Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Insomnie, resistante aux traitements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
polo187



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Insomnie, resistante aux traitements   Mer 17 Mar 2010 - 18:07

Bonjour,

Je viens vous faire part des mes problèmes de sommeil.

J'ai depuis de nombreuses années des soucis de sommeil à la base principalement à l'endormissement, pour lesquels je prenais du stilnox. Mais quand même avec de nombreux réveils, de 3 à 6 par nuit mais je me rendormais sans soucis

Je suis traité depuis quelques mois sous effexor pour une dépression faisant suite à un Burn Out professionnel, par Effexor 75 lp à raison de 3 par jours.

Et depuis que je suis tombé malade, mes pro blêmes de sommeil ont beaucoup augmenté, toujours les même soucis à l'endormissement, avec toujours autant voir encore plus de réveil nocturne sans pouvoir redormir.

Niveau traitement, j'en ai deja eu une bonne panoplie, atarax, lexomil, seresta, rivotril, xanax, imovane, stilnox, mepronizine, tercian, théralène, et surmontil (antidépresseur sédatif, à petite dose utilisé pour prolonger le sommeil).

Mais rien n'y fais pour le moment... aucun traitement ne me sédate réellement, pour le tercian je suis monté jusqu'à 50 gouttes sans en sentir l'effet.
Le stilnox m'aide à trouver le sommeil de ce point pas trop de soucis, mais ca ne dure pas plus de 2 ou 3 heures, puis j'ai les yeux qui s'ouvrent et c'est fini, après je somnole je fais les 4 coins du lits, c'est long, je reprends souvent un stilnox durant la nuit, qui n'est pas souvent efficace.
De plus je prends quand même avant le couché de 20 à 30 gouttes de tercian, plus 1 lexomil, pour l'effet normalement sédatif mais bon ça ne donne pas grand chose.

J'ai arrêter la mépronizine car les lendemain étaient trop dur et je ne voyais pas de réelle efficacité.
Et j'ai stoppé également le théralène, cela améliorait un tout petit peu mes nuits, mais les lendemains étaient beaucoup trop dur, et j'étais si vaseux que ça me refilait des crises d'angoisses au travail.

Donc voila pour le moment je suis un peu dans l'impasse, et un peu résigné, et je ne ressens jamais la sensation de sommeil ni l'envie ni le besoin d'aller au lit, j'y vais parce que je sais qu'il faut que j'y aille si non je pourrais repousser l'échéance indéfiniment.
Enfin voila!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13991
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie, resistante aux traitements   Lun 22 Mar 2010 - 11:34

Tout d'abord, vous avez raison de continuer à aller au lit, régulièrement, même si le signal qui vous y conduit vous manque. En effet, notre sommeil est en grande partie déterminé par les repères qu'on lui donne.La régularité est essentielle et c'est le meilleur moyen de trouver un peu de repos, même si la nuit semble longue...
Le lien entre dépression et insomnie est très fréquent ; dans cette association, c'est le traitement de la dépression qui doit être central, et permet peu à peu de venir à bout des problèmes de sommeil.
Certains antidépresseurs sont , comme vous le mentionnez plus ou moins "sédatifs", et si les traitements antidépresseurs ne fonctionnent pas pour le sommeil, cela justifie parfois leur remise en cause, parlez-en à votre psychiatre !
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
polo187



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Insomnie, resistante aux traitements   Lun 22 Mar 2010 - 23:12

Oui comme vous dites, je vais au lit malgrés l'absence de sensation de sommeil, mais ayant des horraires variables de travail, un coup je suis de matin, un autre de soir.
Puis en ce qui concerne les médicaments, je connais bien, j'excerse en tant que soignant dans le domaine psychiatrique.
Quoi qu'il en soit en ce qui concerne ma dépression, je vais vraiment mieux, il me manque juste le sommeil et ça commence à être pesant, je revérais ça avec mon psychiatre, mais en ce qui concerne les traitements pour dormir je commence à avoir fait un bon tour de ce qui se fait, et j'suis un peu résigné à ce niveau la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13991
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Insomnie, resistante aux traitements   Lun 5 Avr 2010 - 12:46

Un agenda de sommeil ( téléchargeable en bas et à droite de notre site ) est un excellent outil pour chercher des solutions pour tenter d'améliorer notre rythme de sommeil.
N'oubliez pas que notre horloge interne, qui a un rôle fondamental pour notre sommeil, est mise à l'heure par deux synchroniseurs principalement :
-La lumière extérieure captée par nos rétines. Plus nous nous exposons à la lumière dans la journée, plus notre sécrétion de mélatonine est efficace et meilleure est la qualité de notre sommeil.
-La régularité quotidienne de nos activités : repas, promenades, sport...
Le sport en particuliers pratiqué le matin, peut contribuer à améliorer la qualité de notre sommeil, même si il s'agit d'une simple marche à pieds.
N'hésitez pas à naviguer sur le blog sur ce thême !
Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
Insomnie, resistante aux traitements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie, resistante aux traitements
» Insomnie résistante au traitement
» insomnie extrême, chronique et rebelle aux traitements
» Insomnie accentuée avec les traitements
» difficultés d'endormissement et insomnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: