Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sugarglider



Nombre de messages: 5
Date d'inscription: 24/04/2008

MessageSujet: etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....   Jeu 24 Avr - 14:13

bonjour


j'ai simplement commencer à parcourir ce forum, et j'ai vu quelques "cas" qui semblent se rapprocher du mien, aussi, je voudrais faire part de mes "syndromes" nocturnes, peut être que quelqu'un se reconnaitra, et éventuellement, voudra me contacter sur le forum ou en mp pour en parler, des conseils, etc...

j'ai donc bientôt 37 ans, et depuis tout petit, je suis somnambule.
je sais que ma mère me trouvait souvent levé, parfois même près d'une fenêtre, ou à uriner dans une armoire, ou à parler à quelqu'un qui n'est pas là, etc....

le problème, c'est que ça a continué ensuite, ça a même empiré, finalement, si je fais le bilan.

le plus gênant, depuis plusieurs années, c'est ce que j'appelle les crises d'étouffement...je me réveille en sursaut en train d'étouffer, et j'ai la certitude d'avoir quelque chose dans la gorge, j'imagine que je suis le fil du rêve que je faisais à ce moment, je ne sais pas, mais je sais que je demande souvent à ma compagne, (ex compagne...) de m'aider à enlever les petites bouts de bois que j'ai dans la gorge, ou tout autre objet plus ou moins bizarre....je me retrouve également sur le bord de mon lit, à me racler la gorge très fortement, et ça dure parfois plusieurs minutes, avant de me rendre compte que il n'y a rien...je crache un peu partout dans ces moments....super gracieux, quoi....parfois, je me retrouve dans la salle de bain, en train d'essayer de m'ôter le fameux objet avec lequel j'étouffe...
une fois également, je me suis retrouvé en train d'essayer de retirer avec une pince à épiler un "truc" qui était coincé dans mon oreille, et qui (de pire en pire), m'empêchait de respirer...c'est connu, on respire par les oreilles, hein Embarassed

je ne parle pas des discours que j'ai pu tenir à ma compagne, pendant des années, et surtout, des terreurs que j'ai eu tellement souvent en me retrouvant dans le noir dans une pièce, sans savoir où, et chercher à taton à retrouver un interrupteur, une porte, pour me sortir de là...c'est ce qui fait que je dors toujours avec une veilleuse (ça fait rire ma fille, ça d'ailleurs, un grand gaillard de 95kg qui dors avec une veilleuse....), donc, avec la lumière, je n'ai plus les problèmes de panique en étant perdu dans le noir, mais par contre, les étouffements, c'est très fréquent, plusieurs fois par semaine...
je ne sais pas si je fais des apnées, je ne ronfle pratiquement jamais, et encore, il parait que c'est très léger, plutôt l'air qui à du mal à passer on dirait...

il y a même une fois, il y a environ 1 an, dans mon ancien logement, je travaillais de nuit (comme depuis environ 5 ans, mais je me couche seulement le matin depuis au moins 15 ans), et je me suis demandé, vu le changement de comportement des voisins, si je n'étais pas sorti à poil dans la rue, (affraid ) une heure après m'être couché....j'ai, comme parfois lorsque les crises sont importantes, un vague souvenir que quelque chose s'est passé, mais je ne me souviens pas clairement...j'ai jamais osé aller leur demander, et j'ai déménagé depuis...

j'ajoute quand même que je suis un éternel angoissé, inquiet, et avec une angoisse toute particulière pour tout ce qui touche le fait d'étouffer...
j'ai fait une fibroscopie par le nez plusieurs fois, ce fut épique
pale d'ailleurs, je dois faire une fibro pour les voies digestives, et or de question, je refuse bêtement à cause de l'angoisse (autant en étant réveillé que endormi, j'angoisse aussi d'être endormi Wink )

je ne bois pas (plus...) d'alcool, et ne fume plus depuis 5 ans, sans que ça change quoique ce soit dans les symptômes...

j'ai déjà eu par le passé un parcours de suivi psychothérapeutique, suite à une consommation abusive et répétée d'alcool à forte dose, pendant une dizaine d'année, et qui est donc terminée depuis environ 15 ans, et j'en avais profité pour parler de tout ces problèmes de sommeil, sans que cela ne donne quelque chose...

enfin, dans les causes possibles du stress et de ce qui en découle, le parcours enfance est il est vrai assez mouvementé, pour ne pas dire déplaisant...mais je ne pense que que ça soit la cause de tout, seulement des facteurs en plus, je pense....

voila ou j'en suis....si quelqu'un à une expérience plus ou moins similaire, je serais content d'en discuter....


cordialement (et bonne nuit Sleep )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sugarglider



Nombre de messages: 5
Date d'inscription: 24/04/2008

MessageSujet: bonsoir   Mer 21 Mai - 0:27

toujours personne pour répondre ??
bon, j'en conclue que tout le monde dort, c'est déjà ça cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colline56



Nombre de messages: 1
Date d'inscription: 23/05/2008

MessageSujet: Re: etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....   Ven 23 Mai - 10:25

Salut Suraglider!

Je te réponds un peu tardivement mais je viens seulement de voir ton message.

J'ai 27 ans, suis une femme et souffre de la même chose que toi.
Ca ne se produit pas toutes les nuits mais c'est très fréquent et quand j'ai une veilleuse ou lumière , ca n'arrive, la plupart du temps, pas.

Je suis persuadée que j'étouffe alors j'ouvre les fenêtres souvent et je suis persuadée ( à chaque fois) que mon heure a sonné, et je deviens presque agressive vis à vis de mon amie qui dort ou ne régait pas de manière dramatisée. Et quand ca se calme, et bien j'ai le coeur qui bat tellement fort que je me dis que ca s'entend et surtout ca m'empêche de respirer facilement. Bref, tout baigne Laughing

Je ne sais pas trop à quoi cela est dû en toute sincérité mais est ce que dans ta famille certaines personnes ont cela également? Il paraîtrait que les antécédents familiaux sont présents dans 96% des cas. Moi, mon père se réveillait comme cela certaines nuits, et ma chambre d'enfant était à côté de celles de mes parents et j'avais peur qu'il meurt à chaque fois.

Je suis qqun d'hyperactive, stressée, angoissée, avec la peur de mourir sans cesse, mais je lutte pr mener une vie "normale" et je ne m'en sors pas trop mal.

Il faut regarder aussi du côté du RGO (reflux gastro-oesophagien) qui peut provoquer une sensation d'étouffement. Tu peux toujours essayer: relève ton dossier de lit pour avoir la tête surélevée et ca peut faciliter la digestion et réduire les symptômes du RGO dont la sensation d'étouffement.

Je n'apporte pas beaucoup d'élements mais je voulais poster pr te dire que tu n'es pas seul, et que c'est dur à comprendre pr les autres et très douloureux pr nous, mais on va y arriver! Courage!

Bonne journée.

Colline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sugarglider



Nombre de messages: 5
Date d'inscription: 24/04/2008

MessageSujet: bonjour   Sam 24 Mai - 20:49

salut colline Wink

merci pour ton témoignage !!

pour le reflux gastro, ben oui, en fait, j'ai des brulures d'estomac depuis deux ou trois ans, qui tente à diminuer un peu depuis que j'ai arrêté de travailler. mais j'avais déjà des soucis de sommeil avant d'avoir des brûlures....
le problème, c'est que j'ai jamais voulu aller faire la fibro, car soit c'est sans être endormi, et vu mon angoisse d'étouffement, même pas la peine Smile, ou alors, il faut être endormi, et là aussi, angoisse de s'endormir...en bref, le top...

du coup, depuis quelques temps, fièvres inexpliquées, gastro sévère, etc, m'ont fait subir divers examens, sur suspicion de cancer, sauf cet examen là Smile

et non, dans la famille, aucun soucis de ce coté là, juste moi Suspect


avant hier, je me suis retrouvé en train de soulever mon matelas, et de chercher je ne sais pas quoi, je me suis rendormi ensuite,et dans la même nuit, étouffement, le repos fut très réparateur Evil or Very Mad

en bref, les organes doivent quand même en prendre un coup, le cœur lors des réveils en sursauts, les autres organes qui nécessitent un repos complet et qui est constamment interrompu...on va pas vivres vieux, hein pale

allez, bon week-end, et merci encore pour ta réponse, ca fait plaisir de ne pas se sentir seul cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophromob



Nombre de messages: 292
Localisation: 78 Le Chesnay
Date d'inscription: 15/04/2006

MessageSujet: Re: etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....   Dim 25 Mai - 16:20

Bon, je ne suis pas passée depuis longtemps, mais me voilà !
Plusieurs choses :
1- angoisses : regardez du côté des techniques de livbérations émotionnelle (EFT absolument merveilleux !)
2- étouffement : je vais peut-être dire qque chose de bête mais..; avez-vous fait un bilan fonctionnel côté respiration. je fais un peu d'asthme (que je gère plutôt bien notamment avec l'EFT) et parfois je rêve que j'étouffe, ou que j'ai qque chose dans la gorge...etc. çà me réveille et en fait, je suis en crise d'asthme, le rêve est un moyen de me réveiller avant d'être étouff"e pour de bon je suppose Surprised !
Donc.... à voir !
3-
Passé-passif alcool, enfance lourde...etc : pour moi çà laisse penser à,de nombreuses émotions bmloquée et je vais me répeter : avec des outiols comme l'EFT on peut travailler "dans le temps". Il ne s'agit plus à notre époque d'apprendre à vivre avec nos cdouleurs... on peut les guèrir ! cheers

Alors, ne pas s'en priver !
(plus infos en MP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sophromob.over-blog.com/
sugarglider



Nombre de messages: 5
Date d'inscription: 24/04/2008

MessageSujet: Re: etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....   Dim 25 Mai - 22:00

merci beaucoup pour la réponse study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agnelle



Nombre de messages: 2
Date d'inscription: 28/05/2008

MessageSujet: Merci Sugarglider!   Mer 28 Mai - 1:19

Bonjour,
je suis toute nouvelle sur le site...et je suis EXTRÊMEMENT contente de voir qu'il y a des gens qui vivent la même chose que moi(car je dois avouer que je n'ai personne dans mon entourage qui connait ce problème..). Merci à toi Sugarglider pour ce beau témoignage..on jurait( à quelques détails près que c'est moi qui avait écrit ton texte.. Very Happy ..Je tiens à te dire que tu as une humour que j'adore..malgré tout le négatif de notre problème..tu as trouvé le moyen de me faire rire à plusieurs reprises.. Laughing

ALors je me présente...une québécoise qui vient tout juste d'avoir 33 ans et qui à un gros problème de somanbulisme....qui dure depuis ma tendre enfance...Je suis allée dans une clinique du sommeil il y a 5 ans environ dormir 2 nuits..et le seul résultat physique qui ont trouvé, c'est que je ne vais jamais dans le sommeil profond Shocked ....pour ce qui est des solutions le médecin m'avait conseillé de l'hypnothérapie...j'y suis allée à 4 reprises environ...et je trouvais que je perdais mon temps(et celui du médecin Basketball ..)bref, j'ai toujours pensé que le problème venait de beaucoup plus loin que cela...il fallait trouvé un moyen pour aller creux creux pour trouver la source de cette problématique....par contre, ce n' est pas encore fait!

Pour ma part, je ne ressens pas de crise d'étouffement (physique)dans la nuit mais j'ai rêvé SOUVENT que j'étais prise dans des endroits clos(le plafond descendait etc...)..je panique à fond(le jour je suis trèeeeeeeees claustrophobe..)et j'ai toujours peur que mon coeur éclate tellement il va vite Shocked ...Je passe des nuits VRAIMENT pas reposante..mais encore moins pour les autres(que ce soit la visite dans l'autre pièce ou bien pour le conjoint)..Je viens de terminer une relation(j'espère ce n,est pas mon somanbulisme qui l'a fait partir Rolling Eyes je blague...mais j,avoue que ce n'est pas reposant pour l'autre de dormir et soudainement ta partenaire se met à t'engueuler...crier des mots VRAIMENT pas joli etc...)Je dois avouer sugarglider la ou tu m'as fait le plus sourire...c'est ton passage avec tes voisins et PEUT_ÊTRE tes promenades nocturnes à poil... lol! que je te comprend....je pense LA MÊME CHOSE de ma part, j'habite en logement dans un grand édifice de 65 logements..et souvent le matin je pense que j,ai bien dormi(car quand je dors seul je ne peux me souvenir...) et la j'arrive à la cuisine et je retrouve ma housse de lit sur la table de la cuisine...etc... Shocked alors j'en viens toujours à me dire est-ce que cette nuit j,ai décidé d'aller chercher mon courrier A POIL dans le corridor Shocked c'est TRÈS inquiétant je te jure! Par contre, quand j'étais ado..je suis deja entré dans l'appartement de mon voisin...heureusement il dormait et s'en est jamais rendu compte ohlala..mais j'étais vêtu dun simple t-shirt(c'est mieux que rien lol! )...

Pour ce qui est des exemples j'en ai moi aussi des centaines et centaines que je commencerai pas à énumérer ici..mais bref j'espère trouver des solutions à tout ce cirque(c'est le cas de le dire.. lol! ) je n'ai pas encore d,enfant mais des fois je me questionne et sa me fait peur..quest ce que je ferai au bébé??j'ai deja dormi avec ma petite nièce..et je faisais un GROS cauchemar..et ce qui m'a réveillé c'est quand j'ai entendu un certain craquement car j'étais rendu à lui peser sur le dos.. Shocked pauvre petite.....alors comme tu peux voir sa m,inquiète VRAIMENT!

au plaisir d'avoir de tes nouvelles...
une somnanbule qui en a assez....xxx
bonne nuit Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sugarglider



Nombre de messages: 5
Date d'inscription: 24/04/2008

MessageSujet: Re: etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....   Mer 28 Mai - 22:32

coucou !!

merci pour ton message Smile

je rigolais moi aussi en lisant tes mots Very Happy

hum....essaye d'imaginer une nuit de sommeil à deux somnambules, ça va te faire rire encore plus Laughing

cela dit, je viens moi aussi de terminer une (longue...) relation...je ne pense pas que l'activité nocturne soit en cause, mais bon, à bien y réfléchir, j'ai souvent entendu parler de mes escapades, et pas tout le temps en bien...peut être que ça joue, finalement bounce

le Quebec....rahhhh, quelle chance...j'ai vécu deux ans en dessous de Terre-neuve, à la fin des années 80, et j'aimerais vraiment y retourner...

mais je m'égare, et ce n'est plus trop le sujet du post, hein Smile je passe en mp Smile

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages: 10855
Date d'inscription: 29/11/2005

MessageSujet: Re: etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....   Mar 1 Juil - 17:03

Le somnambulisme peut s’associer à des éveils confusionnels suivi souvent des comportements moteurs complexes ou inquiétants …

Des souvenirs angoissantes ou des problèmes refoulés peuvent être responsables de l'interruption brutal du sommeil profonde.

Mais ils existent d’autres facteurs que doivent être tenu en compte comment l’existence d’un syndrome d’apnée du sommeil (pouvant expliquer les sensations d'étouffements), le stress, la consumation excessive des excitantes.

N'hessitez pas à consulter un specialiste du sommeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.com/
Aventurine



Nombre de messages: 3
Date d'inscription: 17/07/2008

MessageSujet: Re: etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....   Lun 15 Sep - 19:16

Et bonjour,

toute nouvelle sur le forum, je me suis inscrite a cause de mon somnambulisme. La terreur qd on se reveille au milieu de la nuit ds le noir (et la derniere fois ds mon armoire) est qd mm assez dramatique...
Recemment, j'etais en fieldtrip avec des etudiants, donc ds une chambre inconnue (ms heureusement seule) et assez stressee et fatiguee, je me suis reveillee en train de faire pipi sur la chaise au milieu de ma chambre. J'ai 26 ans, thesarde en oceano, et je l'ai pas tres bien vecu. Meme pas ose en parle a qui que ce soit... Embarassed

Pour moi, j'ai remarque que les crises sont plus graves qd je suis stressee et fatiguee. Je fais maintenant de la relaxation et du yoga, et je pense moins de somnambulisme, ms je me reveille en pleine angoisse a peu pres toutes les nuits et je dois descendre ds la cuisine manger des biscuits ou du chocolat Shocked (probleme recurent des 10 dernieres annees).
D'une maniere generale, je m'endors bien, mais j'ai beaucoup de cauchemars et mme leve quasi ttes les nuits. Miantenant, mes nouveaux colloc st souvent leves la nuit et j'aime pas ca. Je suis normalement a peu pres consciente qd je me leve (vrai somnambulisme est pas trop frequent pr moi, je crois), ms pas reveillee, c'est sur.
Voila, ca a pas gd chose a voir, j'ai jamais fait de crises d'etouffement, mais je me retrouve tres bien ds le reveil au milieu de la nuit ds le noir!

Bon courage a tous

Aventurine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergio70



Nombre de messages: 1
Date d'inscription: 08/10/2013

MessageSujet: Étouffement similaire   Mar 8 Oct - 2:16

Salut

Je vis la nuit le même problème d'étouffement que vous et de plus en plus ça m'inquiète. Dans mon cas et ce, depuis plusieurs années, je me réveille en sursaut en train d'étouffer, et je suis convaincu d'avoir quelque chose dans la gorge. j'imagine que j'ai des aiguilles dans la gorge .... Comme dans votre situation,je me retrouve également assis sur le bord de mon lit, à me racler la gorge très fortement, et ça dure parfois plusieurs minutes, avant de me rendre compte que il n'y a rien...

Est-ce que vous avez trouvé réponse à votre problème d'étouffement nocturne.Si oui, pouvez m'en faire part s'il vous plaît.

sugarglider a écrit:
bonjour


j'ai simplement commencer à parcourir ce forum, et j'ai vu quelques "cas" qui semblent se rapprocher du mien, aussi, je voudrais faire part de mes "syndromes" nocturnes, peut être que quelqu'un se reconnaitra, et éventuellement, voudra me contacter sur le forum ou en mp pour en parler, des conseils, etc...

j'ai donc bientôt 37 ans, et depuis tout petit, je suis somnambule.
je sais que ma mère me trouvait souvent levé, parfois même près d'une fenêtre, ou à uriner dans une armoire, ou à parler à quelqu'un qui n'est pas là, etc....

le problème, c'est que ça a continué ensuite, ça a même empiré, finalement, si je fais le bilan.

le plus gênant, depuis plusieurs années, c'est ce que j'appelle les crises d'étouffement...je me réveille en sursaut en train d'étouffer, et j'ai la certitude d'avoir quelque chose dans la gorge, j'imagine que je suis le fil du rêve que je faisais à ce moment, je ne sais pas, mais je sais que je demande souvent à ma compagne, (ex compagne...) de m'aider à enlever les petites bouts de bois que j'ai dans la gorge, ou tout autre objet plus ou moins bizarre....je me retrouve également sur le bord de mon lit, à me racler la gorge très fortement, et ça dure parfois plusieurs minutes, avant de me rendre compte que il n'y a rien...je crache un peu partout dans ces moments....super gracieux, quoi....parfois, je me retrouve dans la salle de bain, en train d'essayer de m'ôter le fameux objet avec lequel j'étouffe...
une fois également, je me suis retrouvé en train d'essayer de retirer avec une pince à épiler un "truc" qui était coincé dans mon oreille, et qui (de pire en pire), m'empêchait de respirer...c'est connu, on respire par les oreilles, hein  Embarassed

je ne parle pas des discours que j'ai pu tenir à ma compagne, pendant des années, et surtout, des terreurs que j'ai eu tellement souvent en me retrouvant dans le noir dans une pièce, sans savoir où, et chercher à taton à retrouver un interrupteur, une porte, pour me sortir de là...c'est ce qui fait que je dors toujours avec une veilleuse (ça fait rire ma fille, ça d'ailleurs, un grand gaillard de 95kg qui dors avec une veilleuse....), donc, avec la lumière, je n'ai plus les problèmes de panique en étant perdu dans le noir, mais par contre, les étouffements, c'est très fréquent, plusieurs fois par semaine...
je ne sais pas si je fais des apnées, je ne ronfle pratiquement jamais, et encore, il parait que c'est très léger, plutôt l'air qui à du mal à passer on dirait...

il y a même une fois, il y a environ 1 an, dans mon ancien logement, je travaillais de nuit (comme depuis environ 5 ans, mais je me couche seulement le matin depuis au moins 15 ans), et je me suis demandé, vu le changement de comportement des voisins, si je n'étais pas sorti à poil dans la rue, (affraid ) une heure après m'être couché....j'ai, comme parfois lorsque les crises sont importantes, un vague souvenir que quelque chose s'est passé, mais je ne me souviens pas clairement...j'ai jamais osé aller leur demander, et j'ai déménagé depuis...

j'ajoute quand même que je suis un éternel angoissé, inquiet, et avec une angoisse toute particulière pour tout ce qui touche le fait d'étouffer...
j'ai fait une fibroscopie par le nez plusieurs fois, ce fut épique
pale d'ailleurs, je dois faire une fibro pour les voies digestives, et or de question, je refuse bêtement à cause de l'angoisse (autant en étant réveillé que endormi, j'angoisse aussi d'être endormi Wink)

je ne bois pas (plus...) d'alcool, et ne fume plus depuis 5 ans, sans que ça change quoique ce soit dans les symptômes...

j'ai déjà eu par le passé un parcours de suivi psychothérapeutique, suite à une consommation abusive et répétée d'alcool à forte dose, pendant une dizaine d'année, et qui est donc terminée depuis environ 15 ans, et j'en avais profité pour parler de tout ces problèmes de sommeil, sans que cela ne donne quelque chose...

enfin, dans les causes possibles du stress et de ce qui en découle, le parcours enfance est il est vrai assez mouvementé, pour ne pas dire déplaisant...mais je ne pense que que ça soit la cause de tout, seulement des facteurs en plus, je pense....

voila ou j'en suis....si quelqu'un à une expérience plus ou moins similaire, je serais content d'en discuter....


cordialement (et bonne nuit  Sleep )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages: 10855
Date d'inscription: 29/11/2005

MessageSujet: Re: etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....   Ven 18 Oct - 15:29

Une sensation d’étouffement nocturne.. est ce que vous ronflez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.com/
 

etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les attaques de panique
» Exprimer ses sentiments, oser parler de ce que l?on aime.
» etouffement, panique, levé en sursaut, parler, marcher....
» Emétophobie ou anxiété généralisée ?
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée ::  :: -