Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 insomnie

Aller en bas 
AuteurMessage
bergiron



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/03/2010

insomnie Empty
MessageSujet: insomnie   insomnie EmptyLun 8 Mar 2010 - 12:14

bonjour,

je me permets de laisser ce message et espère qu'il sera lu afin de trouver une éventuelle solution.

rapidement: en 1978 du jour au lendemain je me suis mise à ne plus dormir, après plusieurs nuits sans sommeil (j'avais du mal à travailler) je suis allée voir mon généraliste.
à l'époque il m'a prescrit du rohypnol 2mg (je vous laisse imaginer...) et tous les mois l'ordonnance était la même
à un moment donné j'ai voulu arrêter ce médicament, impossible en 15 jours j'avais perdu plusieurs kilos tellement je dormais mal.

bref à ce jour je suis toujours sous somnifère (noctamide) de plus faisant des crises d'angoisse je prends également du sérestat 50mg et comme si cela ne suffisait pas je suis aussi sous antidépresseur

je reste convaincue que ma dépression vient du manque de sommeil durant ces longues années, seulement aujourd'hui je suis incapable de tenir une journée complète, je m'épuise, et j'avoue que cela me mine encore un peu plus le moral

si quelqu'un peut m'aider, me donner des conseils, cela me ferait du bien

j'ai bientôt 55 ans et je me demande comment je vais faire, je me demande s'il n'est pas déjà trop tard
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyLun 8 Mar 2010 - 14:31

Dépression et sommeil sont très liés dans tous les sens, plus de la moitié des insomnies ont un rapport avec dépression et anxiété.
Dans ces cas précis, le traitement central doit être celui de la dépression ou de l'anxiété.
Le suivi des règles d'hygiène du sommeil ne peut être que bénéfique :
-éviter les activités éveillantes le soir (pratique du sport, lecture d’un livre passionnant, travail sur écrans), ainsi que les boissons excitantes (thé, café, cola), le tabac,
-organiser une période d’activité calme avant de vous coucher, ne vous coucher que pour dormir
( pas de plateau repas au lit, pas de télé au lit...But : lit = sommeil)
-Se lever et faire autre chose si on se réveille en cours de nuit et se recoucher rapidement dès que l’envie de dormir revient.
-Se lever le matin dès qu’on a l’impression qu’on est réveillé, et éviter de faire la sieste dans la journée, en tous cas jamais après 15 heures.
-maintenir des horaires de lever réguliers, y compris le week-end...

Vous pouvez aussi faire le test sommeil disponible en ligne sur notre site pour en savoir plus sur votre sommeil.
Un psychiatre peut vous aider à évaluer les différentes solutions thérapeutiques disponibles dans votre cas, et la nécessité ou non de consulter un spécialiste du sommeil.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
neuzette



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 09/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: bonjour    insomnie EmptySam 9 Avr 2011 - 11:16

bonjour je suis nouvelle dans ce forum jai acouché il y a 7mois d'une petite fille et depuis mon acouchement qui a durer 28 heure je ne trouve pu le sommeil apres avoir fait plein de nuit blanches consequtives je suis sous noctamide et nordaz mais jen ai marre de dormir avec ses medicament car je perd la memoire et l'envie de tout...jai peur de ne plus reussir a dormir comme avant pouvez vous maider merci d'avance
MORPHEE a écrit:
Dépression et sommeil sont très liés dans tous les sens, plus de la moitié des insomnies ont un rapport avec dépression et anxiété.
Dans ces cas précis, le traitement central doit être celui de la dépression ou de l'anxiété.
Le suivi des règles d'hygiène du sommeil ne peut être que bénéfique :
-éviter les activités éveillantes le soir (pratique du sport, lecture d’un livre passionnant, travail sur écrans), ainsi que les boissons excitantes (thé, café, cola), le tabac,
-organiser une période d’activité calme avant de vous coucher, ne vous coucher que pour dormir
( pas de plateau repas au lit, pas de télé au lit...But : lit = sommeil)
-Se lever et faire autre chose si on se réveille en cours de nuit et se recoucher rapidement dès que l’envie de dormir revient.
-Se lever le matin dès qu’on a l’impression qu’on est réveillé, et éviter de faire la sieste dans la journée, en tous cas jamais après 15 heures.
-maintenir des horaires de lever réguliers, y compris le week-end...

Vous pouvez aussi faire le test sommeil disponible en ligne sur notre site pour en savoir plus sur votre sommeil.
Un psychiatre peut vous aider à évaluer les différentes solutions thérapeutiques disponibles dans votre cas, et la nécessité ou non de consulter un spécialiste du sommeil.

Bon courage !
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
sansdraphousse



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyDim 10 Avr 2011 - 11:07

Bonjour,

Même avec un somnifère + un antidépresseur + 2 anxiolytiques, je ne dors pas (ou entre 0 et 4 heures pour les très bonnes nuits). Je suis épuisée. Cela fait environ 11 ans que je ne dors quasiment pas et que par conséquent, je ne fais quasiment rien de ma vie.
Voici ce que j'ai essayé pour m'en sortir (je précise que j'ai toujours essayé sur le long terme et pas à moitié) : acupuncture, antidépresseurs, ostéopathie, phytothérapie, aromathérapie, hypnose éricsonnienne, psy (psychiatre et psychologue), sport (je ne peux plus en faire depuis longtemps ; trop épuisée pour cela. Je peux seulement marcher), hygiène de vie (ça, c'est tout le temps), somnifères, plantes chinoises, massages, shiatsu, centre du sommeil. J'en oublie peut-être.
Et actuellement, je continue la phytothérapie, l'hypnose et la psychogénéalogie.

Moi non plus je ne sais plus dans quelle direction allée. Mais j'ai envie de vivre.

Merci pour les éventuelles suggestions qui pourraient élargir mon champ d'action ou de réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
neuzette



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 09/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: bonjour   insomnie EmptyDim 10 Avr 2011 - 13:58

sansdraphousse a écrit:
Bonjour,
sa a commencé a cause de quoi tes problemes
Même avec un somnifère + un antidépresseur + 2 anxiolytiques, je ne dors pas (ou entre 0 et 4 heures pour les très bonnes nuits). Je suis épuisée. Cela fait environ 11 ans que je ne dors quasiment pas et que par conséquent, je ne fais quasiment rien de ma vie.
Voici ce que j'ai essayé pour m'en sortir (je précise que j'ai toujours essayé sur le long terme et pas à moitié) : acupuncture, antidépresseurs, ostéopathie, phytothérapie, aromathérapie, hypnose éricsonnienne, psy (psychiatre et psychologue), sport (je ne peux plus en faire depuis longtemps ; trop épuisée pour cela. Je peux seulement marcher), hygiène de vie (ça, c'est tout le temps), somnifères, plantes chinoises, massages, shiatsu, centre du sommeil. J'en oublie peut-être.
Et actuellement, je continue la phytothérapie, l'hypnose et la psychogénéalogie.

Moi non plus je ne sais plus dans quelle direction allée. Mais j'ai envie de vivre.

Merci pour les éventuelles suggestions qui pourraient élargir mon champ d'action ou de réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
sansdraphousse



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyLun 11 Avr 2011 - 8:00

Bonjour,

Les premières fois que j'ai commencé à mal dormir, c'est à cause de douleurs dans les bras et le dos (problèmes musculaires et tendineux importants). Puis les douleurs se sont "tassées" au bout d'un an et demi à peu près. Seulement, il est certain que d'autres soucis persistaient. Et le sommeil n'a fait que s'empirer d'année en année, malgré un mieux être notable et bien que je ne me sente pas nerveuse.

Là, je ne vois pas ce qui consciemment peut m'empêcher de dormir. Pour ce qui est de l'inconscient, ma psychogénéalogiste (+ hypnothérapeute) s'en occupe ! Mais ce n'est apparemment pas suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
neuzette



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 09/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: bonjour   insomnie EmptyLun 11 Avr 2011 - 9:11

sansdraphousse a écrit:
Bonjour,et bein cela ne doi pas etre facile moi ses depuis mon acouchement.je prend noctamide le soir sa m'endort quand meme un peu car je ne regarde pas la pendule toute la nuit.vous avez des enfants??VOUS DORMEZ QUAND MEME UN PEU

Les premières fois que j'ai commencé à mal dormir, c'est à cause de douleurs dans les bras et le dos (problèmes musculaires et tendineux importants). Puis les douleurs se sont "tassées" au bout d'un an et demi à peu près. Seulement, il est certain que d'autres soucis persistaient. Et le sommeil n'a fait que s'empirer d'année en année, malgré un mieux être notable et bien que je ne me sente pas nerveuse.

Là, je ne vois pas ce qui consciemment peut m'empêcher de dormir. Pour ce qui est de l'inconscient, ma psychogénéalogiste (+ hypnothérapeute) s'en occupe ! Mais ce n'est apparemment pas suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
sansdraphousse



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyLun 11 Avr 2011 - 9:21

Je n'ai pas d'enfants et je dors en moyenne 2 heures par nuits.
Pas facile.
Revenir en haut Aller en bas
neuzette



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 09/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyLun 11 Avr 2011 - 11:07

sansdraphousse a écrit:
Je n'ai pas d'enfants et je dors en moyenne 2 heures par nuits.
Pas facile.
avec des somniferes?? sa doit etre dur et moi je me plain alors que sa dure depuis 7mois jai de lespoir mais mal de tete horrible
Revenir en haut Aller en bas
sansdraphousse



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyLun 11 Avr 2011 - 20:08

Pour l'instant, la seule chose qui m'a permis de dormir, c'est une séance de psychogénéalogie. Suite à cette séance, j'ai dormi 4-5 heures par nuit pendant un mois. J'avais la pêche. Puis les insomnies ont repris d'un coup.
Je vous en parle pour vous donner d'éventuelles idées.
Je confiante en la guérison mais après avoir essayé beaucoup de thérapies, tout mon espoir repose sur la psychogénéalogie.
Pour l'instant, les 2e et 3e séances ne m'ont pas permis de retrouver le sommeil mais je ne désespère pas. Il faut chercher encore. Dans les traumatismes inconscients...

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
neuzette



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 09/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyMar 12 Avr 2011 - 7:11

sansdraphousse a écrit:
Pour l'instant, la seule chose qui m'a permis de dormir, c'est une séance de psychogénéalogie. Suite à cette séance, j'ai dormi 4-5 heures par nuit pendant un mois. J'avais la pêche. Puis les insomnies ont repris d'un coup.
Je vous en parle pour vous donner d'éventuelles idées.
Je confiante en la guérison mais après avoir essayé beaucoup de thérapies, tout mon espoir repose sur la psychogénéalogie.
Pour l'instant, les 2e et 3e séances ne m'ont pas permis de retrouver le sommeil mais je ne désespère pas. Il faut chercher encore. Dans les traumatismes inconscients...

Bon courage.
bonjour et c séances sont t'elle chere et cela se trouve partout sa consiste en quoi merci
Revenir en haut Aller en bas
sansdraphousse



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyMar 12 Avr 2011 - 9:15

Bonjour,

Oui, c'est assez cher. Ma psycho-généalogoste prend 55€ de l'heure. Ce n'est pas remboursé.
La psychogénéalogie part du principe que les traumatismes vécus par les ancêtres se transmettent inconsciemment (ou consciemment) d'une génération à l'autre (par les non-dits, les choses non digérées, des gestes révélateurs...). L'objectif des séances est donc de "libérer" ces traumatismes et de les évacuer. Ma thérapeute utilise également la kinésiologie pour compléter les informations que je lui donne sur mes ancêtres. C'est-à-dire qu'elle utilise les réponses réflexes du corps pour répondre à ses questions.
Je ne comprends toujours pas comment, concrètement, cela peut avoir autant d'influence mais pour l'avoir vécu, ça a beaucoup d'influence. Une séance a suffit à faire disparaître une maladie hormonale que j'avais et qui était normalement insoignable. L'endocrinologue ne comprend pas pourquoi j'ai guéri. A tel point que je vais refaire les tests !

Est-ce à peu près claire ?
Il y a des vidéos qui en parle sur internet.
Voici deux liens :
http://vimeo.com/2871260
et
https://www.dailymotion.com/video/x5ayi2_la-psychogenealogie-2_webcam

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
neuzette



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 09/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyMar 12 Avr 2011 - 12:10

sansdraphousse a écrit:
Bonjour,

Oui, c'est assez cher. Ma psycho-généalogoste prend 55€ de l'heure. Ce n'est pas remboursé.
La psychogénéalogie part du principe que les traumatismes vécus par les ancêtres se transmettent inconsciemment (ou consciemment) d'une génération à l'autre (par les non-dits, les choses non digérées, des gestes révélateurs...). L'objectif des séances est donc de "libérer" ces traumatismes et de les évacuer. Ma thérapeute utilise également la kinésiologie pour compléter les informations que je lui donne sur mes ancêtres. C'est-à-dire qu'elle utilise les réponses réflexes du corps pour répondre à ses questions.
Je ne comprends toujours pas comment, concrètement, cela peut avoir autant d'influence mais pour l'avoir vécu, ça a beaucoup d'influence. Une séance a suffit à faire disparaître une maladie hormonale que j'avais et qui était normalement insoignable. L'endocrinologue ne comprend pas pourquoi j'ai guéri. A tel point que je vais refaire les tests !

Est-ce à peu près claire ?
Il y a des vidéos qui en parle sur internet.
Voici deux liens :
http://vimeo.com/2871260
et
https://www.dailymotion.com/video/x5ayi2_la-psychogenealogie-2_webcam

Bonne journée.
ah d'accord merci moi je pense que cest un cumul de nuit blanche avec larrivé de ma puce qui a dereglé tout mon sommeil et du coup jarrete pas de me dire je ne dormirai plus jamais...et je pense c'est sa qui fait que le sommeil ne vien plus!!!faudrai que jarrive a foutre la paix a mon sommeil. tu ne fait pas de depression suite au manque de sommeil
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyMar 12 Avr 2011 - 19:45

Il est tout à fait vrai que plus on s'inquiète de son sommeil, moins on a de chance de favoriser cet abandon que nécessite la survenue du sommeil. C'est précisément ce paradoxe qu'il faut contourner en cherchant plutôt à reculer au maximum l'heure de coucher jusqu'à ce que les signes de somnolence soient vraiment "pressants".
Parallèlement, vous gardez une hygiène du sommeil assez stricte, il s'agit notammentde:
- se lever le matin dès qu’on a l’impression qu’on est réveillé, et ne pas faire la sieste la journée
-maintenir des horaires de lever réguliers, y compris le week-end...
-éviter les activités éveillantes le soir (pratique du sport, lecture d’un livre passionnant, travail sur écrans), ainsi que les boissons excitantes (thé, café, cola), le tabac,
-organiser une période d’activité calme avant de se coucher, ne se coucher que pour dormir
( pas de plateau repas au lit, pas de télé au lit...But : lit = sommeil)
-se lever et faire autre chose si on se réveille en cours de nuit et se recoucher rapidement dès que l’envie de dormir revient

Ne pas regarder l'heure peut aussi vous aider à laisser votre sommeil revenir de façon naturelle, car il est fréquent que les difficultés de sommeil perdurent même quand la raison première a disparu, simplement parce qu'on a changé sa perspective...
Vous trouverez d'autres informations en suivant le lien
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/pourquoi-linsomnie/insomnie-psychophysiologique

Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
neuzette



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 09/04/2011

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyMer 13 Avr 2011 - 8:24

MORPHEE a écrit:
Il est tout à fait vrai que plus on s'inquiète de son sommeil, moins on a de chance de favoriser cet abandon que nécessite la survenue du sommeil. C'est précisément ce paradoxe qu'il faut contourner en cherchant plutôt à reculer au maximum l'heure de coucher jusqu'à ce que les signes de somnolence soient vraiment "pressants".
Parallèlement, vous gardez une hygiène du sommeil assez stricte, il s'agit notammentde:
- se lever le matin dès qu’on a l’impression qu’on est réveillé, et ne pas faire la sieste la journée
-maintenir des horaires de lever réguliers, y compris le week-end...
-éviter les activités éveillantes le soir (pratique du sport, lecture d’un livre passionnant, travail sur écrans), ainsi que les boissons excitantes (thé, café, cola), le tabac,
-organiser une période d’activité calme avant de se coucher, ne se coucher que pour dormir
( pas de plateau repas au lit, pas de télé au lit...But : lit = sommeil)
-se lever et faire autre chose si on se réveille en cours de nuit et se recoucher rapidement dès que l’envie de dormir revient

Ne pas regarder l'heure peut aussi vous aider à laisser votre sommeil revenir de façon naturelle, car il est fréquent que les difficultés de sommeil perdurent même quand la raison première a disparu, simplement parce qu'on a changé sa perspective...
Vous trouverez d'autres informations en suivant le lien
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/pourquoi-linsomnie/insomnie-psychophysiologique

merci beaucoup pour votre message!!pensez vous que sa se guerrir ce type d'insomnie cela dure depuis 7mois
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

insomnie Empty
MessageSujet: Re: insomnie   insomnie EmptyMer 20 Avr 2011 - 10:07

C'est le principe d'une insomnie "conditionnée" par des expériences antérieures négatives.
Le fait d'avoir eu votre sommeil "malmené" par l'arrivée de votre petite fille vous a amenée à mettre en place des comprtements et des façons de penser tout à fait néfastes pour le sommeil, comme par exemple d'aller vous coucher en anticipant une mauvaise nuit ou en se disant que votre sommeil ne reviendra plus, etc...
Du coup, même en l'absence des raisons qui ont entravé votre sommeil (les réveils de votre bébé), le mauvais conditionnement perdure et se maintient même les difficultés.
Certaines personnes se plaignant de mauvais sommeil ont eu leur "conditionnement" de nombreuses années auparavant!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
 
insomnie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Insomnie - Rebond
» petite fille 3 ans a des insomnies
» Des insomnies à 20 ans
» Insomnie et angoisses de grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: