Réseau Morphée

Pour une meilleure prise en charge des troubles chroniques du sommeil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 endormissement et rivotril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ploufette



Nombre de messages : 1
Localisation : nantes
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: endormissement et rivotril   Ven 21 Juil 2006 - 18:53

bonjour,

ayant des problèmes d'endormissement (parfois plus d'une heure), mon medecin m'a prescrit quelques gouttes de rivotril.Est-ce courant dans ce genre de situation ?

Je pensais qu'il s'agissait d'un medicament exclusivement contre l'epilepsie ?

Mon fils en a eu egalement prescrit 2 gouttes pour son hyperactivité mais le voyant completement zombie nous avons tout de suite cessé.

Doi je m attendre a des effets secondaires ?
Y a t il accoutumance veritable ?

Je précise que j'ai la maladie de
basedow, des problèmes hormonaux semblent-il ovariens, un mycoplasme et gardnella detectés depuis peu. Une recherche d'HPV.16 est egalement en cours.

Y aurait-il un lien avec le rivotril ?

Avec tous mes remerciements anticipés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: endormissement et rivotril   Jeu 27 Juil 2006 - 7:27

Le Rivotril est une benzodiazépine (classe pharmacologique) qui a des propriétés sédatives et relaxantes, d'où son intérêt dans les insomnies d'endormissement. Ses effets secondaires sont modestes: sédation le lendemain, et à long terme risque s'accoutumance (donc difficultés à l'arrêter). Néanmoins vous dites avoir une maladie de basedow qui se traduit par une augmentation du niveau d'éveil. Le Rivotril a donc des effets trés positif. Pour éviter toute accoutumance, vous pouvez le prendre d'une manière discontinue: un jour sur deux ou 3 ou 4 jours par semaine.
En revanche pour votre petit autant une prise trés occasionnelle pourrait se jsutifier, autant une prise tous les soirs est à éviter.
Le Rivotril ne peut aucunement être incrimé dans les troubles que vous décrivez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
cassiopée



Nombre de messages : 5
Age : 49
Localisation : essonne
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: moi aussi   Mar 31 Oct 2006 - 19:18

mon aide sommeil est aussi du rivotril. cela m'aide à m'endormir bien que j'appréhende de devoir aller me coucher(non non y a pas erreur dans l'énoncé Wink )
je l'utilise à cause de cette angoisse mais on me l'avait prescrit quand j'ai fait ma convulsion
je n'ai pas de sensations spéciales au réveil mais son avantage est que si on se réveille dans la nuit on peut se rendormir assez facilement sauf pour moi en ce moment
bises
cassiopée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandoz



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: le rivo, somnifère ??   Jeu 16 Juil 2009 - 18:13

excusez, déjà bonjour à tous!
il me semble que le rivotril, qui m'est prescrit depuis PFF..
je dirais octobre 2008, est 1 antidouleurs..
il détend biensur, seulement, je recommanderais plutot
de vous faire prescrire du xanax pour ces maux de sommeil.
le rivo me sert à "lutter" (ou "oublier" une fibromyalgie de la cuisse,
.. comme une tendinite.. à très très long terme, puisque inopérable).
NE METTEZ PAS VOTRE LANGUE LA DESSUS !! ACCOUTUMANCE ASSUREE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MORPHEE
Modérateur


Nombre de messages : 13803
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: endormissement et rivotril   Lun 20 Juil 2009 - 11:21

Oui le rivotril est une benzodiazépine dont l'indication principale est d'être anticonvulsivant.
Cependant, il est également utilisé pour lutter contre certains types de douleurs, et dans le cadre de certains troubles du sommeil.
Oui, comme toutes les benzodiazépines, il peut être responsable de dépendance, c'est la raison pour laquelle il est conseillé de l'utiliser de manière intermittente quand c'est possible.
Le xanax est aussi une benzodiazépine, qui peut entrainer une dépendance...donc dans tous les cas, c'est la pertinence de l'indication qui compte !
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reseau-morphee.fr
 
endormissement et rivotril
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» endormissement et rivotril
» difficultés d'endormissement et insomnie
» Difficulté d'endormissement sélective pour BB de 22 mois
» 23 mois et pleurs à l'endormissement ! Classique ? Mais help
» Difficultés en phase d'endormissement et d'éveil...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réseau Morphée :: Les pathologies :: Insomnie-
Sauter vers: