implore les personnes qui ont triomphé de cet enfer, de me conseiller.

J'ai un médecin de référence, généraliste, je ne constate que sa méconnaissance , ses manques d'écoute et de formation pour m'aider à me purger. Je suis tellement angoissé et la situation de l'escalade posologique que je rencontre me découragent de m'adresser , de revenir sur ma situation.

Je ne sais plus à quel spécialisté médical (neurologue, addictologue, je n'ai plus confiance envers les psychiatres) m'adresser. Je vis une situation d'angoisse très généralisée.
J'ai peur des effets secondaires terrifiants qui m'attendent lors de l'abandon progressif (surtout ne plus avoir de sexualité gratifiante et possible ; je ne suis pas un obsédé de la chose, mais étant fragilisé et ayant une vie de couple, je redoute une rupture éventuelle).

J'ai un passé de dépressif. Je ne suis pas une personne paranoïaque mais tous les médecins que j'ai consultés jusqu'à présent, ne m'ont jamais mis en garde contre les effets de leurs médications.
Je ne sais plus à quel saint me vouer.

Voilà résumé au mieux possible mon parcours d'errance :

Bonsoir à vous tous.
Je commence à être soulagé de trouver un forum dans lequel je vais pouvoir me confier, me battre avec pour alliés vos conseils et encouragements.

Je suis en phase de tolérance à un somnifère, molécule zopiclone. Depuis un an et trois mois, il m'était prescrit à raison d'un comprimé de 7.5 mg par soir. J'ai vécu des dernières semaines très agitées où j'ai dû en augmenter la consommation (quelques jours, pas consécutifs à 2 comprimés) : j'ai réalisé un début de sevrage, j'ai pu stabiliser mes doses à 1 comprimé et demi puis 1 comprimé et un quart. Sur une période de quatre semaines. Mais j'ai constaté qu'il y a au moins un jour dans la semaine ou la quinzaine où je ne dors pas. Et le stress me pousse alors à des extrémités. J'en suis devenu accro. Je sens nuit après nuit une angoisse au moment du coucher.

Puis ai contracté l'habitude de m'endormir avec du lexomil. De novembre 2006 (sortie de la maison de repos) à juin 2007 j'ai pu me "contenter " de Lexo qui ont fait de moins en moins leur effet. J'ai vécu une période d'insomnie terrible entre juin et fin août 2007, je ne dormais qu'une heure par nuit. JE VEUX CRIER QUE JE N'AI JAMAIS RESSENTI AVANT CE FOUTU médicament Risperdal de SYMPTOMES SCHIZOPHRENES. Jamais d'hallucinations auditives, visuelles. J'aime les gens, je me dévalorise, j'aime les contacts sociaux et sait faire la différence entre réalité et "déraison ". Je ne veux pas avoir à repasser par la reprise de neuroleptiques. J'ai contacté des associations de défense de malades très malmenés par les institutions qui m'ont encouragé à ne pas regoûter à ces horribles poisons.

J'ai lu que passer des nuits blanches est une conséquence, un "passage obligé " des cycles de diminution.
Jée à du Noctamide, je l'ai pris pendant deux ans, baissant même les doses. Il y a un an, le laboratoire a eu un incident et ne délivrait plus le médiacament. Je suis passé à l'Imovane. Un an, j'ai pu rester à un dosage de 1 comprimé 7.5 mg, aujour'dhui j'en prends souvent entre un demi et deux. Puis-je revenir au Noctamide tout en faisant un sevrage progressif de Zopiclone (nom de la molécule )

Merci beaucoup d'avoir prêté attention à mon récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Tolerance zopiclone & recherche    Jeu 13 Jan 2011 - 16:21

Un sevrage des benzodiazépines est tout à fait possible mais vous avez raison, le sommeil va poser problème pendant le sevrage. En effet chaque fois que vous baissez la dose vous allez avoir quelques nuits difficiles, mais le sommeil se reconsolide. Parce que les benzodiazépines déstructurent le sommeil, une fois debarrassé il est fort probablement que votre sommeil, bien que pas plus longue qu'avant, sera plus récuperateur.

Faire un sevrage demande de la patience car il faut diminuer par des paliers très progressif votre traitement, et je vous conseille de se faire aider par votre médecin traitant et par un agenda du sommeil afin de bien reperer le moment ou le sommeil est stabilisé pour encore diminuer votre traitement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
ononirik



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Tolerance zopiclone & recherche    Mer 16 Mar 2011 - 12:25

Merci de tout coeur pour votre réponse.

J'ai connu une période effroyable d'insomnie où je "tournais " à une heure et quelque de sommeil. Cela pourrait rendre le "sevrage " plus facile, dans ce sens où j'ai déjà expérimenté ce défaut de sommeil sans tomber dans l'aliénation. Mais la souffrance était tout de même terrible. J'appréhende de revivre cela. J'ai été violenté psychologiquement, ma confiance envers des thérapeutes ternie. Ce site, crée par des professionnels de santé que je sais bieneveillants me fait déjà sentir moins seul.

Le plus gros problème que le sevrage, est retrouver un professionnel digne de confiance et ayant le sens de l'écoute et le respect de mon libre choix dans sa thérapie. J'ai pensé contacter des associations d'"usagers" de médicaments pour me diriger vers des personnes compétentes. On verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Tolerance zopiclone & recherche    Ven 25 Mar 2011 - 16:27

Bon courage et tenez-nous au courant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
calinox



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Tolerance zopiclone & recherche    Sam 3 Sep 2011 - 3:27

Un addictologue pourrait bien te conseiller je pense, dans toutes les villes il y a des centres d'hygiène alimentaire ( CHA ) ce genre de choses. C'est gratuit et a défaut de pouvoir le faire ils te trouveront un professionnel ou un centre capable de t'aider. Ca coute rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tudore



Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Tolerance zopiclone & recherche    Ven 9 Sep 2011 - 14:37

bonjour

Je ne pense pas que tu trouveras, en France d'aide efficace pour le sevrage de la part du corps médical. (a part pour t'empoisonner, ils ne sont bon à rien).
Nos médecins sont en effet des castrophes ambulantes en la matière.
Par contre, tu trouveras sur internet des forums d'entraide au sevrage qui pourront peut-être t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Tolerance zopiclone & recherche    Ven 7 Oct 2011 - 10:45

Le'organisation des centres de sevrage de benzodiazépines dans les pays anglosaxons a quelques années d'avance sur la situation actuel en France, mais de là à dire que les centres sont bon à rien: je ne suis pas d'accord. Je vous rapelle que notre forum est un lieu d'entreaide et ne pas de polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Tolerance zopiclone & recherche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Associations privées de recherche ovni: APRO, CUFOS, NICAP, MUFON
» CODE-ANIMAL.COM recherche le cirque Luigi Zavatta.
» (3e) Recherche nouvelles du XXe siècle "liées" à l'histoire...
» L'OREAL va construire un centre de recherche à Saint-Ouen
» Bijoutière recherche emploi en atelier!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: