Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez
 

 Peut on mourir si on refuse de dormir

Aller en bas 
AuteurMessage
green1976



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/04/2009

Peut on mourir si on refuse de dormir Empty
MessageSujet: Peut on mourir si on refuse de dormir   Peut on mourir si on refuse de dormir EmptyLun 20 Avr 2009 - 20:06

C'est une obsession chez moi le fait de dormir.
J'ai peur de dormir...cet instant ou l'on se deconnecte mais a fortiori j'ai peur aussi de ne pas dormir et des effets sur la santé.
Peut on réellement refuser de dormir et en mourir comme une grève de la faim?
Je ne sais pas si médicalement c'est possible.
Ca me donne des angoisses..je ne pense qu'au moment ou je dois d'aller me coucher et je bloque sur cela toute la journée.
Ca me bouffe et j'ai l'impression que si je ne dors pas une journée le cercle vicieux va s'agrandir et que je suis en danger de mort. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

Peut on mourir si on refuse de dormir Empty
MessageSujet: Re: Peut on mourir si on refuse de dormir   Peut on mourir si on refuse de dormir EmptyLun 27 Avr 2009 - 22:34

Une nuit sans sommeil de temps en temps n'est pas catastrophique ; normalement notre sommeil contient le lendemain soir une quantité plus importante de sommeil lent profond. Il vaut mieux dédramatiser !
Aucune expérience n'a jamais pu montrer chez l'homme, que la dette de sommeil entrainait la mort, heureusement !

Les premières expériences de privation de sommeil remontent aux travaux de George Thomas White Patrick et J. Allen Gilbert en 1896 qui ont gardé éveillé 3 jeunes gens pendant 88 à 90 heures, occupés par différentes tests physiologiques et psychologiques. Ils trouvèrent un altération du temps de réaction, de la motricité volontaire et des capacités mnésiques. Un ses sujets présenta des hallucinations visuelles. Les expérimentateurs décrire une diminution graduelle de la température centrale bien que le rythme de la température soit conservé. Pendant l’expérimentation, pourtant courte (!), les sujets ont pris du poids et après avoir dormi de 10.5 à 12 h…. Tout est rentré dans l’ordre….

Plus de cinquante ans plus tard (on n’est pas pressé dans le sommeil !) en 1959, l’équipe de Oklahoma enregistre la performance de Peter Tripp, un disc jockey New-yorkais qui resta éveillé 201 heures tout en étant observé pendant la période… Après quelques jours il présenta des hallucinations auditives, visuelles ou paranoïdes. Mais il utilisait beaucoup de stimulant comme des amphétamines ce qui ne permit pas de savoir si ces hallucinations étaient à mettre sur le compte de la privation de sommeil ou des drogues.

En 1964, un jeune homme Randy Gardner décida de battre le record de privation de sommeil, tout en se servant de cette expérience pour son projet de science à l’école sur « les effets de la privation de sommeil ».William Dement qui eu connaissance du projet par la presse lui proposa de contrôler son état de vigilance (ce qui n’avait pas été fait dans les records antérieurs) pour être certain qu’il ne dormait pas. Il resta éveillé 264 heures (11 jours). A la fin de la privation il fut capable de tenir une conférence de presse. En dehors de la fatigue, il était bien, sans élément délirant ou hallucinatoire. Il ne dormi que 14h et 40 mn après cette longue privation…


Le mieux est certainement de faire attention à préserver son sommeil, mais restons serein quand il n'est pas à la hauteur ! et consultons si c'est trop difficile. Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
green1976



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/04/2009

Peut on mourir si on refuse de dormir Empty
MessageSujet: Re: Peut on mourir si on refuse de dormir   Peut on mourir si on refuse de dormir EmptyMer 29 Avr 2009 - 2:50

Merci pour cette réponse.

Une autre question qui me trotte dans la tete.

Il m'est deja arriver de ne pas dormir pendant 3 nuits.
A ce moment là je commençais a me demander s'il fallait aller aux urgences pour me faire dormir.

Je refuse de prendre des somnifères pour éviter l'effet rebond et le risque d'accoutumance.

D'autre part..cela peut porter à sourire de penser a aller aux urgences parce que l'on ne dort pas assez............mais est ce justifié ou bien faut il simplement attendre le moment ou l'on s'écroule de fatigue?

Quelle sont les risques d'avoir des insomnies et existe t'il réellement une dette de sommeil qu'il faut absolument combler au risque d'avoir des problèmes de santé?
Revenir en haut Aller en bas
Leya



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2008

Peut on mourir si on refuse de dormir Empty
MessageSujet: Re: Peut on mourir si on refuse de dormir   Peut on mourir si on refuse de dormir EmptyVen 1 Mai 2009 - 18:47

Cher Green, je pense que ton obsession est partagée par la plupart des lecteurs de ce forum, quoique peut-être à un degré moindre. On ne veut pas dormir, et pourtant on est obsédé par ça et par les conséquences de nos insomnies. Je sais ce que c'est, de ne penser qu'à la nuit qui va venir,et au lendemain où on sera encore plus fatigué. C'est une angoisse sourde et perpétuelle, que pas grand monde ne comprend (comme le fait que les gens ne comprennent pas pourquoi un anorexique... ne mange pas, tout simplement!!!!).
Honnêtement, je crains que la réaction des urgences si tu y vas en demandant de dormir, va dépendre fortement de la personne que tu auras en face de toi, et je pense qu'il y en aura toujours pour te rire au nez. D'autant que l'insomnie est une pathologie "chronique", donc pas vraiment une urgence, même ... si ça se passe la nuit.
En revanche il faut absolument que tu ailles parler à qqun de tes pbs de sommeil. Les somnifères ne sont pas la seule solution loin s'en faut (heureusement!), et il faut trouver un médecin compétent en pbs du sommeil (demande au dr Morphée). Tu ne peux pas rester seul avec tes angoisses en pensant que ça va disparaitre tout seul. Le chemin est long mais vaut le coup.
Quant aux conséquences: peut être es tu un "petit dormeur" de nature et que qques nuits sans sommeil du tout pour toi, équivalent à qques nuits à 4h de sommeil pour moi, par exemple (qui ai besoin de 8-9 h). Et comme dit le Dr Morphée, il n'y a pas de preuve que les insomnies raccourcissent l'espérance de vie (même si je t'avoue parfois moi aussi je me pose des questions). Et même si on connait tous les conséquences très éprouvantes des insomnies sur la vie de tout les jours.
Courage!!!!

cat Leya
Revenir en haut Aller en bas
Leya



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2008

Peut on mourir si on refuse de dormir Empty
MessageSujet: Re: Peut on mourir si on refuse de dormir   Peut on mourir si on refuse de dormir EmptyVen 1 Mai 2009 - 18:54

Je précise aussi; oui, je pense qu'il y a "une dette de sommeil", par exemple je tiens difficilement au delà de 11 h du soir, ce qui est parfois délicat en cas de marriage etc!! Il m'arrive encore de me coucher pour ces occasions exceptionelles, à 3 h du matin mais il me faut alors 4 ou 5 jours pour récupérer et je suis dans un état lamentable... Mes 10 ans d'insomnies, cela signifie; plus aucune résistance physique. Et une sieste obligatoire pour moi de 3/4 d'h à midi sans quoi je ne tiens pas l'après midi.
Donc, je ne sais pas si cette dette je la rattraperai un jour...honnêtement je ne pense pas. Mais là ça va quand même bcp mieux, et je suis tellement contente de pouvoir tenir sur mes jambes la journée et d'avoir de nouveau des projets, que pour l'instant je n'en demande pas plus, même si une fatigue certaine persiste! et persistera peut etre toujours!
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 15422
Date d'inscription : 29/11/2005

Peut on mourir si on refuse de dormir Empty
MessageSujet: Re: Peut on mourir si on refuse de dormir   Peut on mourir si on refuse de dormir EmptyJeu 7 Mai 2009 - 11:30

Merci leyla pour vos réponses avisées.
En effet, ne surtout pas aller aux urgences en pleine nuit. Les médecins de garde le sont pour répondre aux urgences vitales.
Votre médecin traitant pourra vous aider à gérer cette angoisse secondaire à ces mauvaises nuits et vous proposera un meilleur suivi de cette anxiété que le médecin des urgences dont ce n'est pas la mission.
Ensuite, si le problème de l'insomnie reste central, pourquoi ne pas consulter un spécialiste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reseau-morphee.fr
Errançounette



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 31/05/2009

Peut on mourir si on refuse de dormir Empty
MessageSujet: Re: Peut on mourir si on refuse de dormir   Peut on mourir si on refuse de dormir EmptyDim 31 Mai 2009 - 4:12

Bonjour Green,

Je me suis posée la question il y'a aussi quelques années car c'était également une phobie chez moi (ce qui m'a déclenchée des troubles à l'endormissement) c'est un cercle vicieux et qd on est dedans on à l'impression que ne va jamais s'en sortir... Mais je te rassure on s'en sort très bien Smile
Je dirais que les anxiolitiques m'ont bcp aidé une période, je me sentais sereine, et au bout de quelques nuits sans dormir j'ai finallement trouvé mon sommeil et puis j'ai arrêté les médicaments.
De temps à autre ça ressurgit, mais c'est très rare (ceci dit avec la vie que j'ai maintenant je tombe de sommeil en général), je prends 1/4 de lexomil et je m'endors très sereine, vraiment, sans peur ni rien. Et je ne pense pas qu'on puisse mourir de sommeil après longtemps avoir médité la question (en tout cas j'en ai jamais entendu parlé Smile )

Sur ce, mes enfants se sont ENFIN endormis je vais m'effondrer

lol!
Revenir en haut Aller en bas
 
Peut on mourir si on refuse de dormir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi le diable ne peut-il pas se convertir ?
» Savez-vous que l'adoration peut sauver le monde ?
» Dieu peut il nous abandonner ???
» Auchan s'y met... produits Bio
» est-ce qu'une fente palatine se voit à l'écho?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: