Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 réveils fréquents dans la nuit= fatigue extrème le lendemain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bJeromeb



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: réveils fréquents dans la nuit= fatigue extrème le lendemain   Lun 4 Oct 2010 - 12:37

Bonjour,
Après avoir parcouru la plupart des forums, je m'aperçois que je ne suis pas le seul...En doutais-je vraiment??? Rolling Eyes
Avant d'aller directement à la question qui m'intéresse, je souhaite faire un petit résumé de ma situation:

Voilà, pour ma part, j'ai 32 ans, et 7 ans d'insomnies déjà!!!
Cela a commencé par la fameuse insomnie du dimanche soir...
Ensuite, inexorablement, mon sommeil s'est dégradé, années après années... Difficulté d'endormissement le mardi, mercredi, puis réveils nocturnes, insomnies matinales; le tout cumulé ou pas.
J'ai pris les choses en main:
Atelier Morphée
Passeport pour le sommeil
médecin
Psychiatre
acupuncteur
polysomnographie à la maison
plantes
médicaments en tout genre: rivotril, stilnox, seresta, atarax, mepronizine, noctran

Au final, rien de concluant....Et pas de solution miracle.
Je suis d'un naturel anxieux et stressé...le boulot a une véritable emprise sur moi et je le sais.
J'ai donc souvent mis mes soucis sur le dos de mon travail.
Or depuis quelques mois, je ne travaille plus...malgré cela, les problèmes perdurent.


Aujourd'hui, mes soucis majeurs sont des réveils ultra fréquents en milieu de nuit (l'heure exacte, je n'en sais rien, puisque j'ai proscrit le réveil électronique dans la chambre).
Je me réveille, éprouve la nécessité de changer de position, me rendors le temps de faire un petit rêve, puis me réveille de nouveau....change de position....et cela, je pense une cinquantaine de fois...
Bilan, je me réveille finalement complètement crevé!!!


Mon bilan polysomnographique (il y a 1 an et demi) indiquait:
-Index de micro éveils: 15 / heure de sommeil
-Index d'éveils + micro éveils: 16,4/ heure de sommeil
Est-ce donc la conséquence logique de ces micro éveils?? (En tout cas, le médecin qui a analysé mon bilan semblait indiquer que ce n'était pas suffisamment important pour avoir des conséquences sur mon sommeil....).

Si vous avez quelques réponses à mes questions, je suis bien évidemment preneur. Wink
Bon courage à tous
Cordialement,
Jérôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13991
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: réveils fréquents dans la nuit= fatigue extrème le lendemain   Lun 11 Oct 2010 - 11:36


La sensation d’un sommeil de qualité est très difficile à objectiver. Certaines personnes vont trouver leur sommeil excellent alors qu’un enregistrement mettra en évidence un index de 30 microéveils par heure.
Vos résultats de polysomnographie ne suffisent donc pas à expliquer ce sommeil de mauvaise qualité. En revanche, vous pouvez certainement agir pour améliorer ce sommeil effiloché et parvenir à un sommeil plus restaurateur.

Si on compare notre rythme veille sommeil à un interrupteur, il va être soit dans la position basse, quand on dort, soit dans la position haute, lorsqu’on est bien éveillé. Ce que vous décrivez correspondrait à une position intermédiaire de l’interrupteur, ni tout à fait éveillé, ni tout à fait endormi.
Cette position bâtarde n’est pas souhaitable, elle ne vous repose pas et vous ne produisez pas non plus les substances de sommeil qui en s’accumulant pendant notre éveil, nous permettent de basculer dans le sommeil. Il s’agit donc de choisir une position tranchée, soit en haut soit en bas.
Comme vous ne pouvez pas décider de vous réendormir profondément, choisissez l’autre alternative, c'est-à-dire la position haute : levez vous, afin de passer de la position demi éveille à celle franchement éveillé, entreprenez une activité calme mais bien différenciée du sommeil, de préférence hors de votre chambre. Vous ne retournez vous coucher que lorsque vous ressentez à nouveau les signes de somnolence, (bâillements, yeux qui piquent ou se ferment, …). Ceci est à renouveler autant de fois que nécessaire, tout en gardant régulière votre heure de lever (afin que vos rythmes restent bien synchronisés, ce qui garantit la bonne qualité de votre sommeil et vous évite de retomber dans un sommeil de mauvaise qualité).

Vous retrouvez là sans doute les conseils qui vous ont déjà été donnés précédemment. Bravo d’avoir écarté le réveil électronique qui ne vient que raviver cette hypervigilance qui vous empêche d’accéder à un sommeil profond et restaurateur.
Vous expliquez également très bien votre difficulté à vous écarter de l’emprise de votre travail sur vous. Peut-être vous faut-il accentuer le « sas de transition » entre votre journée et le début de la nuit, afin de bien différentier les 2.
Vous trouverez une liste de conseils sur notre site, en suivant le lien http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil
Bon courage et n’hésitez pas à nous tenir au courant !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
réveils fréquents dans la nuit= fatigue extrème le lendemain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réveils fréquents dans la nuit= fatigue extrème le lendemain
» Réveils fréquents (6 ou 7 dans la nuit)
» réveils fréquents bébé de + de 5 mois
» réveils fréquents
» 2009: le 7 février Lumières dans la nuit Rouen (Haute-Normandie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: