Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 sommeil polyphasique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis.b



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: sommeil polyphasique    Mer 23 Juin 2010 - 14:37

Bonjour,

Depuis peu je m' interesse de très près à cette "organisation du sommeil". Je pèse d' après les documents, témoignages, documentaires disponible sur internet le pour et le contre de ce sommeil. Il m' interesse en cela qu' il dégage du temps libre supplémentaire pour travailler et s' occuper de soi et q' il procure ( apparement) les meme bienfaits qu' un sommeil monophasyque. Alors me dira-t 'on, ca ne rentre pas dans les moeurs occidentales; mais la n' est pas le sujet !

Rapide description des organisations possibles :

methode Everyman : Sieste nocturne de 3 à 4heures et 3 siestes diurnes de 25 à 30 minutes ( matin midi et fin d' après midi )

méthode uberman : ( plus radicale ) 6 siestes par jour de 20 minutes toutes les 4heures

Pourriez vous m' aider à établir si oui ou non ca vaut le coup de changer de sommeil ?

merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: sommeil polyphasique    Lun 28 Juin 2010 - 16:02

Un sommeil polyphasique peut en effet être aussi bénéfique qu'un sommeil monophasique, mais à conditon que sa durée ne soit pas drastiquement diminuée: 6 siestes de 20 minutes ne représentent que 2 heures de sommeil sur les 24 heures, ce qui est inférieur à tous les records de "petit dormeur"!
Si de courtes siestes peuvent effectivement aider à supporter la privation de sommeil, ceci ne peut se faire dans la durée, mais semble réservé à des situations extrêmes. limitées dans le temps.

Les études sur un fractionnement multiphasique mettent en évidence la nécessité d'un rythme extrêmement régulier d'une part, et celle de l'absence de dette de sommeil d'autre part. Il semble alors que la vie sociale devienne difficile, entravée par la récurrence incontournable d'un temps de sommeil toutes les 4 heures.

La méthode Everyman que vous décrivez semble laisser davantage de latitude, mais veillez à conserver un temps total de sommeil ajusté à vos besoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
JetLagger



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: sommeil polyphasique    Mer 30 Juin 2010 - 6:58

Si je me souviens bien, l'idée du sommeil polyphasique c'est d'obtenir plus rapidement et en plus grosse quantité du sommeil lent profond, et donc d'avoir besoin de moins de sommeil finalement ?

En tout cas ce sommeil nécessite pas mal d'adaptation. Il ne se met pas en place en un jour, il faut prévoir plusieurs semaines de transition, en sachant qu'on ne pourra pas travailler correctement, et qu'il faudra quand même s'occuper.

Ensuite il faut savoir adapter sa vie et ses occupations aux micro siestes régulières. Au travail ça peut être difficile, et dans nos sociétés comme vous dites. Sachant qu'il ne faut pas louper ses siestes du tout. Ca change la vie, les sorties ne peuvent plus être comme avant etc.

En échange on gagne beaucoup de temps.

Mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression que c'est dangereux. Y a t'il des études qui ont été faites sur le long terme sur des sujets pour en voir les effets ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: sommeil polyphasique    Lun 5 Juil 2010 - 14:30

En effet, aucune étude n'a été faite sur le sommeil polyphasique chez l'humain sur le long terme .
Actuellement les personnes qui dorment d'un réel sommeil polyphasique le font par adaptation à une nécessité, comme le danger dans le cas des navigateurs solitaires.
Ces expériences restent très ponctuelles et vont également de pair avec une très bonne connaissance de ses besoins et de son propre sommeil. C'est ce qui permet à leurs auteurs d'accroître leur vigilance en gérant au mieux leur sommeil ou plutôt leur dette de sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
marmotte888



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: sommeil polyphasique    Dim 12 Sep 2010 - 2:12

Si c'est juste pour avoir plus de temps pour pouvoir faire plus de choses je ne vois pas trop l'intérêt de la prise de risque...

Le sommeil c'est un équilibre fragile et précaire qui peut vite basculer dans un sens (insomnie) comme dans l'autre (hypersomnie).

Tu devrais lire les témoignages de personnes qui souffrent d'hypersomnies et celles qui souffrent d'insomnie avant de jouer les aux cobayes...

Si tu as la chance d'avoir un temps de sommeil normal ( entre 6h à 10h par nuit) réjouis toi!

Si tu souhaites "rentabiliser" ton sommeil utilises le plutot pour apprendre/assimiler ou te perfectionner dans les domaines qui te sont chères : développement de créativité, sport, développement intrapersonnel par exemple...

Je pense aux rêves lucides qui peuvent te permettre de développer tes aptitudes. Cela me parait moins dangereux que la restriction du temps de sommeil ou le chamboulement des cycles. Ainsi ton sommeil peut t'apporter de précieuses réponses.

Je n'utilisais le reve lucide qu'à des fins de divertissements mais aujourd'hui mes reves m'apportent des éléments créatifs précieux, des réponses artistiques et des questionnements psychiques intéressants en relation avec les activités qui m'intéressent. (C'est bien le seul côté positif de mon sommeil).

Enfin je ne sais pas trop ce qu'en penses le spécialiste du forum sur ce sujet mais parfois le moyen le plus habile est de porter un autre regard sur notre sommeil, c'est d'autant plus facile sil n'est pas un obstacle à notre vie sociale.

Faites de beaux rêves en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: sommeil polyphasique    Lun 13 Sep 2010 - 15:47

Il est sûr que le sommeil est indispensable à de nombreux titres:
restauration de notre énergie, adaptation aux évènements, production de protéines et de certaines hormones, mais aussi maturation du système nerveux, bénéfices des rêves, (le grand spécialiste Michel Jouvet dit du sommeil quil est le "gardien de notre personnalité"), ...
On connaît également le bénéfice du sommeil sur notre mémoire, sur nos apprentissages, sur nos performances tant physiques qu'intellectuelles, ainsi que son importance sur notre humeur et notre bonne forme.
Enfin, n'oublions pas le réel effet positif d'une bonne vigilance dans la journée, rien que par rapport aux dangers de la conduite automobile...
Le sommeil est effectivement très lié à notre vie sociale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
JetLagger



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: sommeil polyphasique    Mer 15 Mar 2017 - 2:10

J'espère que le posteur originel a obtenu ce qu'il voulait.

J'ai appris l'existence d'un sommeil biphasique, qui fût le sommeil de certains pendant une époque apparemment. Deux périodes de sommeil dans la nuit, de 3 heures par exemple, séparées d'une heure ou deux. Les gens en auraient profité pour discuter, se relaxer, lire. C'était une période différente : pré-industrielle, pas encore de lumière électrique, des bougies, d'autres latitudes et ensoleillement, pas d'écrans évidemment...

Je suis venu à apprendre l'existence de cet état de fait en cherchant, alors que j'avais pris ce type de sommeil spontanément. C'était plutôt agréable, je dormais moins et était mieux reposé/éveillé, je me détendais tranquillement pendant cette pause de nuit, à un rythme lent, solitaire...

Il a fallu que j'accepte au début que c'est OK de se réveiller en pleine nuit et de ne pas se rendormir. Sortir des cercles vicieux, des blocages prises de tête, recevoir.... comme pour les insomnies !

Ceci dit encore pour le posteur, qui doit avoir oublié ce forum, les gens diffèrent dans leur capacité à resynchroniser leur rythme circadien. Dans leur élasticité/faciliter. Cela peut s'avérer très difficile, voir pathologique, et, d'expérience, je ne recommanderais pas de jouer avec ces modifications volontairement. Même la chronothérapie médicale peut être dangereuse...

Merci pour votre présence sur ce forum Smile
JetLagger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JetLagger



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: sommeil polyphasique    Mer 15 Mar 2017 - 2:15

Autre chose...

Je trouve qu'on valorise la veille bien plus que le sommeil. Le sommeil serait une perte de temps, l'avenir appartiendrait à ceux qui se lèvent tôt... C'est un tort. La veille et le sommeil sont les deux facettes d'une même médaille, ils s'entraînent mutuellement et c'est dans leur équilibre que nous pourrons nous plaire, à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: sommeil polyphasique    Ven 17 Mar 2017 - 14:14

Vos messages permettent de souligner deux éléments très importants dans le sommeil:
tout d'abord, que chacun va avoir des priorités différentes dans les différents paramètres qui sont impliqués dans le sommeil: l'horloge n'a pas la même élasticité chez tout le monde, certains sont plus à l'aise avec un sommeil biphasique, séparé par une période de détente entre les deux phases, d'autres (et ce n'est pas nécessairement exclusif) vont être "couche tot lève tôt, mais l'avenir peut aussi appartenir aux typologies vespérales, , les "couche-tard lève-tard" ... Bref, à chacun son sommeil!
le deuxième point est que le sommeil est un rythme, qu'il alterne avec de l'éveil, ce qui explique que si la journée dépend du sommeil, le sommeil dépend également de la journée qui précède: c'est effectivement un équilibre, chacun des deux permet et dépend de l'autre:
plus vous aurez une journée riche meilleure sera la nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
sommeil polyphasique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommeil et insomnies, qu'en est-il pour vous?
» Enseignement: Le sommeil et le rêve par Lama Guendune Rinpoché
» problème de sommeil de ma fille de 3 ans et demi
» gros problèmes de sommeil avec mon petit garçon de 2 ans 1/2
» TROUBLES DU SOMMEIL, INSOMNIE, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: