Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 insomnies de milieu ou fin de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanny82



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: insomnies de milieu ou fin de nuit   Mer 21 Avr 2010 - 9:37

Bonjour à tous

Je viens poster ici pour voir si quelqu'un peux m'aider

J'ai toujours été une mauvaise dormeuse, petite je dormais peu, mal, je faisait des cauchemars fréquents, réveillais mes parents car j'avais peur et refusais de me rendormir.

Je fait toujours des cauchemars, mais je ne réveille plus personne, rassurez vous Smile

Peut être devrais-je me présenter, je m'appelle Fanny, j'ai 29 ans, je suis mariée et je viens d'avoir une petite fille qui auras 5 mois dimanche.

Mes insomnies se son aggravées avec ma grossesse, puis après mon accouchement ça a été de mal en pis.

j'ai toujours eu des réveils en milieu de nuits avec des difficultés à me rendormir, et ça devenais comme une habitude qui s'inscrivait dans le temps, toujours réveillée à la même heure à la minute près, comme un cercle vicieux.

Au début de ma grossesse j'ai passée près d'un mois à me réveiller vers 2h30 sans parvenir à bien me rendormir, ou du moins avec la sensation de ne pas me rendormir jusqu'au matin, avec plein de rêves plus ou moins agréables..., bref c'était l'horreur.

Ça s'est un peu amélioré dans la suite de ma grossesse, puis comme j'ai été arrêtée assez tôt ( vers 5.5 mois), j'ai pu me reposer à d'autre moments.

après mon accouchement j'ai carrément perdu mon rythme, j'étais incapable de me reposer quand ma fille dormait la journée, et la nuit j'angoissais d'être réveillée qd elle dormait et ne parvenais pas à me rendormir rapidement entre les bibi, résultat, le temps de me rendormir, c'était l'heure du biberons suivant^^

Ma fille fait ses nuit depuis mi-février environ, j'ai eu quelques nuits de sommeil meilleur, mais globalement je continue à me réveiller toutes les nuit entre 3h30 et 5h et j'ai beaucoup de mal à retrouver le sommeil.
Parfois depuis une quinzaine de jour, ma fille pleure la nuit, mais jamais longtemps, juste un ou 2 pleurs et jusqu'à présent elle se rendort seule, du coup je n'interviens jamais.
Mais qu'elle se réveille où pas, cela ne change rien pour moi, je suis réveillée, je n'arrive pas à me rendormir, je tourne et retourne dans mon lit, en angoissant que le temps passe sans que j'ai réussi à me rendormir et que bientôt ça va être de nouveau l'heure du lever.

autre chose d'important, j'ai eu un violente douleur à la hanche droite le au milieu du huitième mois de ma grossesse, au même moment j'ai été alitée pour une menace d'accouchement prématuré et j'ai accouché avec plus de 3 semaines d'avance.
j'ai fait une belle dépression post-partum qui a duré un bon mois, et ma douleur de hanche me tenait éveillée la nuit, 3 semaine après l'accouchement et après avoir vu Kiné et ostéopathe, on m'a diagnostiqué une ostéonécrose de la t^te fémorale et calée en fauteuil roulant pendant 1 mois pour voir si ça allait aller mieux.
Pendant ce mois, je ne savais pas ce qui allait m'arriver, j'ai aussi du passer le relais pour s'occuper de ma fille à ma mère et à ma belle-mère, bref l'horreur avec ma fragilité post-partum.
à la fin du mois le spécialiste ne savais pas quoi faire pour moi, disait ne jamais avoir vu personne dans mon cas, j'ai vu un autre spécialiste qui lui m'a donné plusieurs piste mais toujours les même recommandations, ne pas poser le poids de mon corps sur mon fémur, donc encore 1 mois de fauteuil de plus.
1 mois plus tard les examens montraient un nette amélioration et le pronostic était bien meilleur, je passait d'une ostéonécrose et une fracture sous-chondrale et il semblait que j'allais échapper à la chirurgie.
mais toujours même recommandation, et donc pour pouvoir m'occuper de ma fille, encore 1 mois de fauteuil.
j'ai revue le spécialiste une dernière fois il y a 3 semaines, et depuis 1 semaine je marche enfin sans cannes et peux m'occuper normalement de ma fille.

Mais entre tout ça mon sommeil déjà fragile à la base est complètement perturbé, heureusement je ne reprends pas encore le travail car ma rééducation n'est pas terminée, mais j'ai besoin de dormir!

Mes questions:
- comment sortir de se cercle vicieux de réveil nocturnes
- est ce que les réveils de ma fille sont la cause des mes réveils ( j'ai l'impression de me réveiller avant elle mais bon)
- comment faire pour trouver un sommeil reposant

voilà, désolée pour le pavé, mais la situation est un peu lourde...
merci d'avance pour votre soutien
Fanny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnies de milieu ou fin de nuit   Jeu 22 Avr 2010 - 15:54

Vous décrivez très bien comment votre sommeil, déjà fragile naturellement, a été malmené successivement par l’arrivée de votre petite fille puis par les conséquences de vos difficultés orthopédiques. Tout ceci s’est cristallisé en une insomnie qui perdure alors même que les difficultés initiales sont en cours de résolution. Cela ressemble fort à une situation classique d’insomnie, dite « psychophysiologique ».Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page du site du réseau : http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/pourquoi-linsomnie/insomnie-psychophysiologique.
Quelques règles d’hygiène du sommeil pourront vous aider à briser ce « cercle vicieux » de l’insomnie:
- gardez une heure régulière de lever et exposez-vous à la lumière du jour le matin, (en promenant votre petite fille qui en bénéficiera aussi!), afin de renforcer la bonne synchronisation de vos rythmes, garante d’un sommeil de bonne qualité.
- si vous vous réveillez la nuit, levez-vous pour éviter d’augmenter cet « agacement » de ne pas dormir (qui contribue lui-même à vous tenir éveillée), et ce indépendamment des biberons de nuit.
- si la somnolence est trop grande, accordez vous une petite sieste (pas trop tard dans la journée!) pendant que votre fille dort, mais limitez la à 20 minutes afin de garder une bonne « pression » de sommeil pour la nuit.
Bon courage et tenez-nous au courant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Fanny82



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: insomnies de milieu ou fin de nuit   Mer 9 Juin 2010 - 10:41

re bonjour à tous

après quelques tmeps je viens vous donner des nouvelles
mon sommeil reste très fluctuant, certaine nuits j'arrive à dormir jusqu'à 6h mais d'autres je me réveille vers 4h30

je n'arrive pas à me lever pour attendre que le sommeil revienne, je vais devoir sans doute finir par le faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnies de milieu ou fin de nuit   Lun 14 Juin 2010 - 9:27

Il est effectivement difficile de se lever quand on est entre sommeil et éveil, mais c'est justement pour éviter cet 'entre-deux' qu'il faut le faire.
Il est en effet important de bien différentier chacun des deux états. Si vous vous levez, vous pourrez à nouveau accumuler les substances de sommeil, ce qui permettra d'augmenter votre pression de sommeil. Dès que vous ressentez à nouveau les signes de somnolence, vous pourrez vous recoucher, tout en gardant l'heure habituelle de votre lever afin de garder la bonne synchronisation de vos rythmes biologiques.
C'est très efficace si on tient dans la durée, et cette efficacité aide à la motivation pour chaque lever!
Bon courage et tenez-nous au courant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Fanny82



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: insomnies de milieu ou fin de nuit   Lun 14 Juin 2010 - 20:34

ok mais si je me lève, je fais quoi, et pendant combien de temps??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnies de milieu ou fin de nuit   Lun 21 Juin 2010 - 10:47

Ne pas savoir que faire quand on se lève , c'est effectivement une des choses qui contribuent à rendre le lever difficile...
En fait, on peut y réfléchir avant, dans la journée, cela aidera à s'extirper du lit si le problème se pose la nuit.
L'idée étant de regagner une pression de sommeil tout en étant à l'écoute des signes de somnolence, il faut entreprendre une activité calme, bien différentiée du sommeil, en dehors de la chambre, et sans utilisation d'écran (à cause de la lumière): vous pouvez lire, (en évitant le suspense qui vous maintiendrait trop longtemps en éveil!), écouter de la musique, faire des mots croisés, trier des photos (papier, pas numériques, toujours à cause de la lumière...) ou tout autre activité calme qui puisse s'arrêter dès que vous ressentez les signes habituels de somnolence comme les bâillements, les yeux qui piquent, etc...
A ce moment là, vous retournez vous coucher et si le sommeil ne vient toujours pas, vous recommencez autant de fois que nécessaire.
N'oubliez pas de garder votre heure habituelle de lever, garante de la bonne synchronisation de vos rythmes biologiques.
Bon courage, et donnez-nous vos idées d'activités, cela pourra aider d'autres internautes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Woolf



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: insomnies de milieu ou fin de nuit   Mar 20 Juil 2010 - 19:47

Bonjour, je me permet de remonter ce post, étant dans une situation similaire.

J'ai 20 ans, et, depuis mes 10 ans, je souffre d insomnie: peur de pas dormir, je dors pas, j'angoisse ... Ces insomnies ont été guéries il y a 2 ans par un homéopathe,ensuite j'avais un tres bon sommeil, je dormais longtemps le matin quand je le pouvais ( étudiante ), m'endormais facilement. J'ai rencontré mon ami cet année là, mais le fait de dormir à deux n'a rien changé.

En novembre dernier, j'ai fait une grosse grippe, et depuis mon sommeil s'est "détraqué": réveils tôt le matin ( en général entre 6 et 7h30), parfois plus tôt dans la nuit, et j'ai énormément de mal a me rendormir: je m'énerve, je tourne, j'angoisse, je pleure ... Cela est majoré quand je dors avec mon ami ( quand je suis toute seule, je me réveille peu dans la nuit, et lorsque je me réveille à 7h00 j'arrive à me calmer et à me rendormir).

Je ne sais plus quoi faire, j'essaie de faire un travail sur moi pour me calmer, mais rien n'y fait : je peux être très calme, à la limite de me rendormir, sans toute fois y arriver, et, à chaque fois, l'anxiété reprend le dessus.

Je me couche souvent tard le soir, et j'ai besoin de ces grasses matinées pour récupérer. Je voudrais savoir comment sortir de ces réveils vers 7h00 tous les matins ( quelque soit l'heure à laquelle je me suis couchée) et s'il existe un médicament ou autre qui pourrait m'aider à me rendormir la nuit quand je me réveille.

Merci d'avance de votre aide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13928
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: insomnies de milieu ou fin de nuit   Lun 26 Juil 2010 - 10:07

Comme vous le décrivez très bien, le fait de tourner et de s'énerver dans son lit ne fait que renforcer l'anxiété, vous maintenant dans cet état de vigilance qui empêche le sommeil de survenir.
Le mieux est donc de se lever quand ces éveils apparaissent, d'entreprendre une activité calme mais bien différentiée du sommeil, et d'attendre que les signes de somnolence (yeux qui piquent, bâillements,...)vous indiquent que vous pouvez vous recoucher. Vous recommencez autant de fois que nécessaire, sans vous préoccuper de l'heure qu'il est.

En sortant du lit, vous allez accumuler une pression de sommeil qui favorisera votre endormissement.

En plus de cette pression (le besoin de sommeil est d'autant plus important que vous êtes restée longtemps éveillée) , le sommeil suit une régularité rythmique, qui peut expliquer vos éveils récurrents vers 7:00 le matin: peut-être sont-ils parfois nécessités par une obligation professionnelle ou autre?
Il est probable que si votre pression de sommeil est suffisamment forte, vous vous rendormirez, sinon, levez-vous et vous bénéficierez de la pression de sommeil le soir, quand vous vous coucherez.

Une dernière piste pourrait être de vous entraîner aux techniques de relaxation, afin de baisser l'activation émotionnelle générée par l'anxiété.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
insomnies de milieu ou fin de nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» insomnies de milieu ou fin de nuit
» Insomnies en milieu de nuit
» Reveils en milieu de nuit - impossible de me rendormir
» prendre un stylnox en pleins milieu de la nuit ( possible )
» Sainte Monique Mère de Saint Augustin et commentaire du jour "Au milieu de la nuit"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: