Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Drogué au Bromazepam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul_B



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Drogué au Bromazepam   Mar 21 Sep 2010 - 13:48

Bonjour à tous,

Voici mon histoire qui doit être ultra classique.

Après une période chargée et un manque de sommeil je développe en avril dernier une insomnie. Le docteur me prescrit du Bromazepam sans me mettre en garde et sans me conseiller de me reposer. Résultat : j'ai pris pendant 4 mois 6mg de Bromazepam ainsi que du Zolpidem de temps en temps au lieu de me reposer. D'après mon médecin, 6mg de Bromazepam c'est une dose homéopathique... Il en prend lui-même... Combien, je ne sais pas.

Arrivent les vacances au mois d'août et je décide de bien me reposer et d'oublier ces drogues. A partir de là c'était l'enfer. J'ai découvert ce qu'étaient les angoisses de la mort, les palpitations 24h/24 à rompre le coeur, les attaques de panique j'en passe et des meilleurs. Je devais alors reprendre le traitement aux bout de quelques jours pour ne pas mourir d'épuisement puis je recommençais le sevrage. J'essayai d'espacer les prises le plus possible.
J'ai ensuite contacté le docteur qui me conseilla de poursuivre le traitement. Mais j'ai demandé un arrêt de travail et j'ai au contraire poursuivi mon sevrage sauvage en me demandant si je ne devenais pas fou.
J'ai recontacté le docteur au plus mal de mon sevrage qui me proposa de changer de traitement. Je lui réponds que je suspecte les médicaments et que je veux voir un spécialiste et depuis plus de réponse. Je suspecte maintenant qu'il est lui même devenu accro aux benzos.
Puis j'ai lu la notice du Lexomil (= Bromazepam mais non générique, mon docteur m'ayant dit qu'il y avait une différence et m'ayant échangé le médicament) et dans cette notice sont décrit tous les symptomes du sevrage...

J'ai pu trouver un spécialiste qui m'aide et qui mêne aussi un combat contre les benzos. Je n'ai plus pris de médicament depuis une semaine et je sens mon sommeil revenir peu à peu, en durée et en intensité. Mais je n'ai pas terminé mon combat.

Je suis scandalisé par toute cette histoire de somnifères. Les groupes pharmaceutiques et les médecin généralistes sont-ils à diaboliser ? J'avoue avoir perdu confiance.

Bonne chance à tous ceux qui essayent de se sévrer des benzos. Je sais que mon cas n'est pas aussi grave que celui de la majorité d'entre vous.

-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Mar 21 Sep 2010 - 21:19


Bonjour,

Quand on ne dort pas ou qu'on a un sommeil non récupérateur sans savoir pourquoi, on peut se diriger vers les médicaments.

J'en ai essayé plus d'un mais sans jamais avoir trouvé celui qui me ferait "dormir" à coup sûr, du coup je les ai souvent arrêté avant d'être accroc car pas assez efficaces (aux doses prescrites).

L'autre jour trop fatigué (je travaille la journée) j'ai pris trois barrettes de Bromazepam au coucher et hop, magique, endormissement rapide, pas de réveil long durant la nuit et pas réveillé trop tôt le matin !! Sleep

J'ai réessayé avec deux barrettes, ça marche aussi, du coup j'ai demandé à mon médecin, il m'a dit que c'était beaucoup et de n'en prendre qu'une à deux fois par semaine...

Attention, je ne conseille pas d'en prendre, je relate mon expérience personnelle.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul_B



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Mer 22 Sep 2010 - 8:32

Diablo a écrit:

Bonjour,

Quand on ne dort pas ou qu'on a un sommeil non récupérateur sans savoir pourquoi, on peut se diriger vers les médicaments.

J'en ai essayé plus d'un mais sans jamais avoir trouvé celui qui me ferait "dormir" à coup sûr, du coup je les ai souvent arrêté avant d'être accroc car pas assez efficaces (aux doses prescrites).

L'autre jour trop fatigué (je travaille la journée) j'ai pris trois barrettes de Bromazepam au coucher et hop, magique, endormissement rapide, pas de réveil long durant la nuit et pas réveillé trop tôt le matin !! Sleep

J'ai réessayé avec deux barrettes, ça marche aussi, du coup j'ai demandé à mon médecin, il m'a dit que c'était beaucoup et de n'en prendre qu'une à deux fois par semaine...

Attention, je ne conseille pas d'en prendre, je relate mon expérience personnelle.

Mon (ex) médecin ne m'a jamais mis en garde, ni en nombre de tablettes ni en durée de traitement.

3 barrettes = 3x6mg c'est beaucoup. Même au rythme de 3 x 2 tablettes par semaine pendant plusieurs mois, je pense que tu vas devenir accro. No

A mon humble avis ces médicaments ont peut-être un role à jouer de façon ponctuelle, si toutes les autres méthodes ont échoué, mais c'est tout. Pour les gens comme moi qui sont victime d'un stress inhabituel il vaut mieux prendre du repos et éliminer la source du stress.

-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Mer 22 Sep 2010 - 19:33


Oui, je pense que c'est à utiliser de manière ponctuelle d'ailleurs c'est écrit dans la notice il me semble, le traitement doit être le plus bref possible, entre deux et quatre semaines...

Après si ton médecin ne t'as rien dit... Crying or Very sad

D'autant que à ce que tu dis, le manque de sommeil n'est pas habituel chez toi, donc il s'agît bien d'une aide passagère, et en plus avec du Zolpidem...Il ne rigole pas ton médecin !! scratch

Je te rassure, je ne compte pas en prendre longtemps, j'ai eu recours à des anti-dépresseurs et autres, je ne jette pas la pierre aux médicaments, après j'ai bien réussi à arrêter mon traitement quand je me sentais prêt.

Cette nuit je n'ai rien pris et bien j'ai attendu dans le lit mais je n'ai pas de symptômes de sevrage dont tu parles.

Je me suis résolu à vivre fatigué, sans sommeil ou avec un mauvais sommeil, mais là sur les conseils d'un autre médecin au hasard d'une consultation, j'ai passé une polysomnographie et il m'a été proposé une orthèse d'avancée mandibulaire, on verra bien si ça m'aide...

Je trouve qu'un grand état de fatigue a des effets similaires aux effets secondaires des médicaments...troubles de la mémoire, baisse d'attention, déprime etc.

En tout cas, on peut devenir dépendant, c'est sûr...

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul_B



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Jeu 23 Sep 2010 - 18:41

Merci pour les encouragements. Je n'ai déjà plus d'angoisse le jour, seulement une nuit sur deux. Je n'ai plus d'attaque de panique. On verra bien.

Dans ton cas as-tu pu identifier l'origine de tes insomnies ? Il y avait bien un temps, au moins dans ta jeunesse, où tu dormais bien ?

-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Ven 24 Sep 2010 - 6:12


Et bien j'ai commencé à me trouver fatigué après l'armée à l'entrée dans la vie active plus familiale...

C'est un peu normal, après entre les horaires décalés et la vie de famille pas le temps d'y penser, puis comme tout le monde, certaines épreuves, certains chocs sûrement même si je ne m'en rends pas compte ont dû m'épuiser psychologiquement...

Je pense que j'ai deux troubles différents, un mécanique Apnées Obstructives du Sommeil qui le peu de temps où je dors me donne un sommeil non réparateur, puis peut-être un état anxieux qui m'enpêche de trouver le sommeil, une dépression permanente à laquelle on s'habitue aussi...

En tout cas je cherche, ce qui m'empêche de dormir !! Very Happy

Je n'ai pas de vrai souvenir de nuits "complètes", je n'y ai pas prêté attention.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul_B



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Sam 25 Sep 2010 - 11:05

J'ai eu, je pense, ce même type de problème à la fin de mes études et lors de mon entrée dans la vie active.

Je n'arrivais tout simplement pas à décompresser. Je me forçais trop pendant la journée et le soir.
Sans faire de prosélytisme, j'ai résolu mon problème par la prière qui m'a permis de me décentrer de moi-même et de mes souçis.
Cela m'a appris à relativiser et à "lacher prise". Mais bon je partage mon expérience, c'est tout, je ne fais pas de prosélytisme. ( cyclops )
Je suppose que l'effet de la prière est le même que celui de certaines formes de relaxation, comme le yoga ?
Au bout d'un certain temps tout mon corps se relaxe et j'ai l'impression que mon excés d'influx nerveux passe par les muscles, c'est assez bizarre.
Puis je m'assoupis. Cette "technique" m'a pris plusieurs années de mise au point.

As-tu essayé des méthodes de relaxation ? Il faut pas mal insister.

-Paul

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Sam 25 Sep 2010 - 11:46


Je n'ai rien contre les prières, même si je ne pratique pas. Smile

J'y ai déja pensé autant dans le sens Divin que dans le sens relaxation.

Je pense effectivement que je ne sais pas m'arrêter, notamment de réfléchir, ce qui doit m'empêcher de m'endormir etc.

Je faisais des recherches sur le Yoga ce matin, tu vois... Wink

J'ai acheté un livre de sophrologie aussi, mais là, je n'y crois pas du tout...

Reste le Yoga (faut que je vois pour la réincarnation, car je n'y crois pas non-plus), la prière ou la méditation, la respiration...

Comment se fait-il que tu ais mis plusieurs années pour mettre au point ta technique ?

Tu récite la même en boucle ou comment procède-tu ?

Elle n'a pas été suffisante pour que tu ais recours au Bromazépam ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul_B



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Sam 25 Sep 2010 - 18:59

Concernant le Bromazepan, justement, j'avais relaché la prière ! J'ai changé de travail et de résidence l'année dernière et je faisais la navette RP province le we. Puis nous nous sommes installés en famille en location en RP, mais mon épouse ne voulait pas lacher sa maison et nous revenions tous les we en province... Plus de repos le we parce que dès l'arrivée le vendredi soir il fallait penser à partir le dimanche soir. D'autre part, j'avais relaché ma prière et je me donnais à fond dans mon hobby qui est l'aéromodélisme au lieu de me décontracter. Vint un we où je dus partir en Corse le dimanche pour une formation intensive, la couchette réservée sur le ferry avait été réservée deux fois donc pas de nuit etc... Paf plus de sommeil et ma prière était devenue inefficace... Et au lieu de prendre du repos réparateur j'ai continué à travailler à fond en comptant sur les somnifères. Et je priais moins et du bout des lèvres. Eh oui, j'avais transformé la prière en médicament, je l'avais réduite et j'étais devenu un "hypocrite". Very Happy. Les somnifères (Bromazepam et Zolpidem) ne me procuraient pas un repos réparateur. C'est maintenant depuis une semaine que je retrouve ce repos, je me détends réellement, depuis que je ne prends plus les médicaments.
Il va sans dire que depuis quelques temps j'ai retrouvé mes bonnes habitudes.
Pour que la prière apporte la paix il faut réellement croire et la prière est supposée être une conversation avec Dieu. Je pense que je suis anxieux de nature et le fait de croire en Dieu me rassure.

Cela peut répondre à tes autres questions. La paix est supposée être un effet secondaire de la prière. Pour que la prière soit efficace, il faut se concentrer sur l'objet de la prière. En fait il faut réellement croire. Avant de prier ainsi je croyais mais j'avais cessé de pratiquer depuis l'adolescence. Il m'a fallut plusieurs années pour prier correctement. J'étais dans une situation bloquée à l'époque, niveau insomnies, alors je me suis lancé à fond et j'ai approfondi ma foi comme on dit. C'était il y a 20 ans. Si j'avais été athé peut être me serais-je tourné vers le yoga ? Je ne sais pas.

Je ne crois pas que la prière soit "magique". Je pense que Dieu à bien ordonné les lois naturelles, et que la paix apportée par la prière est naturelle et vient de ce que l'on détourne sa concentration du train train quotidien ou d'un problème particulier. Je connais des gens dans ma famille qui ont une force incroyable : ils arrivent à se déconnecter quelque soit leur état de nervosité. On ne se refait pas bien sûr.

Encore une fois je ne fais pas de prosélytisme car je crois en la liberté de pensée, de culte etc...

Maintenant je vais te parler de ce qu'on appèle le repos dans l'Esprit, qui n'est pas naturel. Je n'y croyais pas jusqu'à ce qu'un frère (moine) ayant ce don (un don de l'Esprit Saint comme on dit dans la Bible) me fit tomber dans le repos de l'Esprit. J'avais justement une discussion à ce propos avec lui et je lui disais que je n'y croyais pas etc... que c'était peut-être de l'hypnose etc... Alors il m'a dit "j'ai ce don et je vais te prouver que cela est vrai". J'avais honte et je lui ai demandé d'attendre que nous soyons seuls. Il m'a imposé les mains sans me toucher et moi je pensais dans ma tête "attends un peu je ne vais pas me laisser manipuler etc.." Il ne m'a pas touché, il ne prononcait pas de parole à voix haute et tout à coup je me suis effondré. Là j'ai compris que le surnaturel existait. Bon, j'arrête, je vais me faire jeter du forum. Very Happy

-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Dim 26 Sep 2010 - 8:58

Bon, déjà, je crois que tu connais la cause de tes insomnies, quel rythme de vie !! Shocked

Sûr que tous ces changements, déplacements, déménagements, week-ends etc. sont loin d'une vie stable, régulière, et comme tu dis, je vendredi tu pensais déjà au dimanche...Je crois qu'on a le même trouble... Very Happy

On a des points communs, parce que moi pour le logement, j'ai refait construire et ça ne s'est pas bien passé, très long de 2004 à 2007, beaucoup de stress, on a même dû laisser notre maison pour aller en location quelques mois le temps d'avoir la nouvelle, dans le même temps, j'ai entrepris d'évoluer professionnellement et ai donc fait un gros travail sur moi et beaucoup d'efforts, ça fait plus de deux ans, je vais bientôt atteindre mon objectif si tout va bien..mais là encore, incertitude, efforts quotidiens etc. (notre discussion devient une thérapie, une introspection Very Happy )puis en ce moment, l'avenir des enfants, on a quelques soucis d'orientation scolaire/professionnelle...
Il se peut que l'on ne voit pas toutes ces causes, puisqu'on les vit au quotidien et j'imagine que ça coûte beaucoup à notre état psychologique.

J'avais même comme toi un hobby, la détection au détecteur de métaux, tous les dimanches avec repas le soir avec deux amis, super agréable, mais sans doute super épuisant...

Pour ce qui est de la prière, je pense comme toi que c'est un moyen de se concentrer sur autre chose que ses soucis et qu'effectivement, je n'ai pas encore la foi et donc, ça ne fonctionnera peut-être pas pour moi.

Quand au surnaturel, je ne veux pas y croire, par peur sans doute... pale

Voilà, donc reste le yoga et la sophrologie, j'ai acheté un livre de sophrologie, mais dès les premiers paragrahes, je n'y ai pas cru...

Donc il reste le yoga, mais il y a tellements de yogas différents qu'il faut que j'en trouve un qui ne soit pas tourné vers la religion hindouhiste peut-être, ni vers la réincarnation à laquelle je ne crois pas non-plus...

Pas facile tout ça, j'ai peur de tomber sur un charlatant car il n'y a pas de fédération Française de yoga "officielle" car le yoga est sous tutelle du ministère de la culture à ce que j'ai lu.

Bon, si tu as retrouvé la paix et le sommeil c'est l'essentiel. cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul_B



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Dim 26 Sep 2010 - 18:50

Je n'ai hélas pas terminé de récupérer. Je dors mal, mais le peu que je dors est de meilleur qualité qu'avec les somnifères.
Mais bon on verra bien.

Il y a un certain temps ma femme voulait acheter un détecteur de métaux et scanner les plages le soir en été ! As-tu trouvé des choses intéressantes ? Shocked

Oui, nous pratiquons une thérapie mutuelle. Mais il faudrait ouvrir un site payant et passer à grande échelle, je suis sur qu'avec de bonnes rentrées d'argent mon sommeil irait mieux ! Dormir dans un lit en or est peut être une solution à nos maux. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Jeu 30 Sep 2010 - 6:24


Et bien moi, ça fait quatre soirs que je prends un verre de lait chaud et quatre matins que c'est le réveil qui me réveille ce qui ne m'arrivait plus depuis longtemps... confused
Ou je sui trop fatigué, ou ça m'aide à dormir, j'ai quand même l'impression que je m'endore plus vite, un seul réveil en cours de nuit puis après c'est le réveil qui sonne...j'voudrais pas m'avancer mais bon... scratch

Avec le détecteur, c'est surtout pour le côté loisirs de plein air pas trop sportif...je ne recherche pas sur les plages mais dans les champs et les bois et je trouves divers objets et surtout des monnaies antiques (Gauloise et Romlaines) ou Royales et du coup ça me plonge dans l'histoire de France ca que j'adore. king

Sûr que l'argent compte au niveau soucis, j'ai eu une grande période difficile de ce côté là, ça n'aide pas à dormir, mais depuis quelques années, ce n'est plus la cause de mes soucis, ça enlève une cause d'anxiété. Very Happy

PS: Pour bien dormir dans un lit en Or, il doit être orienté nord/ sud. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul_B



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Jeu 30 Sep 2010 - 17:09

Bravo, Very Happy voila une bonne nouvelle. Le lait chaud c'est moins dangereux que les benzodiazépines. Le mieux c'est d'organiser sa vie et trouver du temps pour décompresser. Il faut lacher du lest. Pour la plupart d'entre nous la nature est bien faite et il faut privilégier le repos et les périodes de décompression. C'est vrai que nous ne sommes pas égaux concernant les facultés de récupération. A chacun ses défauts et ses qualités.

Je viens de signer des pétitions afin que les généralistes ne prescrivent plus les benzodiazépines à tout va. Parmi les gens qui ont signé il y en a relativement beaucoup qui ont perdu un proche (suicide) à cause de ces cochonneries pig . Je trouve cela honteux. Après le docteur peut toujours dire que les tendances suicidaires pré-existaient mais les émotions que j'ai éprouvées et que je n'avais jamais éprouvées auparavant et depuis que j'ai arrêté les benzos étaient bien dues aux drogues, il n'y a pas besoin de sortir de Polytechnique pour s'en rendre compte.

Cela doit être passionnant de déterrer des pièces originales. En as-tu trouvé beaucoup ? Nous, nous cueillons les champignons, nous sommes des estomacs à deux pattes. J'essaye d'entrainer mon chien à détecter les champignons.

Je plaisantais bien sur concernant le lit en or. rabbit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Ven 1 Oct 2010 - 7:52


Bah, je n'ai rien contre un lit en or. Very Happy

Pour les Benzodiazépines, il doit y avoir de puissants lobbies, je pense qu'ils ont de beaux jours devant eux, il n'y a qu'à voir le vaccin H1-N1...

Pour les monnaies, on peut compter 3/4 monnaies par sortie en moyenne dont beaucoup complètement illisibles.

Les champignons, ça m'a intéressé alors j'ai voulu acheter un livre pour ne pas commettre d'erreur mais quand j'ai vu la quantité astronomique de races, je n'ai pas pris le risque, il paraît qu'il faut se concentrer sur 3/4 types biens identifiables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul_B



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Mar 5 Oct 2010 - 12:42

Ca y est, je suis a peu près rétabli. Quelle histoire. J'ai l'impression d'avoir vécu un cauchemar.

Cela me rapelle un livre sur les drogués des années 70 : "Flash"

Cela me rappelle aussi le film 'The French Connection", dans lequel le héros Jimmy « Popeye » Doyle est drogué par les trafiquants puis jeté à la rue. Récupéré par son collègue il subit une désintoxication. Il passe par pleins d'états avant de se remettre sur pied. Ce sont les états par lesquels je suis passé parce que mon sevrage n'a pas été progressif.

Un conseil pour tous : ne touchez pas aux benzodiazépines, sauf si vraiment vraiment nécessaire, mais pour quelques jours seulement !
Méfiez vous de votre médecin, il ne se rend pas toujours compte de la puissance de ces drogues. Votre médecin peut se tromper, il est un être humain et il est surchargé de travail. Il a pris l'habitude de penser qu'il existe un médicament pour chaque problème.

-Paul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Mer 17 Nov 2010 - 11:01

Les somniferes, utilisés ponctuellement (pas plus que 2 fois par semaine) n'entraine pas de dependence, mais déstructure le sommeil - c'est à dire que le sommeil lent profond (le sommeil le plus recuperateur su rle plan physique) est diminué voire meme aboli. Donc on à l'impression de dormir, mais le sommeil n'est pas très récuperateur.

Les difficultés d'un sevrage sont réels, car il y a une insomnie dites de 'de rebond' qui fait en sorte qu'un arret brutal sera suivi par qqs nuits blanches chez les patients en état de dépendence. Mieux vaut-il trouver d'autres méthodes pour retrouver le sommeil . A ma connaissance il n'y a pas d'études sur l'efficacité de la priere, mais parmi les methodes ayant fait parti des études, le yoga (probablement via la relaxation) et les thérapies comportementales et cognitifs se sont montrés efficaces. A mon avis il faut trouver le méthode qui marche (à chacun son méthode) afin d'éviter le plus que posible la prise des médicaments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Mer 17 Nov 2010 - 19:35


Merci MORPHEE,

du coup j'ai fait deux séances de yoga mais je n'ai pas ressenti de bien être particulier ni d'effet sur le sommeil, après j'ai fait une séance de relaxation mais je n'ai pas accroché.
Tout ça ressemble à ce qu'il y a dans mon livre de sophrologie...
Il faut aimer.

Mon médecin m'a donc bien guidé une à deux fois par semaine pas plus.

Je rajouterais que même si le sommeil n'est pas aussi réparateur qu'un sommeil naturel, ça permet quand même de ne pas tourner en rond la nuit, pour ceux qui connaissent c'est très long... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Ven 3 Déc 2010 - 16:18

Je suis tout à fait d'accord avec votre médecin. En attendant trouver une autre solution, l'utilisation des hypnotiques peut apporter une aide ponctuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Diablo



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Ven 3 Déc 2010 - 19:58


Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calinox



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/12/2009

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Sam 3 Sep 2011 - 2:49

Par experience , j'ai pu constater que les patients sous lexomil ( bromazépam ) faisaient partie de ceux qui s'automédicaient le plus, des friands de la " baguette " , j'ai meme eu des patients qui le fumaient pilé dans leur clopes a rouler chaque soir... ( éh oui )
Idem pour le stilnox/imovane dispensé a tord et a travers sur de trop longues durées ( 12 semaines max , sevrage inclus theoriquement ), ca masque le symptome oui alors on est content on est " guérris " , la cause reste intraitée donc rien n'aura changé a l'arret. Peut etre meme sera t'on passé a coté d'un trouble psychiatrique naissant qui s'il est pris a temps peut vite disparaitre.

Je crois que le maitre mot est le DIALOGUE mais avec un professionnel qualifié pour traiter ces symptomes. Le medecin traitant je suis pas trop pour perso, ca risque de pas mener loin, en profondeur en tout cas. Les soucis vont revenir vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bugsy



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Mer 7 Oct 2015 - 22:44

Moi il y a a peine une semaine que je prends du bromazepam pour mon anxiete sur ordonnance du medecin. 1/4 a mat et 1/4 le soir. Qu'en pensez vous ? merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 14157
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Drogué au Bromazepam   Mer 21 Oct 2015 - 12:08

Le bromazepam est un anxiolytique qui est très efficace à court terme pour une anxiété et pour les crises de panique. En raison d'un effet sur les systèmes d'éveil et du sommeil il facilite l'endormissement. A longue terme, les inconvénients du traitement sont plus important des bénéfices donc il est important de savoir le pourquoi de votre état anxieux et essayer de mettre en place des remèdes spécifiques. Il arrive souvent que les angoisses sont lié à des difficultés passagères: essayer de maîtriser les sources de stress, pensez à l'apprentissage et la pratique des techniques de relaxation et diminuez rapidement votre traitement. Il est important de revoir votre médecin au bout de quelques jours voir quelques semaines et évoquez avec lui la durée éventuelle de votre traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Drogué au Bromazepam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drogué au Bromazepam
» Les asssociations d'aide aux drogués sont hostiles aux salles de shoot
» Elève drogué ?
» Un pasteur mis en cause pour escroquerie envers ses "fidèles" !!!
» Trafic d'animaux sauvages - Un monde criminel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les traitements :: Les médicaments-
Sauter vers: