Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Sam 17 Nov 2012 - 13:54

Bonjour,

merci pour vos encouragements. Je compte continuer mes investigations encore longtemps. Même si j'ai peut-être enfin trouvé la cause de cette fatigue ! (je conseille à tout les "fatigués de naissance", et même pas que de naissance, de lire mon message jusqu'au bout, peut-être qu'il leur apportera beaucoup)

Il y a quelques jours, sur un autre forum, suite à un sujet sur lequel j'avais exposé mon problème de fatigue, un mec d'à peu près mon âge (23 ans) m'a contacté par message privé pour me dire qu'il souffrait du même problème avant, et que d'ailleurs d'autres gens dans sa famille avaient aussi un soucis de fatigue (depuis la naissance, comme lui).

Puis un jour un médecin lui a parlé des théories du Dr. Adamo. Le Dr. Adamo a émit une théorie comme quoi le régime alimentaire d'une personne doit varier en fonction de son groupe sanguin. Par exemple qu'un aliment bon pour quelqu'un du groupe O n'est pas forcément bon pour quelqu'un du groupe B. Qu'un aliment bon pour quelqu'un du groupe B sera peut-être mauvais pour quelqu'un du groupe A. Enfin, vous voyez l'idée.
Ce médecin a dit aussi que la plupart des gens arrivent à s'adapter à la nourriture qui n'est pas pour leurs groupes sanguins, mais que certains n'y arrivent pas, et que du coup ils peuvent avoir des maladies, de la fatigue chronique etc. Et qu'il y a donc quelques personnes qui, sans le savoir, mangent des choses nocives pour eux (et qui ne sont pas nocives pour d'autres), et ont des maladies chroniques ou de la fatigue, sans avoir d'où ça vient.
Le Dr Adamo a aussi dit que l'alimentation de quelqu'un doit aussi varier en fonction de son génotype.

Le mec de 23 ans qui m'a contacté a alors appliqué les conseils du Dr Adamo, et supprimé de son alimentation tout les aliments que le docteur avait classé comme nocif pour son génotype et/ou son groupe sanguin. (par exemple il ne mange plus de patate ou de tomates maintenant)

Et il m'a dit que ça a marché. Que depuis qu'il suit les conseils du Dr Adamo, il va beaucoup mieux. Il est en forme, a pu reprendre des études qu'il avait abandonné par fatigue, a plus confiance en lui dans les relations sociales, se dit bien plus vivant, bien plus "présent" dans la vie qu'avant, et a même soigné un TDA/H (trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité, trouble qu'on m'a d'ailleurs diagnostiqué à moi aussi) !


Donc voilà, peut-être que les autres "fatigués de naissance" ainsi que moi souffrons d'une inadaptation à la nourriture pas faite pour notre génotype et/ou notre groupe sanguin.

J'ai parlé à ma mère de mes échanges avec le mec de l'autre forum et elle a commandé quelques livres du Dr Adamo, sur les régimes par groupe sanguin.
Toute ma famille (enfin, tout ceux ayant des problèmes de fatigue) va se mettre à ces "régimes". Je vous tiendrais au courant si ça marche, et je l'espère vraiment ! Le mec de l'autre forum m'a dit qu'en quelques semaines il avait déjà des résultats. Après j'ai lu sur des pages internet que les résultats peuvent venir plus tard, comme au bout de plusieurs mois (voir encore plus)

A bientôt

PS : le mec qui m'a contacté m'a aussi parlé des régimes alimentaires du Dr Seignalet, pas basés sur le génotype ou le groupe sanguin mais sur les aliments sans gluten, il me semble. Il m'a conseillé de me renseigner là-dessus car ça l'avait aussi aidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mar 27 Nov 2012 - 10:28

Vous mettez bien en evidence que notre organisme est un tout, et que les différentes fonctions sont intercorrélées. L'alimentation, l'exercice physique, l'équilibre pour tout ce qui concerne notre fonctionnement, sont autant de paramètres qui vont jouer sur notre quotidien (sommeil, humeur, bonne vigilance dans la journée, gestion des éventuelles difficultés, résistance aux inflammations, etc...).
Ainsi on ne peut pas impunément négliger les éléments de notre alimentation et sans doute reste-t-il beaucoup à apprendre...
Il faut néanmoins rester vigilant à garder une approche globale, et le conseil d'un médecin nutritionniste ou d'un diététicien peut garantir que les recommandations préconisées ne favorisent aucun déséquilibre ailleurs.
Bon courage pour vos recherches!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Dim 13 Jan 2013 - 19:25

Merci Morphée !

Oui sans doute reste t-il beaucoup à apprendre au niveau de l'alimentation, mon médecin m'a dit qu'il pensait la même chose.

Sinon, les circonstances m'ont empêché d'appliquer les régimes d'Adamo et de Seignalet, qui sont assez compliqué à mettre en place. De plus, avec les études et la fatigue c'est vraiment pas évident.

En fait j'ai réussi à tenir 2 semaines avec d'Adamo et 2 semaines avec Seignalet, mais j'ai fini par arrêter car je ne voyais pas de résultats... J'aurais peut-être du tenir plus longtemps. J'ai été un peu stupide d'abandonner si tôt et je vais sans doute recommencer à appliquer l'un des deux régimes sérieusement. Notamment Seignalet, car l'intolérance au gluten peut être source de fatigue chronique (c'est une piste intéressante à explorer)

Sinon j'ai fait doser la semaine dernière ma vitamine D et il s'avère que mon taux est de 35 nmol/l. Et à côté de ce chiffre, sur ma feuille des résultats de l'analyse, il y a écrit que le taux minimum requis est de 50 nmol/l, et que la cible thérapeutique est de 75 à 140... Et sur Wikipedia, il est écrit qu'on est en manque de vitamine D lorsqu'on est en dessous de 75 nmol/l, donc je suis pas mal en bas quand même...

Est-ce que vous pensez que ce taux bas de vitamine D puisse expliquer ma fatigue ? Il parait que beaucoup de gens ont un manque de cette vitamine, sans pour autant que ça cause de problème... Cela dit je trouve quand même mon taux à moi bien bas.

J'ai rendez-vous avec mon médecin demain normalement pour parler de ces analyses (analyses dans lesquelles j'ai fait vérifier notamment la thyroïde - TSH, T3, T4 - le cortisol, la testostérone et le magnésium, qui peuvent causer de la fatigue lorsqu'il y en a trop ou pas assez. Tout est normal à ce niveau-là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Lun 14 Jan 2013 - 18:12

Bonjour,

j'ai téléphoné à mon médecin aujourd'hui et il m'a dit que beaucoup d'autres personnes avaient le même taux de vitamine D que moi (35nmol/l) sans pour autant être fatigués. Du coup il pense pas que ma fatigue vienne de là...
Il m'a quand même prescrit des gouttes de vitamine D que je vais prendre pendant un mois (Vi-De-3) pour faire remonter mon taux et voir si ça change quelque chose.

Sinon, je vais dormir cette nuit, chez moi, avec un appareil accroché à l'annulaire et à mon poignet gauche, pour faire ce qui s'appelle une oxymétrie. Si j'ai bien compris, ça sert à mesurer mon oxygène pendant mon sommeil... J'ai rendez-vous demain matin avec un spécialiste du sommeil pour discuter des résultats.

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Ven 18 Jan 2013 - 15:14

Entre temps, vous avez du connaitre les résultats de votre oxymétrie, cet examen qui permet effectivement de mesurer si l'équilibre d'oxygène et de co2 n'est pas mis à mal par un défaut de la respiration. En effet, les apnées du sommeil, qui sont des pauses de la respiration pendant la nuit, sont à l'origine de troubles cardiovasculaires mais altèrent aussi la qualité du sommeil, ce qui peut induire somnolence et fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Bobleponge



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: ...   Lun 28 Jan 2013 - 14:30

Bonjour, j'ai lu vos témoignage avec beaucoup d'intérêt.
J'ai 40 ans et je suis aussi comme vous le dites "fatigué de naissance". Aussi loin que remontent mes souvenirs, j'ai aussi toujours eu ce sentiment de fatigue au réveil. J'ai toujours eu aussi beaucoup de mal à m'endormir mais depuis qq années, suite à ma séparation et une dépression pas soigné, je me réveille systématiquement au bout de 6, 7h de sommeil. C'est un cercle vicieux car bien que n'étant pas déprimé, le manque de sommeil attaque mon morale à la longue. Pour palier à ça, je prenais un demi stylnox le matin le weekend pour essayer de me rendormir et récupérer un peu. Malheureusement, c'est un pansement sur une jambe de bois et le demi caché ne fait plus effet depuis un certain temps.

Il y a 2 ans, j'ai vraiment décidé de prendre le pb à bras le corps car la situation ne s'améliore pas et je ne me vois pas vivre comme ça jusqu'à la fin de mes jours. Et oui, comme vous, ce problème me gâche la vie !

Bien sûr, j'ai aussi investigué durant toutes ces années ... mais sans beaucoup de succès. J'aimerai quand même vous faire partager ma petite expérience et pourquoi pas faire avancer le dossier.
J'ai un petit garçon de 8 ans en garde alternée. Hier soir, il m'a dit avant de se coucher qu'il était souvent fatigué la journée et qu'il était en forme le soir. Je sais qu'il a toujours un peu de mal à s'endormir, tout comme moi.

C'est pourquoi j'ai fait une recherche sur le net quand au possibles cause héréditaires et je suis tombé sur ce post :-)
Je n'ai aucun doute que ce problème est héréditaire. Mes 2 parents sont des détraqués, dépression, névroses etc ...

J'ai aussi fait un test du sommeil il y a 1 an, mais outre le fait d'avoir très mal dormis, les graphes n'ont pas révélés d'apnée du sommeil ou de SJSR.
Suite à ça, j'ai décidé à contre coeur d'aller voir un psychiatre et tester une solution "médicamenteuse" malgré mon aversion aux anti dépresseurs. J'ai testé dans l'ordre
le valdoxan = Pas d'effet
théralène = encore plus fatigué
Lithium = pas d'effet sur mon sommeil

Il voulait me mettre aux antidépresseurs "dur", ceux qui vous mettent la libido à 0 d'après les témoignage que j'ai lu. Pas question. Déjà que ma vie est bof, alors en plus si je ne bande plus, autant allumer le gaz !

Bref, j'ai changé de Psychiatre et là miracle ! j'ai testé un vieux AD sans effets secondaire sur la libido : Mianserine (athymil), je n'avais jamais aussi bien dormi depuis des années. Plus de réveil au bout de 6, 7h de sommeil, bref, de vrai nuits réparatrices. Avec le sentiment d'être plus réveillé dans la journée et avec beaucoup moins de coup de barres et de bâillements. Mais comme c'était trop beau, j'ai commencé au bout de qq mois à avoir des effets secondaires. Douleurs musculaires, et articulaires surtout au réveil. J'ai mis du temps à comprendre que c'était lié au médoc car c'est un effet secondaire assez rare. Pas de bol, hein ?

Que dire d'autre ? J'ai réfléchi et les rares fois ou je me suis senti en forme au réveil ces dernières années, cela a été suite à un décalage horaire et une nuit presque blanche. Du coup, j'avais fait des recherches et je suis tombé sur cet article très intéressant : agirpoursasante.free.fr/pages/antidepresseur.html
et cette étude : sgad.ch/de/_download/fachpersonen/Sleep_Depr_Rev_Hemmeter_Exp-Reviewes_def.pdf
J'avais testé et ça marche ! Malheureusement, les effets positifs sont à très court terme.
J'ai creusé aussi la piste de la Fibromyalgie (voir wikipédia )
C'est encourageant, il n'y a pas de remède !

Je crois aussi que l'alimentation doit jouer pour beaucoup dans tout ça. J'ai réussi à arrêter les laitages mais c'est tout. Le gluten, c'est juste impossible à moins d'aller vivre en asie ou de ne pas avoir de vie social ?
Hors c'est une piste à prendre très au sérieux je pense.
Je vais peut-être essayer de demander un diagnostique.

Le gluten responsable de notre mal mystérieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mar 29 Jan 2013 - 11:52

La fatigue peut s'expliquer par différentes causes, et le sommeil n'est pas le seul à incriminer: ce peut bien sûr être que le sommeil est fractionné à cause de troubles organiques (apnées du sommeil ou mouvements périodiques des jambes), ou qu'il est insuffisant, ou que les mécanismes du sommeil sont altérés par un rythme irrégulier, ou qu'on retrouve une anxiété (qui joue sur notre sommeil le même rôle que les mécanismes d'éveil) ou une dépression (qui s'accompagne bien souvent d'une modification de notre sommeil) , ou une combinaison de plusieurs e ces facteurs.
Dans tous les cas, il faut évaluer la part de chaque paramètre dans un ensemble, celui de notre organisme, qui répond à des équilibres conjugués. Une modification de cet équilibre va générer bien souvent des effets de compensation, grâce à l'existence de boucles rétroactives.

Un exemple est l'expérience que vous mentionnez sur la privation de sommeil (ou plutôt la privation partielle de sommeil, puisque c'est un des stades de sommeil qui est supprimé), qui améliore l'humeur et le sentiment de bonne vigilance (effet bien connu des somnologues), mais qu'on ne peut pas facilement perpétuer dans la durée, puisque ce stade de sommeil revient en masse lors de la nuit suivante!

Ainsi, bien connaître son sommeil et ses besoins aide à garantir un sommeil de bonne qualité. Etre "plutôt du soir", (et on peut retrouver ces tendances au sein d'une même famille), peut aider à ne pas se coucher trop tôt (le sommeil ne viendrait pas!). En revanche, c'est la régularité de l'heure de lever qui garantit la bonne synchronisation de nos différents rythmes et ainsi la meilleure efficacité de notre alternance veille sommeil. A fortiori, il est illusoire de penser récupérer en prolongeant artificiellement un sommeil à des heures inhabituelles. En effet le principe de fonctionnement des hypnotiques classiques est de lever les freins qui empêchent le phénomène naturel qu'est notre sommeil (en d'autres termes, ce sont plutôt des anti-éveils).

N'hésitez pas à retrouver sur notre site les conseils pour retrouver un sommeil de bonne qualité, en suivant le lien:
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Jeu 31 Jan 2013 - 13:27

Bonjour.

Effectivement, entre temps j'ai reçu le résultat de mon oxymétrie.

Voici la "phrase-bilan" du rapport ; "L'oxymétrie nocturne ne montre que de très rares désaturations, mais un rythme cardiaque bas, avec des fluctuations assez importantes"

Donc je ne fais pas d'apnées du sommeil, du moins selon le spécialiste, c'est très peu probable. Par contre si j'ai bien compris, il y a quand même quelque chose de pas clair au niveau du coeur ? Peut-être est-ce enfin une "preuve" que quelque chose cloche chez moi (tout les tests que j'ai fait jusqu'à présent étaient normaux)

L'essentiel du rapport est composé de graphiques et de données chiffrées, j'avoue ne pas y comprendre grand chose ; )

Je l'ai mis en ligne ici, sur ces trois pages (je suis désolé, elles sont toutes un peu penchées)

http://www.hapshack.com/images/RlCwB.png

http://www.hapshack.com/images/Yg7yF.png

http://www.hapshack.com/images/FNz2y.png

Donc voilà. Est-ce que vous pourrez me dire, s'il vous plaît, si vous y voyez quelque chose d'anormal, Morphée ?


Sinon je viens de (re)commencer, il y a 3 jours, un régime sans gluten et sans lactose. Pour la vie sociale, en effet c'est embêtant, car on peut pas aller au resto ou au fast-food, à la boulangerie s'acheter un sandwich etc. par exemple. Mais bon... Je vais essayer de tester ça sur 1 mois. J'espère qu'il y aura des résultats... Et si il y en a pas, au moins j'aurais éliminé la piste des intolérances aux gluten et lactose...

Je pense aussi que le gluten est une piste sérieuse à suivre dans le cas d'une fatigue chronique. Je suis tombé sur internet sur plusieurs témoignages de personnes qui avaient le même problème que nous, et qui l'ont "soigné" en supprimant totalement le gluten de leur alimentation.

En voici ;

http://www.same-story.com/sante-maladies/maux-de-ventre-maux-d-estomac-ulcere/intolerance-au-gluten-la-fatigue-domine-226840b

http://www.jeuxvideo.com/forums/1-51-34277993-75-0-1-0-je-suis-fatigue-depuis-l-enfance.htm#message_36206801

(lisez les messages de milan_man, ils sont intéressants. Ils sont disséminés sur plusieurs pages)

Sinon la luminothérapie pourrait être intéressante. Je n'ai jamais essayé mais si mon régime sans gluten et lactose ne marche pas, je m'y intéresserais. Quant à mes gouttes de vitamine D que mon généraliste m'avait prescrit, j'ai arrêté de les prendre après 2 semaines (je précise que je n'ai vu aucun changement au niveau de la fatigue) car je crois qu'il y a du gluten dedans. Je n'en suis pas absolument sûr mais dans le doute, je vais arrêter de les prendre.

Mon généraliste m'a aussi prescrit un antidépresseur, Fluoxetin Sandoz 20. Je le prend depuis un peu plus d'une semaine.
Il ne pense pas que mon problème soit psychologique, mais peut-être neurologique. Enfin voilà. Je teste. Peut-être que ce médoc va m'aider. Et je me suis assuré sur le fait qu'il ne contient pas de gluten.

Sinon Bobleponge, votre deuxième lien http://sgad.ch/de/_download/fachpersonen/Sleep_Depr_Rev_Hemmeter_Exp-Reviewes_def.pdf ne marche malheureusement pas chez moi cry

Quant au fait de recevoir un diagnostic d'intolérance au gluten, je pense que vous devriez vous méfier car j'ai lu sur divers sites que des gens remarquaient la disparition de leurs symptômes (fatigue ou autre) lorsqu'ils l'éradiquaient totalement de leur alimentation, alors que pourtant les tests qu'ils avaient fait affirmaient qu'ils n'étaient pas intolérants au gluten...


Voilà. Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Ven 1 Fév 2013 - 12:19

Un examen d'oxymétrie peut mettre en évidence la présence d'apnées (qu'on vérifie alors avec un examen polygraphique ventilatoire, ce dernier se faisant facilement à domicile).
Si au contraire il est négatif, comme dans votre cas, on ne peut éliminer à 100% une fragmentation du sommeil, même si les probabilités sont vraiment faibles comme l'a précisé votre spécialiste, (il s'appuie alors sur les autres éléments de son interrogatoire).
Si des questions subsistent concernant votre tracé ou les conclusions que vous en a donné votre médecin, il est important que vous puissiez clarifier avec lui tout doute éventuel (on ne peut déontologiquement vous interpréter un résultat d'examen sur ce forum!)

Concernant votre taux de vitamine D, il semble qu'il ne soit pas catastrophique, mais laisse penser que vous ne vous exposez pas beaucoup au soleil. Favorisez donc les sorties à l'extérieur, cela vous aidera à remonter naturellement votre taux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Ven 1 Fév 2013 - 17:55

Merci de votre réponse.

Je viens de téléphoner à mon généraliste, qui m'a dit qu'au vu de cette phrase, sur le rapport de mon oxyémtrie "L'oxymétrie nocturne ne montre que de très rares désaturations, mais un rythme cardiaque bas, avec des fluctuations assez importantes" il y a quelque chose chez moi de pas tout a fait normal. Il a dit que c'est peut-être une piste à suivre pour ma fatigue. Mais il n'en est pas sûr.

Il m'a en tout cas conseillé de prendre rendez-vous pour un examen du sommeil plus poussé, comme une polysomnographie.

Je lui ai aussi parlé du régime sans gluten ni lactose que j'ai commencé il y a 4 jours (je ne vois toujours pas de résultats) et il m'a dit qu'il y a pas de risques que je fasse de carences, si je suis le régime seulement quelques semaines pour le tester.

Pour ce qui est de mon taux de vitamine D, ben c'est bizarre pourtant car j'ai pas l'impression de moins voir le soleil que la plupart des gens... Je sors tout les jours dehors (au moins 30-40 minutes) et ce depuis toujours. Je vous le promet ^^
Peut-être que c'est le manque de soleil de la saison qui explique mon taux bas... J'habite en Suisse, et on a pas beaucoup de soleil en ce moment.
Ou alors mon corps assimile/synthétise mal la vitamine D, peut-être que c'est possible...

Dr Morphée est-ce que vous pensez que ce taux bas puisse expliquer ma fatigue ? Mon généraliste m'a dit que non, mais j'ai cru comprendre que les avis divergent selon les médecins/spécialistes...

En tout cas je vais recommencer à prendre mes gouttes de Vi-De 3 Cholecalciferol car j'ai demandé à l'entreprise qui les fabriquent si elles contiennent du gluten ou du lactose, et ils m'ont répondu que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ascoët



Nombre de messages : 19
Age : 36
Localisation : Fleury-les-Aubrais
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Carence en vitamine D   Lun 4 Fév 2013 - 8:40

Presque tout le monde est carencé en vitamine D Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fdn.fr/~sascoet
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mar 5 Fév 2013 - 10:31

Il est bon que vous encadriez votre "régime" par votre médecin traitant, ce dernier pourra ainsi garantir l'approche globale que j'évoquais précédemment (notre organisme est un tout, qu'il convient de de ne pas déséquilibrer...).
Bravo pour vos sorties quotidiennes à l'extérieur, elles ne peuvent qu'améliorer votre vitamine D, qui manque en effet cruellement à une grosse partie de notre population, parfois dans des proportions bien plus importantes que celles de votre taux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Sam 2 Mar 2013 - 12:52

Bonjour,

mon généraliste m'avait dit au téléphone qu'il n'y avait pas de risque à ce que je fasse ce régime seulement pendant un mois. De toutes façons j'ai arrêté de le suivre hier car je n'ai constaté aucune amélioration sur ma fatigue... Je suis un peu déçu, surtout que d'autres personnes toujours fatiguées sans raison ont découvert que c'était le gluten qui était responsable de leur problème. En plus des deux témoignages dont j'ai mis les liens dans un de mes messages précédents, j'en ai trouvé encore un autre ;

http://forum.doctissimo.fr/nutrition/Intolerance-au-gluten/reaction-invisible-medicalement-sujet_192_1.htm

Comme quoi le gluten est une piste pour certains, mais pas pour moi Sad

J'ai continué à prendre aussi mes gouttes de vitamine D3 et mon Fluoxetin Sandoz 20 (et je vais encore continuer), mais apparemment ça n'améliore pas ma fatigue non plus...

Sinon en dehors de ça j'ai lu des trucs sur un test qui s'appelle Imupro, et qui permet de déceler les intolérances alimentaires. Peut-être que je ne suis pas intolérant au gluten et au lactose, mais à d'autres aliments. Le test est censé nous aider à les trouver (car ce n'est parfois pas évident, étant donné que les "symptômes" causées par une intolérance alimentaire peuvent apparaître seulement plusieurs jours après la prise de l'aliment en question).
J'aimerais bien faire ce test, malheureusement il coûte plusieurs centaines d'euros. Et selon les témoignages que j'ai pu lire sur des forums, certaines personnes sont satisfaites des résultats, mais d'autres non...

Autrement, sur doctissimo, un mec a évoqué plusieurs causes possibles qui puissent expliquer ma fatigue, et comme ce qu'il dit me semble vraiment intéressant je vais recopier son message ici ;

"cette fatigue chronique peut avoir de multiples explications,mais ce n'est sans doute pas le taux de VIT D qui peut l'expliquer.... 35 nanogrammes ,c'est pas "énorme"mais ça reste acceptable

vos analyses n'ont rien mis en évidence;parce que cela n'a pas porté sur la bonne recherche

je pense plutôt qu'il faut chercher ailleurs
du côté du D RIBOSE qui booste la synthèse d'ATP

cela peut aussi répondre à un apport de VIT B5..c'est la meilleure vitamine pour développer l'endurance


dans certains cas ,cela peut etre lié à un déficit de CATECHOLAMINES cad NOR ADRENALINE et ADRENALINE...dans ce cas ;il faudrait améliorer les apports de TYROSINE

il y a d'autres pistes possibles comme celle de l'acide lipoïque qui peut être "bloqué" par un métal lourd comme le mercure ou le plomb

le plus "facile" c'est de commencer par D RIBOSE et B5 et voir ce que cela donne"

http://forum.doctissimo.fr/nutrition/carences-alimentaires/carence-inexpliquee-vitamine-sujet_145574_2.htm#t6737

Donc voilà. Peut-être que je pourrais essayer, comme le mec l'a dit, de prendre du D Ribose et de la vitamine B5. Le D Ribose aurait guéri plusieurs personnes de leur fatigue chronique (et même de leur fibromyalgie).

En plus de cela je suis tombé sur une page internet qui donne une liste de symptômes possibles causés par l'intoxication au fluor (un composé qu'on trouve dans les dentifrices et dans l'eau du robinet, si j'ai bien compris). Voici la liste ;

Fatigue chronique non soulagée par du sommeil ou du repos additionnel
Maux de tête
Sécheresse de la gorge et consommation d’eau excessive
Fréquent besoin d’uriner
Irritation du tractus urinaire
Douleurs et raideurs dans les muscles/os (douleurs de type arthrite), dans le bas du dos, dans la zone du cou, dans les mâchoires, dans les bras, épaules, jambes
Faiblesse musculaire
Spasmes musculaires (contraction musculaire involontaire)
Sensations de fourmillement dans les doigts (surtout) et les pieds
Troubles gastro-intestinaux
Douleurs abdominales Sang dans les selles
Diarrhée Sensation de ballonnements (gaz)
Constipation Endolorissement dans la zone de l’estomac
Sensation de nausée (symptômes du type grippe)
Taches roses-rouges ou bleues-rouges (comme des bleus, mais rondes ou ovales) sur la peau qui diminuent et disparaissent en 7 à 10 jours
Éruption cutanée ou démangeaison, surtout après un bain ou une douche
Plaies de la bouche (aussi par la pâte dentifrice fluorée)
Perte d’acuité mentale et de capacité à se concentrer
Dépression
Nervosité excessive
Vertiges
Tendance à perdre l’équilibre
Troubles visuels
Taches aveugles temporaires dans le champ de vision
Capacité diminuée à accommoder (lésion possible de la rétine)

Et voici la page : http://www.futurquantique.org/2008/03/11/les-composes-fluores-vous-rendent-stupides-pourquoi-le-gouvernement-non-seulement-les-autorise-mais-en-fait-egalement-la-promotion/

Donc bon. Peut-être que c'est pas une piste très sérieuse, mais je pourrais au moins essayer de prendre un dentifrice sans fluor et de ne plus boire d'eau du robinet pendant quelques temps, pour voir si ça change quelque chose. Je ne suis pas à l'abri d'une bonne surprise ^^

Je crois que c'est tout.
J'espère qu'avec tout ça je pourrais un peu améliorer mon cas, ou celui de quelqu'un d'autre.

Voilà. Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arqueek



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mar 2 Avr 2013 - 15:58

Bonjour,

Je viens de découvrir ce forum et cela me rassure un peu de voir que je ne suis pas le seul dans ce cas.

Moi aussi, je suis constamment fatigué durant la journée. Cela peut être au boulot (comme en ce moment où je suis terriblement fatigué et j’ai du mal à rester éveillé) ou même durant une activité qui me passionne. J’adore aller au cinéma, pourtant il n’est pas rare qu’au beau milieu du film (alors que l’histoire me passionne et non pas que le film soit ennuyeux à mourir), j’ai un coup de fatigue et je lutte pour ne pas m’endormir et continuer à suivre le film. Pareil quand je suis en train de lire un livre dont l’intrigue me passionne, inévitablement j’ai envie de dormir… Il m’arrive ainsi de m’endormir alors que je suis dans le métro (et qu’on est au beau milieu de l’après-midi), ce qui peut être problématique (le livre qui tombe par terre, le réveil en sursaut quand je réalise que je me suis assoupi et que ce n’est pas vraiment l’endroit pour, il m’est même arrivé une fois de basculer de mon siège…)

Avec le recul, j’ai réalisé que c’est ainsi depuis « toujours » (j’ai 26 ans). Mes parents m’ont toujours dis que bébé, je ne dormais jamais et je n’ai passé une nuit complète que vers l’âge d’un an et demi. Ensuite, j’ai toujours eu du mal à m’endormir, je suis constamment fatigué en journée, mais quand vient le soir, il m’arrive souvent de ne pas avoir sommeil, alors même j’étais somnolant toute la journée, avant minuit / une heure du matin. Je me couche ainsi tous les soirs entre 23 heures et 1h30, pour me lever vers 7h20. Peu importe ma durée de sommeil, je serai toujours fatigué durant la journée et au lever, j’ai cette sensation de ne pas avoir beaucoup dormi et d’être très fatigué.

Il m’arrive aussi de me réveiller certaines nuits toutes les deux heures voir même plus souvent dès fois. J’ai même tenté une fois de faire une nuit blanche. J’y suis parvenu et je ne me suis couché que le lendemain vers 22 heures. Mais toute la semaine suivante, la fatigue durant la journée et la sensation de somnolence ont été plus fortes que jamais (la nuit blanche était il y a deux semaines). J’ai l’impression d’avoir accentuer le problème.

Pourtant, mon travail n’est pas (du tout) stressant et encore moins fatiguant (pour être honnête, on ne peut pas dire que je croule sous une charge de travail en ce moment). Il me plait énormément, mais comme devant les films ou mes lectures, j’ai ce coup de fatigue qui arrive et je dois lutter contre pour rester éveillé.

Toute cette période de coup de mou qui me tombe dessus sans prévenir est suivie par une période où je suis relativement « éveillé » (au point justement de remarquer que ma fatigue a disparue et mon attention à mon environnement est accrue) plus ou moins longue avant que la fatigue ne revienne.

J’ai découvert votre agenda du sommeil et je crois que je vais en tenir un. Mais j’ai surtout cette impression d’être complètement déphasé et je souhaite ardemment que cela change. Cela a gâché mes études (jusqu’au bac, je m’en suis sorti mais à l’université…) et cela commence à affecter mon travail que je ne voudrai pas perdre (mon boss commence à me faire des remarques).

Je pense aussi me mettre au sport, faire du footing. Je ne sais pas si cela peut aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mar 9 Avr 2013 - 10:06

Pour être en forme dans la journée, il faut certes assurer une certaine quantité de sommeil, mais veiller également à sa qualité. Différents paramètres sont impliqués dans cette qualité de sommeil, une journée bien active, de l'exercice physique, (excellente idée de vous remettre au sport), mais aussi le respect de la bonne régularité de nos différents rythmes, dont celui de notre alternance veille sommeil: l'agenda de sommeil va vous permettre de vérifier cette bonne régularité dans vos horaires, notamment celui du lever (qui doit donc être à peu près le même le week-end et la semaine).
Une autre hypothèse est que votre sommeil soit altéré soit par une pathologie organique. Si votre agenda met en évidence un endormissement facile suivi par un sommeil régulier dans ses horaires et suffisant en quantité alors que vous restez somnolent toute la journée, on peut vous suggérer de consulter spécifiquement pour votre sommeil afin de repérer ce qui vient alléger votre sommeil.
Enfin, vous trouverez sur notre site les comportements favorables à un bon sommeil en suivant le lien:
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil

Bon courage et tenez nous au courant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mar 9 Avr 2013 - 10:11

Pour être en forme dans la journée, il faut certes assurer une certaine quantité de sommeil, mais veiller également à sa qualité. Différents paramètres sont impliqués dans cette qualité de sommeil, une journée bien active, de l'exercice physique, (excellente idée de vous remettre au sport), mais aussi le respect de la bonne régularité de nos différents rythmes, dont celui de notre alternance veille sommeil: l'agenda de sommeil va vous permettre de vérifier cette bonne régularité dans vos horaires, notamment celui du lever (qui doit donc être à peu près le même le week-end et la semaine).
Une autre hypothèse est que votre sommeil soit altéré soit par une pathologie organique. Si votre agenda met en évidence un endormissement facile suivi par un sommeil régulier dans ses horaires et suffisant en quantité alors que vous restez somnolent toute la journée, on peut vous suggérer de consulter spécifiquement pour votre sommeil afin de repérer ce qui vient alléger votre sommeil.
Enfin, vous trouverez sur notre site les comportements favorables à un bon sommeil en suivant le lien:
http://www.reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/retrouver-sommeil

Bon courage et tenez nous au courant!

_________________
Découvrez la Web série sur le sommeil des jeunes et l'appli gratuite Mon Coach Sommeil sur le Google Play 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Lun 1 Juil 2013 - 16:50

Bonjour,

après tout ce temps je n'ai toujours pas trouvé la cause de mon problème. Par contre j'ai récemment repensé à la phrase bilan de mon oxymétrie faite il y a quelques mois "L'oxymétrie nocturne ne montre que de très rares désaturations, mais un rythme cardiaque bas, avec des fluctuations assez importantes" et je me demandais si je pourrais creuser cette piste, pour voir si mon problème vient de là. Je vais essayez de voir un cardiologue ces vacances.

Plusieurs raisons me font penser que c'est peut-être au niveau cardiaque que quelque chose ne joue pas. D'abord, une de mes soeurs qui se dit souvent fatigué a de temps en temps de grosse chute de tension qui l'a font tomber... Ensuite j'ai moi-même parfois l'impression d'avoir le sang qui circule mal, notamment quand je suis en classe assis sur une chaise. Je me sens souvent alors là dans un état complètement léthargique, et je ressens le besoin de bouger les jambes, les doigts des pieds, les doigts des mains, comme si j'en avais besoin pour "booster" ma circulation sanguine.
Je suis aussi très frileux. J'ai lu que ça pouvait être associé à une mauvaise circulation sanguine.

Sinon j'aurais une question Dr Morphée, est-ce que c'est normal d'avoir la nuit un "rythme cardiaque bas avec des fluctuations assez importantes" ?

Je vous tiens au courant de la suite, à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mar 2 Juil 2013 - 11:04

Pour répondre directement à votre question, oui les variations de rythme cardiaque existent pendant le sommeil, mais il faut voir l'ensemble de la situation pour déterminer si ces variations restent dans le cadre normal ou pas!
Votre médecin généraliste qui avait proposé de "creuser" cette piste cardiaque a-t-il mis quelque chose en évidence? Il est certainement le plus à même de vous rassurer sur ce point.

Par ailleurs, avez-vous vérifié vos plages de sommeil (durée mais aussi régularité de leur place au cours des 24 heures) par la tenue d'un agenda de sommeil?
Afin de garantir la bonne qualité de votre sommeil, une fois éliminées les causes organiques (votre médecin avait parlé d'un enregistrement plus poussé du sommeil par une polysomnographie, que l'on recommande en cas de suspicion d'apnées ou de mouvements périodiques des membres, y a-t-il eu une suite?), il est important de suivre les conseils d'hygiène du sommeil. En plus de favoriser l'endormissement, la bonne synchronisation de notre horloge biologique permet d'optimiser la bonne amplitude de nos différents rythmes et ainsi la qualité de leur fonctionnement.

Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
pleymort



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Pour moi la fatigue vient d'autre chose   Mer 10 Juil 2013 - 17:22

Pour vous donner mon petit retour d'expérience également. (J'ai 27 ans)

Moi la fatigue provient d'un stress chronique.
Etant très sensible (émotion, stress...) depuis môme (pareil c'est héréditaire), je subis tous les événements de la vie puissance 10.
Ce qui me demande beaucoup d’énergie et à la longue mon corps n'en peu plus.
Je suis en constante alerte, adaptation avec tout ce qui m'entoure et je n'ai jamais de moment de tranquillité ou de paix, j'ai toujours l'esprit ailleurs.
Je dors donc 7h par nuit. je m'endors super vite, me réveille rarement mais par contre je n'ai pas l'impression de récupérer non plus, et plus ça va, plus c'est dur.
Donc on apprend à vivre avec mais c'est pas facile (Tout vous parait insurmontable, tension dans le dos, la nuque, difficulté à respirer).

Tout ça pour dire qu'on nous parle de fibromalgie, de nevrose, d'hyperventilation, de dépression, etc... je crois surtout qu'on ne vit pas la vie qu'on devrait mener. Qu'a force de vouloir s'adapter aux conventions et au modèle social d'aujourd'hui, à trop vouloir rentrer dans le moule, on sature !

Ce qui marche pour moi (j'ai jamais pris de médoc), c'est la relaxation, la méditation, me retrouver seul au calme, etc...
Chacun à son équilibre, mais certains le trouvent plus facilement, car plus en phase avec la société, que d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Ven 12 Juil 2013 - 17:10

Il est tout à fait juste de penser que la bonne gestion des tensions de la journée va améliorer la qualité de notre sommeil... Ménager un temps de décompression (relaxation, tai chi, méditation, broderie, ... à chacun sa préférence!) va permettre d'aborder la nuit en ayant pris de la distance avec le stress accumulé et favoriser ainsi la bonne structure de notre sommeil. Merci de votre témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mer 31 Juil 2013 - 18:32

Bonjour,

"Votre médecin généraliste qui avait proposé de "creuser" cette piste cardiaque a-t-il mis quelque chose en évidence? Il est certainement le plus à même de vous rassurer sur ce point."

===> Non, il n'a rien mis en évidence.

"votre médecin avait parlé d'un enregistrement plus poussé du sommeil par une polysomnographie, que l'on recommande en cas de suspicion d'apnées ou de mouvements périodiques des membres, y a-t-il eu une suite?"

===> Il n'y a pas eut de suite mais vu que je sais toujours pas d'où provient ma fatigue, peut-être que je vais quand même allé faire cette polysomnographie.


Sinon à propos de la piste cardiaque je suis allé voir un cardiologue la semaine dernière (que m'a conseillé mon généraliste). Je suis allé le voir spécialement car je voulais qu'il me fasse passer deux tests qu'on appelle Electrocardiogramme ambulatoire et Monitoring ambulatoire de la pression artérielle. Le but de ces tests est de mesurer l'activité cardiaque et la tension durant 24 heures. Sauf que ce médecin a juste mesuré ma tension et mon activité cardiaque (avec un électrocardiogramme) quand j'étais dans son cabinet, et comme tout était normal il en a conclu qu'il était inutile de faire les tests dont je parlais... Alors que pourtant quand je lis la description de ces 2 tests il est bien écrit que leur utilité est justement de déceler des anomalies/pathologies qui peuvent passer inaperçues si on mesure la tension et l'activité cardiaque juste dans le cabinet du médecin...

En fait j'ai l'impression que ce médecin m'a pas du tout pris au sérieux, d'ailleurs il m'a dit que j'avais des tendances hypocondriaques et que ma fatigue était psychologique. Puis j'ai aussi le sentiment qu'il écoutait presque pas ce que je lui disais, comme si il m'avait classé dans la catégorie "hypocondriaque" dès le début du rendez-vous...

Si je tenais tant à faire ces deux tests c'est parce qu'en surfant sur le web je suis tombé sur le témoignage de quelqu'un qui avait aussi un problème de fatigue (ainsi que des nausées et des maux de têtes comme moi j'en ai aussi, surtout quand je fais des efforts physiques ou mentaux) et grâce à ces deux tests on avait décelé des problèmes au coeur, apparemment.

Voici le message en question

"Good evening,

I was reading though your collection of symptoms and was wondering whether you had a 24hr tape (EKG and BP). A relative of mine suffered from symptoms similar to this and was found to have a condition that caused low bp fluctuations which caused many of the symptoms you are describing. She was treated with bp medication and once they titrated her dose things improved. It may be the case that this is not a cardiac condition but it's worth checking every avenue when long-term symptoms like this cause so much disruption to ones life. "

J'aurais bien voulu faire ces 2 tests pour au moins être sûr que la cause de mon problème ne soit pas là... Apparemment selon le cardiologue si ma tension et mon activité cardiaque sont normales dans son cabinet, je ne peux pas souffrir de la même condition que la personne du message ci-dessus (dont on avait pas mis en évidence l'existence avant qu'elle fasse ces 2 tests). Le truc c'est que je sais que des médecins peuvent se tromper, donc je vais essayer de me renseigner sur internet, et pourquoi pas essayer de contacter des cardiologues par internet pour leur poser des questions... Je veux m'assurer à 100% que mon problème ne soit pas là, car si il était quand même là et que je continuais à perdre mon temps en faisant des recherches sur d'autres causes possibles...

Voilà. A bientôt !


Dernière édition par champignon47 le Mer 31 Juil 2013 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
champignon47



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Mer 31 Juil 2013 - 18:39

Quant au lien entre stress/anxiété et fatigue il y en a sûrement un. Personnellement je suis anxieux aussi, tout comme ma mère. C'est héréditaire aussi chez moi.

Mais est-ce la fatigue qui cause l'anxiété ou l'anxiété qui cause la fatigue ? C'est difficile à savoir. J'ai l'impression que dans mon cas c'est plutôt la première situation. La fatigue me rendrait plus faible, donc plus anxieux. C'est comme ça que je le ressens. Et j'ai trouvé des témoignages de personnes qui n'avaient pas de soucis jusqu'à ce qu'elles deviennent fatigués sans raisons, et parallèlement ces personnes se sont mises à avoir des phobies, de l'anxiété, donc je pense que l'anxiété provient de la fatigue plutôt que l'inverse (en tout cas chez moi)

Mais bon je peux pas exclure que mon problème soit du à l'anxiété. Je suis souvent anxieux, alerte, par contre je n'ai jamais eut de crise d'angoisse.

Quoiqu'il en soit je préférerais ne pas avoir d'enfant tant que je n'aurais pas trouvé une solution à mon problème (et si je trouve pas de solutions bah tant pis, je ferais pas d'enfants) pour pas qu'ils héritent de mon problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Lun 26 Aoû 2013 - 10:47

Vous montrez bien la mise en oeuvre d'un cercle vicieux, où anxiété et fatigue se renforcent, à la fois chacune et mutuellement...
Pouirquoi ne pas vous atteler maintenant à la gestion de cette anxiété, avec l'outil ou la technique de votre choix? Cela pourrait inverser l'engrenage, ou en tout cas atténuer vos symptômes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
Stéphane Ascoët



Nombre de messages : 19
Age : 36
Localisation : Fleury-les-Aubrais
Date d'inscription : 18/10/2011

MessageSujet: Enfant ou pas   Mer 28 Aoû 2013 - 12:14

champignon47 a écrit:

Quoiqu'il en soit je préférerais ne pas avoir d'enfant tant que je n'aurais pas trouvé une solution à mon problème (et si je trouve pas de solutions bah tant pis, je ferais pas d'enfants) pour pas qu'ils héritent de mon problème
De toutes façons, les raisons de ne pas en avoir sont assez nombreuses, même en dehors de nos problèmes de sommeil Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fdn.fr/~sascoet
McSym



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 16/05/2014

MessageSujet: Re: Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...   Ven 16 Mai 2014 - 14:39

Bonjour,

C'est assez dingue : j'ai l'impression que j'aurais pu écrire le message d'introduction de steph95 ! C'est le descriptif exact de ma vie, j'ai le même age environ (23ans), et j'ai suivi le même chemin pour trouver une réponse à cette fatigue et ces cernes permanentes: médecin généraliste, analyses de sang OK, clinique du sommeil, enregistrement du sommeil (polysomnographie) et rien d'anormal...

Mes questions restent sans réponses, et je suis toujours autant fatigué malgré mes 7-8h de sommeil par jour en semaine et 10h le weekend...

Step95 : pourrais-tu nous donner des nouvelles de ton état ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fatigué toute la journée à 22ans... depuis 22 ans...
» des chiens enfermés toute la journée dans une boite(maroc)
» Bébé 7 mois sans signes de fatigue... mais fatigué !
» Problème rituel sieste bébé 15mois
» Fatigue persistante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Le sommeil :: Le sommeil au quotidien-
Sauter vers: